Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RIP

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 29  Suivant
AuteurMessage
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 22 Avr - 8:21

De tout coeur avec toi, mon RJ. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7686
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 22 Avr - 9:02

Toutes mes condoléances...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 22 Avr - 9:19



N'oublions pas celle qui co-interpréta The Battle Of Evermore. Décédée ce jour en 1978.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7686
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 22 Avr - 9:28

Quoi qu' il lui est arrivé à la dame, mon Penchou ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Penelope1956
Immigrant Song
Immigrant Song
avatar

Nombre de messages : 1000
Age : 61
Localisation : LIlle Hellemmes
Groupe préféré : Led Zeppelin
Date d'inscription : 11/04/2013

MessageSujet: Re: RIP   Mer 22 Avr - 9:59

De tout coeur avec toi en ces moments si difficiles, RJ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 22 Avr - 11:04

Killsark a écrit:
Quoi qu' il lui est arrivé à la dame, mon Penchou ?

Elle tombée dans un escalier.......... Crying or Very sad

Voici sa tombe à Putney Vale.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7686
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 22 Avr - 12:12

Ok merci Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 29 Avr - 12:43

Disparition.

François Michelin, dirigeant de Michelin pendant 47 ans jusqu'en 1999, est décédé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7686
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 29 Avr - 12:49

RIP, espérons que le corbillard ne partira pas sur les chapeaux de roue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 29 Avr - 14:23

Killsark a écrit:
RIP, espérons que le corbillard ne partira pas sur les chapeaux de roue

Un p'tit p(n)eu quand même...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 29 Avr - 14:23

Jack Ely, fondateur du groupe The Kingsmen, qui popularisa le morceau Louie Louie.

Jack Ely, créateur en 1963 de ce rock aux paroles tellement inintelligibles que trois agences gouvernementales américaines y avaient cherché des messages cryptés, est mort lundi à l'âge de 71 ans.

Interprétée par Jack Ely et son groupe The Kingsmen, Louie Louie, était devenue un hit en 1963, alors que les seuls mots déchiffrables se trouvaient dans son titre. Le morceau avait été interdit par l'État de l'Indiana. Le chanteur, décédé lundi, a expliqué plus tard qu'une jeune habitante de cet État du nord des États-Unis avait affirmé que le texte révélait des messages obscènes lorsque le disque était passé au ralenti, allégations transmises par sa mère au gouverneur de l'État.

En pleine Guerre Froide, il n'en fallait pas moins pour éveiller les soupçons du patron de la police fédérale de l'époque, le redoutable et implacable J. Edgar Hoover par ailleurs très friand d'enquêtes secrètes. Un mémo du FBI révèlera quelques années plus tard que «trois agences gouvernementales ont abandonné leurs enquêtes car elles n'ont pas été en mesure de déterminer les paroles de la chanson, même après avoir écouté l'enregistrement à des vitesses allant de 16 tours par minute à 78 tours par minute».

Jack Ely avait levé le voile lors d'un entretien: le texte n'avait en réalité rien d'exceptionnel, les effets acoustiques étant dus au fait que son micro était accroché au plafond et donc il criait la tête penchée en arrière. Le producteur avait pensé que cela donnerait une impression plus réelle.

Cette chanson, écrite en 1955 par le musicien américain Richard Berry, a été reprise des centaines de fois, notamment par Iggy Pop en 1993 sur son album American Caesar.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7686
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Mer 29 Avr - 14:31

RIP
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7058
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: RIP   Mer 29 Avr - 16:21

Rip Xavier Dupont mais de Ligonnès

_________________
Philounet à table sinon tu seras privé de Céline cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Jeu 30 Avr - 21:54

La chanteuse Patachou est morte.

Henriette Ragon, plus connue sous le nom de Patachou, est morte, jeudi 30 avril, à l'âge de 96 ans. Sa famille a confirmé l'information à France 2.

La chanteuse et actrice est née le 10 juin 1918 dans le 12e arrondissement de Paris, écrit la maison de disque Universal dans sa biographie. Elle est notamment connue pour son interprétation de La Chansonnette et pour avoir joué dans le film French Cancan, de Jean Renoir.

Elle avait ouvert avec son époux, Jean Billon, un restaurant à Montmartre, dont elle a rapidement fait un haut lieu de la vie parisienne et dans lequel elle a notamment fait jouer Georges Brassens ou Charles Aznavour.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Ven 1 Mai - 15:53

Le chanteur américain Ben E. King, interprète de «Stand By Me», est mort :

Ben E. King, de son vrai nom Benjamin Earl Nelson, vivait dans le New Jersey, sur la cote Est américaine, et est mort de causes naturelles jeudi, a précisé son porte-parole Phil Brown à l'AFP.

Stand By Me, écrite par Ben E. King, Jerry Leiber et Mike Stoller, se trouvait à la quatrième place des chansons les plus diffusées du 20e siècle à la télévision et la radio américaines, selon la société d'écriture de chansons BMI. Elle a notamment inspiré le film éponyme de 1986, une comédie dramatique réalisée par Rob Reiner.

Peu après l'annonce de sa mort, de nombreux hommages ont été rendus à la légende de la soul sur les réseaux sociaux. Le chanteur de R&B Gary U.S. Bonds, ancien acolyte de Ben E. King, a par exemple écrit sur sa page Facebook que ce dernier était «l'une des âmes plus douces, gentilles et talentueuses que j'ai eu le privilège de connaître et de compter parmi mes amis depuis plus de 50 ans». «Merci Ben E. pour ton amitié et le superbe héritage que tu as laissé», a-t-il ajouté.

Le chanteur est né en Caroline du Nord (sud-est) en 1938 puis a très vite déménagé à New York, ville où il a intégré un groupe de doo-wop appelé The Four B's. Influencé par un gospel traditionnel, Stand by me avait d'abord été écrit pour un autre groupe avant qu'il ne l'enregistre lui-même.
Une «voix incandescente»

La bibliothèque du Congrès américain a, plus tôt cette année, ajouté la chanson au Registre national des enregistrements (National Recording Registry), des «trésors américains», expliquant que «c'est la voix incandescente de King qui en a fait un classique». Ces dernières années, Ben E. King continuait à effectuer des tournées et à chanter. Il a également créé la Fondation Stand by me, dans sa maison de Teaneck, dans le New Jersey.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Alvin
John Paul Jones
John Paul Jones
avatar

Nombre de messages : 3948
Age : 61
Localisation : centre Bretagne
Emploi/loisirs : retraité / moto
Groupe préféré : Kiss,BOWIE,Black Sabbath,ZZ Top,TenYear The After,Pink Floyd.....
Date d'inscription : 27/10/2011

MessageSujet: Re: RIP   Ven 1 Mai - 16:23

RIP, grand monsieur. Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7686
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Ven 1 Mai - 17:09

RIP, pour Patachou, les chouquettes sont en deuil Crying or Very sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Ven 1 Mai - 22:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Dim 3 Mai - 21:47

Décès de Rémy Kolpa Kopoul, voix historique de Radio Nova.
RKK s'est éteint ce dimanche à Brest, à l'âge de 66 ans. Ce grand spécialiste des musiques latines a participé à la fondation de Libération en 1973 et fait le bonheur des auditeurs de Nova.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Lun 4 Mai - 9:33

Désolé, ça date un peu.....  Embarassed

Nécrologie

On l’avait rencontré une dernière fois il y a à peine un an, à l’occasion de la venue de Magma à Bourg. Dans sa petite maison en périphérie de Bourg, Jean de Antoni avait fait défiler l’album de sa vie. Bourg, Roissiat, le monde, des babas barbus chevelus, un grand blond avec une guitare électrique…

Sa trajectoire d’étoile filante croise celle du rock en ébullition du mitan des années 60. Le Bressan y promène une jolie réputation de guitar-hero flamboyant et flambeur, famille jazz-rock progressif. Pour échapper au service militaire, il fait ses classes en Australie, et plane dans le Swingin’London de la fin des sixties avec Mainhorse.

Fin 76, retour à Paris à tout juste trente ans. Christian Vander, le gourou de Magma, l’intègre dans sa nouvelle formation. De Antoni est le roi du monde. La nébuleuse kobaïenne l’aspire… Et le rejette un an et demi plus tard pour des incompatibilités d’humeurs.

Amer, il quitte la capitale et se réinstalle à Lyon où il fonde Villa Borghese avec le gratin de la scène électro-jazz. « Très enrichissant. » Et sans lendemain. « C’est bête. On accomplit un énorme travail et quand on peut en récolter les fruits, on se sépare. »

Il participe à divers projets avant de revenir à Roissiat pour accompagner la longue maladie de son épouse. Marie-Françoise décède en 1991. « Je me suis retrouvé tout seul. Là, j’ai plongé. Ma carrière était terminée. »

Le grand blond tentera quelques « come-back », dans les bals ou sous son nom. Sans plus. À 69 ans, il menait une vie au vert entre Bourg et Roissiat avec sa compagne Maryse. « Je continue de jouer et de composer un peu, pour le fun. »

Entre Bresse et Revermont, tous les musiciens et assimilés gardent l’image du Maestro de Antoni, son feeling inouï et son touché incomparable. Tous restaient scotchés lorsqu’il décrochait la six-cordes le temps de quelques bœufs entre potes.

Lui, n’était pas du genre à frimer et encore moins à s’incruster. Un timide toujours à l’écart. L’an dernier, personne ne l’a vu au concert de Magma, même pas Vander. Le virtuose s’effaçait dans la vie qu’il a brûlée par les deux bouts.

Jean de Antoni a tiré son dernier solo ce mercredi 22 avril. Salut l’artiste.



Le Progrès
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5511
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Lun 4 Mai - 11:58

Merci pour vos messages à Tous. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Jeu 7 Mai - 5:18

Le bassiste originel de Rainbow, Craig Gruber a perdu sa bataille contre le cancer :

His church confirms death after battle with cancer

Original Rainbow bass player Craig Gruber has died of cancer at the age of 63.

Gruber passed away in Florida, USA, on Tuesday while under the care of members of the Faith Tabernacle Church, who tell TeamRock they had been looking after him for the last six months of his life. He had been battling prostate cancer for some time.

Senior Pastor at the church, Steve Anderson, says: "Our friend and brother in Christ, Craig Gruber is now with Jesus. He passed away about 3.20pm. Thank you all for your prayers of faith."

Gruber played on Rainbow's first album Ritchie Blackmore's Rainbow and was also a member of Elf alongside Ronnie James Dio. He later worked with Dio on the Black Sabbath album Heaven And Hell after Geezer Butler opted not to continue with the band following Ozzy Osbourne's departure.

But Gruber's involvement with Sabbath came to an end before the record was made as Butler had a change of heart. Gruber later toured with Gary Moore in the 1980s and formed the band Bible Black with former Rainbow drummer Gary Driscoll.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Jeu 7 Mai - 5:23

James Garner (Witty, Handsome Leading Man, Brett Maverick, Jim Rockford) Dies at 86.
John Tout, "keyboardiste" de Renaissance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41073
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Ven 15 Mai - 6:17

Il était en sursis. BB King nous a quittés..... Crying or Very sad  Crying or Very sad  Crying or Very sad

Sa double initiale B. B., pour Blues Boy, lui avait été donnée à la fin des années 1940, lorsqu’il animait un court programme hebdomadaire dans une radio de Memphis (Tennessee). Et son nom de naissance, King, le roi, peut être vu comme ayant été un signe favorable à son destin. B. B. King était probablement le musicien de blues le plus célèbre dans le monde, un « ambassadeur » du genre selon les termes du journaliste Sébastien Danchin dans la biographie qu’il a consacré au guitariste et chanteur (B. B. KIng, Fayard, 2003). B. B. King est mort le 14 mai à Las Vegas. Il était âgé de 89 ans.

Quinze Grammy Awards, depuis 1971, titulaire d’un doctorat honorifique de la Yale University (New Haven, Connecticut) en 1977, considéré comme un artiste de première importance culturelle et récompensé par des présidents des Etats-Unis (Bill Clinton lui remet un prestigieux Kennedy Center Honors en 1995, George W. Bush accroche à son cou en 2006 l’ordre le plus élevé pour un civil la Presidential Medal of Freedom)… Ce ne sont que quelques-uns des honneurs qui ont été décernés à celui dont le quotidien, alors qu’il était encore un enfant, consistait à ramasser le coton et à travailler dans les champs.

Riley Ben King est né le 16 septembre 1925 à Itta Bena, une plantation à quelques kilomètres à l’Est de la ville d’Indianola (Mississippi). Sa mère est alors âgée de 18 ans, son père guère plus. Elle partira à Kilmichael, à une petite centaine de kilomètres, avec son fils quatre ans plus tard. Elevé par sa grand-mère et sa mère, B. B. King n’a que 9 ans lorsque cette dernière meurt. Son environnement musical est constitué de chants de travail et du gospel à la maison et à l’église. En 1943, devenu ouvrier agricole, il est appelé sous les drapeaux. Les propriétaires de plantations ayant passé un arrangement avec l’armée pour récupérer rapidement leurs employés, son service militaire, durant lequel il découvre le jazz, est écourté. Avec une guitare, dont il a appris les rudiments, il commence à chanter et jouer dans la rue, lors de ses jours (et nuits) de congés.

En mai 1946, B. B. King part pour Memphis, décidé à vivre dorénavant de la musique. Il aurait pu choisir de descendre au Sud, à New Orleans, berceau musical du jazz ou de monter au Nord, à Chicago capitale du blues urbain. Mais il n’y connaît personne, alors qu’à Memphis réside un cousin, Bukka White (1909-1977), guitariste et chanteur. Après neuf mois, en dépit des contacts et de l’aide de Bukka White, faute d’avoir percé, il repart travailler sur une plantation. Puis retourne Memphis à la fin 1948. Cette fois il trouve un engagement quotidien dans un club et un passage hebdomadaire dans une station de radio WDIA, pour laquelle Il interprète deux ou trois morceaux et des refrains pour des publicités et annonce ses concerts à venir.

C’est peu peu de temps après que B. B. King va baptiser ses guitares du nom de « Lucille ». Un soir dans un club de l’Arkansas, une bagarre entre un homme et sa femme, prénommée Lucille, provoque un incendie. B. B. King sort en courant, pour s’apercevoir qu’il a oublié sa guitare, son seul instrument alors et son gagne-pain. Il retourne dans le club en feu, récupère l’instrument. Trop heureux de ce sauvetage, il décide alors de donner ce prénom à ses guitares. Lesquelles – des premières Fender et Gretsch de ses débuts, au modèle ES-355 de Gibson qu’il adopta définitivement à la fin des années 1950 – eurent droit à une composition en 1968 dans l’album du même nom, où est racontée l’anecdote.

‘King of the Blues’ legend B.B. King dead in Las Vegas at age 89, his attorney says



Jusqu’à la fin 1951 B. B. King verra grandir sa réputation entre des concerts dans différents lieux de la ville, ses passages à la radio et de premiers enregistrements, pour Bullett puis RPM, l’un des labels d’une importante compagnie phonographique californienne à l’époque, Modern Records, dirigée par les frères Bihari (Lester, Julius, Saul et Joseph). Le succès arrive à la fin de l’année 1951 avec la parution d’une reprise par B. B. King de Three O’Clock Blues de Lowell Fulson (1921-1999). L’interprétation de B. B. King va rester dans le haut des classements des meilleures ventes de disques de rhythm’n’blues durant 17 semaines, dont cinq en numéro 1. B. B. King en fera l’un de ses thèmes fétiches, le jouant régulièrement en concert et le réenregistrant à plusieurs occasions.

Rapidement la fratrie Bihari, et plus particulièrement Julius qui va superviser dans les années qui suivent la plupart des enregistrements de B.B. King, font repartir le guitariste et chanteur en studio. Après quelques titres qui ne restent pas mémorables son deuxième gros succès, à l’automne 1952 (dix-huit semaines dans le haut des classements) You Know I Love You, est une ballade, dans laquelle c’est la voix du chanteur qui domine avec un accompagnement où le piano prend le pas sur la guitare. Les producteurs de King s’efforcent de développer cette option de crooner, mais son public reste attaché à sa part blues.

C’est généralement avec la chanson Blind Love, enregistrée en juin 1953, que les spécialistes du blues identifient l’affirmation du style de B. B. King à la guitare que Sébastien Danchin résume ainsi : « le véritable prolongement de sa voix ». A cela s’ajoute une section de vents, qui donne de l’ampleur à l’orchestre, souvent restreint dans le blues à une rythmique pour accompagner le soliste. Cette présence des vents sera caractéristique de la plupart des formations de B. B. King.

Les succès se suivent alors Please Love Me (1953), You Upset Me Baby (1954), Everyday I Have The Blues (1955 qui va devenir un autre de ses thèmes de prédilection, joué en ouverture de ses concerts), Bad Luck (1956), Sweet Litle Angel (1956), Sweet Sixteen (1960)… De quoi faire de B. B. King au milieu des années 1950 le plus important vendeur de blues - un statut qu’il conservera peu ou prou. Il se produit en concerts au moins six jours sur sept. Au cours des années, il pourra renégocier à la hausse son contrat avec les frères Bihari – qui font passer King de RPM Records à Kent, un autre de leurs labels, en 1958. Il a droit à des arrangeurs, ses enregistrements sont de plus en plus soignés. En tournée, à sa quinzaine de musiciens réguliers s’ajoutent chauffeur, valet de chambre, costumier…

En 1962, après plus de dix ans avec Modern Records, B. B. King signe avec ABC Records, filiale disque du réseau national de télévision et de radio. La compagnie est l’un des poids lourds du secteur. Les directeurs artistiques d’ABC Records vont essayer de rééditer avec King, la méthode qui leur a réussi avec le pianiste et chanteur Ray Charles : être reconnu par un plus large public – comprendre le public blanc –, avec des grands orchestres de cordes, un répertoire plus policé que celui du rhythm'n'blues. Mais pas plus que lors de tentatives similaires, avec infiniment moins de moyens, chez Modern, cette tentative de rendre B. B. King plus proche de la grande variété ne trouve de retentissement phonographique. D’autant que ses concerts restent dans les grandes lignes du blues électrique pour lequel il est apprécié. ABC-Records laissera le chanteur et guitariste retrouver sa marque de fabrique au milieu des années 1960.

Dans le même temps il est présenté par nombre de musiciens blancs, marqués par le blues afro-américain, comme étant un musicien d’importance et d’envergure. Jimmy Page, Eric Clapton, John Mayall ou Michael Bloomfield (1943-1981), parmi d’autres, vantent ses mérites. Lors de la partie américaine de leur tournée internationale en novembre 1969, les Rolling Stones invitent Terry Reid, B. B. King et Ike & Tina Turner à jouer en ouverture de leurs concerts. Dans son autobiographie Blues All Around Me (Avon Books, 1996), B. B. King estime que c’est de cette participation que date sa reconnaissance par le grand public blanc. Dès lors, s’il a visité les moindres recoins des Etats-Unis depuis une vingtaine d’années, B. B. King va parcourir de plus en plus en plus régulièrement l’Europe – ses premiers concerts en France et en Grande-Bretagne avaient eu lieu début 1968 –, l’Asie, l’Amérique du Sud, l’Océanie et dans une moindre mesure le continent africain.

En décembre 1969 sortira ce qui reste son dernier grand succès et probablement la chanson à laquelle B. B. King est le plus identifié, The Thrill Is Gone, composition de Rick Darnell et Roy Hawkins qui date de 1951. Elle sort en 45-tours et figure dans l’album Completly Well (ABC-Records). La discographie de B. B. King va prendre une allure désormais sans grandes surprises. S’y mêlent des enregistrements de concerts, témoignages auditifs de ses qualités de showman, et en studio des albums de blues puis de plus en plus régulièrement à partir des années 1990 des disques avec des invités prestigieux du rock ou de la soul, genres dont B. B. King utilise à l’occasion des éléments depuis les années 1970, ou des vedettes pop. On le retrouvera toutefois dans une approche presque rustique dans l’album One Kind Favor (Geffen Records), en 2008.

Au printemps 1979, comme Elton John à peu près au même moment, B. B. King part en tournée d’une vingtaine de dates, dans l’alors encore Union des républiques socialistes soviétiques (URSS). Pour le roi du blues comme pour la vedette de la chanson pop, ce sont des premières. C’est lors de cette tournée, comme le rappelle Sébastien Danchin, que B. B. King va prendre l’habitude de lancer dans les rangs du public des médiators avec son nom gravé dessus. A partir du milieu des années 2000, tout en continuant de tourner intensément, B. B. King, qui souffre de diabète, ménage ses interventions lors de ses concerts, laissant différents musiciens de son orchestre prendre des parties solistes plus fournies. Mais même affaibli, son jeu de guitare restait incisif et expressif.

16 septembre 1925 : Naissance à Itta Bena (Mississippi)

1948-1949 : Premiers concerts réguliers à Memphis (Tennessee) et dans les environs. Anime une émission de radio

Automne 1952 : premier succès « Three O’Clock Blues »

1953-1960 : enregistre la plupart de ses succès dont « Everyday I Have The Blues »

1968-1969 : suscite l’intérêt du grand public blanc

Décembre 1969 : parution de sa chanson la plus célèbre « The Thrill Is Gone »

‘King of the Blues’ legend B.B. King dead in Las Vegas at age 89, his attorney says







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5511
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: RIP   Ven 15 Mai - 8:14

L'un des derniers pionniers du Blues "moderne". Neutral
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RIP   

Revenir en haut Aller en bas
 
RIP
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 29Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4 ... 16 ... 29  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: LZF :: Autres Discussions-
Sauter vers:  
Les forums partenaires