Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 RITCHIE BLACKMORE

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38514
Age : 54
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: RITCHIE BLACKMORE   Jeu 22 Oct - 22:49

Des rumeurs circulent sur la réalisation d'un nouvel album et d'une tournée mondiale en 2016 :

According to a source, rumors of Ritchie Blackmore (from Deep Purple) working in recording studio are true, with as many as eight songs having been put to tape. “It’s still in the early stages,” “He’s got security on the doors to ensure no-one hears a whisper,” a source said.

World Tour To Follow New Album?

Ritchie Blackmore is rumoured to be planning a worldwide tour at the end of 2016. When contacted, a representative had no information on a new album, or any of the guitarist’s future plans. This isn’t the first time in recent memory reports have surfaced about Ritchie Blackmore recording sessions. Fans will be anxiously awaiting...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38514
Age : 54
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RITCHIE BLACKMORE   Mer 2 Mar - 7:02

Ritchie Blackmore s'est fait opérer de l'un des doigts de sa main gauche suite à une crise de goutte importante en février. Il va mieux mais ne pourra pas jouer de la guitare pendant 30 jours.

Cet arrêt de travail n'aura aucun impact sur les futurs concerts de RAINBOW prévus le 17 juin au Monsters Of Rock à Lorelei, le 18 juin au Festplatz am Viadukt à Bietigheim-Bissingen, en Allemagne, et le 25 juin au Genting Arena, à Birmingham.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38514
Age : 54
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RITCHIE BLACKMORE   Dim 17 Juil - 7:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38514
Age : 54
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RITCHIE BLACKMORE   Ven 7 Oct - 21:00

Ritchie du temps des Outlaws....

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 38514
Age : 54
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: RITCHIE BLACKMORE   Dim 8 Jan - 17:39

By Jeff Perlah On 1/7/17 at 4:20 PM

During an exclusive interview with Newsweek, Blackmore discusses, at length, his years in Deep Purple, Rainbow and Screaming Lord Sutch & the Savages, a band he performed with as a teen. He also speaks about the groups that inspired his influential music, including Mountain and Vanilla Fudge, and together with Night, talks about their musical relationship.

Durant une interview exclusive accordée à Newsweek, Blackmore évoque en détail ses années passées avec Deep Purple, Rainbow, et Screaming Lord Sutch & The Savages, un groupe dans lequel il a joué lorsqi'il était adolescent. Il évoque également les groupes qui l'ont inspiré comme Mountain et Vanilla Fudge puis avec Candice Night, il aborde leur complicité musicale.

To get started, can you describe the process of coming up with music for Blackmore’s Night?
Blackmore: I think it’s kind of a natural process with us both living in the same house. We have a ministudio downstairs, and whenever we feel like it, we can work on whatever ideas come to mind. I’ll be sitting with a guitar, maybe watching TV or something, and I’ll have an idea and Candy will start humming it, and I’ll say, “Let’s take this a stage further.”

"-Pour commencer, pourriez-vous aborder la façon dont vous composez avec Blackmore's Night ?

Blackmore : Je pense que pour nous deux il s'agit d'un processus naturel puisque nous vivons sous le même toit. En bas, nous disposons d'un petit studio et quand l'envie nous prend, nous sommes amenés à travailler sur des idées qui nous viennent à l'esprit. Je m'assois avec une guitare en regardant la télé ou en faisant autre chose. Puis me vient une idée et Candy commence à la fredonner et après coup, je finis par dire : Travaillons-là...

Are you currently working on new music with Blackmore’s Night?
-Est-ce que vous êtes en train de travailler sur du nouveau matériel avec Blackmore's Night ?

I’m currently working on my nasal infection [sniffles]. We’re always in that process. Just 10 minutes ago, we were coming up with another song for the Blackmore’s Night project. We don’t plan it. Because there’s so much going on usually. With the two kids, there’s a lot with just the family.

-J'essaie pour le moment de soigner mon rhume (il renifle). Nous travaillons en permanence. Il y a encore 10 minutes, nous étions de travailler sur une autre chanson pour Blackmore's Night. On ne prévoit rien à l'avance. Parce qu'il y a tellement de choses à gérer notamment avec les deux enfants.

Candice, you wrote some lyrics for Rainbow’s 1995 album, Stranger in Us All. How did you get involved with writing lyrics?

Candice, vous avez écrit des paroles pour l'album de 1995 de Rainbow intitulé Stranger In Us All. Jusqu'à quel point, vous êtes vous investie dans l'écriture des textes ?

Night: I was always a fan of Rainbow. I never thought I would be fronting a band, but I always knew I had to do something as far as being connected with music because music for me was my great escape. My breath, my religion, my blood—it was everything, but it was usually vicariously living through songs other people had written. The covers of all my books when I was going to school always had other people’s lyrics.

I was interning for a radio station when I met Ritchie; his band came to town. That one was Deep Purple. Around that time they re-formed and recorded [1984’s] Perfect Strangers. When he re-formed Rainbow in 1995, the singer was having some problems coming up with lyrics and Ritchie asked me if I wanted to try to help before they flew in a professional lyric writer. I wrote 14 verses, and they just circled the four they liked the best, and put two together as a chorus and had a song. It became “Wolf to the Moon.” “Black Masquerade” was another.

Candice Night : J'ai toujours été une fan de Rainbow. Je n'ai jamais pensé que j'allais être sur le devant de la scène avec un groupe mais je savais que je devais faire quelque chose de façon à rester connectée avec le monde de la musique car celle-ci est pour moi, un véritable échappatoire. C'était tout : ma respiration, ma religion, mon sang mais pour moi c'était comme si je vivais au travers des chansons que les autres avaient écrites. De même que les couvertures de mes livres d'école faisaient référence aux écrits d'autres personnes.
J'effectuais un stage pour une radio locale quand j'ai rencontré Ritchie. Son groupe était en ville. A cette époque, ils s'étaient reformés puis avaient enregistré un album en 1984 intitulé Perfect Strangers. Quand il a reformé Rainbow en 1995, le chanteur avait des problèmes pour écrire les paroles et donc Ritchie m'a demandée si je voulais bien apporter ma contribution avant de nous tourner vers un parolier professionnel. J'ai écrit 14 couplets et ils ont donc sélectionné les couplets qu'ils préféraient puis les ont assemblés pour en faire des refrains et obtenir une chanson. Ca a donné Wolf To The Moon et Black Masquerade.

Ritchie, how did the regrouping of Rainbow in the mid-’90s come about?
-Ritchie, comment vous êtes venue l'idée de reformer Rainbow au milieu des années 90 ?

Blackmore: I kind of left the Purple camp and I was really at a loose end, I didn’t know what I wanted to do. I just knew that I didn’t want to travel anymore. They were all over the world, all the time, and I hate traveling. It’s funny, because I chose a profession where all you do is travel. I thought maybe I’ll re-form Rainbow and see how it goes.

Blackmore : Je venais quitter le navire Purple et j'étais vraiment à la dérive. Je ne savais plus ce que je voulais faire. Je savais que je n'avais plus envie de voyager. On était de par le monde en permanence et je déteste voyager. C'est drôle parce que j'ai choisi une profession où il faut voyager. J'ai reformé Rainbow pour voir comment ça allait se goupiller.

Popularity-wise, it went very well. But I wasn’t pleased with the lineup. After being in the studio, I thought, You know, I’m not happy with the singer [Doogie White]. My main connection with music is the singer and if I don’t have a good singer, I can’t force it. And when you bring somebody into a band, sometimes the egos go crazy, so I thought, “Why am I doing this?” And Candy and I would often get around the fire because we were up in Massachusetts in a snow storm all the time, so we‘d often spend nights coming up with ideas. And I noticed that I was having a better time playing songs that Candy could sing rather than what the singer at the time in Rainbow was coming up with.

Quand nous avions le vent en poupe, tout allait très bien. Mais je n'étais pas satisfait du line up. Après les sessions d'enregitrement en studio, je n'étais pas satisfait du chanteur Doogie White. La principale connection qui me lie avec la musique c'est le chanteur et si je n'ai pas de bon chanteur, je ne peux pas la forcer. Et quand on intègre quelqu'un dans un groupe, les égos deviennent parfois dingues et je me suis donc posé cette question  : Pourquoi suis-je en train de faire tout ça ? Candy et moi, nous nous réunissions auprès d'un feu. Nous nous trouvions dans le Massachusets pris en permanence dans une tempête. Ainsi nous passions des nuits à travailler sur des idées. J'ai remarqué que je passais de meilleurs moments à jouer des titres que Candy était en mesure de chanter plutôt qu'avec les idées que le chanteur essayait de trouver avec Rainbow.

So I decided to gravitate more toward the ballads and Medieval/Renaissance music, which of course has been my favorite music since 1972. So this was like two things in one: We’re having a good time and I’m playing basically Renaissance music, so I was very happy with that.

Donc, j'ai décidé de me concentrer sur des ballades et sur la musique médiévale et Renaissance qui est toujours restée mon genre de musique préféré depuis 1972. C'était comme si cela avait été deux choses en une. Nous passons de bons moments et je joue principalement de la musique datant de la Renaissance et donc, je suis satisfait de tout ça.

The music of Blackmore’s Night is certainly different from the hard rock and metal you performed with Rainbow.
-La musique de Blackmore's Night est certainement très différente du hard rock et du métal que vous avez joués avec Rainbow.

We knew that the type of music we were going to play was not going to attract lots of people. I had agents and managers saying, “That’s not gonna make you famous or do anything for you,” and I said, “I don’t care.”
Blackmore : -Nous savions que la musique que nous allions jouer, n'attirerait pas beaucoup de monde. J'avais des agents et des managers qui me disaient : "Ce n'est pas ce qui va te rendre célèbre ou même te rendre service." Et j'ai répondu : "Je n'en ai rien à foutre."

I’ve been through that monster machine with Purple and to an extent, Rainbow. I wanted to play music that I loved 100 percent, even it meant playing to 60 or 100 people. But luckily, as we kept playing, we attracted all sorts of new fans. After a year or so, we were attracting 1,500 to 2,000 people, which is kind of strange because we never thought we’d be playing to that many people. It just goes to show that if your heart is into something, people pick up on that.

-Blackmore : J'ai été pris dans l'engrenage infernal de la machine Purple et à un degré moindre, Rainbow. Je voulais jouer la musique que j'aimais pleinement même si cela signifiait jouer devant 60 ou 100 personnes. Mais par chance, alors que nous continuions à jouer, nous avons attiré de nouveaux fans. Après environ un an, nous avons attiré de 1500 à 2000 personnes, ce qui peut apparaître singulier parce que nous ne pensions pas attirer autant de monde. Ca tend à montrer que si vous mettez dans un projet, les gens vous suivent.

When you reformed Rainbow for the shows last June, were you disappointed that you weren’t able to invite original singer Ronnie James Dio, who died in 2010?

-Quand vous avez reformé Rainbow pour des concerts en juin, étiez-vous déçu de n'avoir pas été capable d'inviter le chanteur originel de Rainbow qui est décédé en 2010 ?

I hate to say it, but no, I wasn’t. I’d finished with Ronnie a long time ago, and we kept in touch now and again but I went on to other things and he was in other things. We kept it very convivial and that, but I think neither one of us really wanted to get back together. He’s a strong alpha male, and so am I; he wanted to go one way, I wanted to go the other.

-Blackmore : Je n'aime pas le dire mais non, je n'ai pas été déçu. Avec Ronnie, cela s'est terminé il y a bien longtemps mais nous étions en contact de temps à autre. Je me suis concentré sur mes projets, lui sur les siens. Nous entretenions des relations conviviales mais en aucun cas, nous ne souhaitions retravailler ensemble. C'est un mec à la personnalité très forté. Moi aussi. Il voulait aller dans une direction et moi dans une autre.

Deep Purple took several stylistic twists and turns before establishing a hard rock sound that would end up influencing countless rock and metal groups. When did that approach come together?

-Deep Purple s'est testé à plusieurs genres de musique avant de se tourner vers un son plus hard qui influencerait un nombre incalculable de groupes de rock et de métal. Quand cette influence est-elle apparue ?

When the band first came on the scene in ’68, obviously psychedelia was in, and everybody had lights and things. We played the Fillmore East and West; it was great, but we weren’t really a psychedelic band. Someone like Pink Floyd was more into that.

-Blackmore : Quand le groupe est entré en scène en 68, la musique psychédélique était à la mode. Nous avons joué au Fillmore East et au Fillmore West, c'était génial mais nous n'étions pas véritablement un groupe psychédélique. Un groupe comme Pink Floyd était plus là-dedans.

We didn’t really find our way, in my opinion, until we did In Rock [1970]. We seemed to have an idea where the hell we were going. I said to [keyboardist] Jon Lord: Let’s make a rock and roll record, completely hard rock, and if that doesn’t sell we’ll go back to playing with orchestras [Deep Purple played with the Royal Philharmonic Orchestra on 1969’s Concerto for Group and Orchestra]. I was a little bit tired with playing with an orchestra because it was very almost contrived. You’d have to play so quietly because the violinist was always complaining the lead guitar was too loud.

-Blackmore : Nous ne trouvions pas notre voie. jusqu'à ce que nous faisions In Rock. Nous ne savions pas trop où aller. J'ai dit  à Jon Lord : "Faisons un disque de rock and roll totalement hard rock et si ça ne se vend pas, nous retournerons jouer avec les orchestres." J'étais las de jouer avec un orchestre car c'était très contraignant. On doit jouer de façon très mesurée car le violoniste se plaignait en permanence que c'était trop fort.

My biggest influences were Vanilla Fudge and Mountain. I remember Ian Paice and I were out for a drink in a bar in Germany, in 1970 I think it was, and we were pretty pleased with our record In Rock, and they were playing it. And then this other record came on, and we didn’t know who it was, but it was such an amazing, big, hard sound. We looked at each other very nervously and thought, “Who the hell is that?” We asked the DJ and it was Mountain, with “Mississippi Queen,” and that thundered!

-Blackmore : Mes plus grosses influences furent Vanilla Fudge et Mountain. Je me souviens que Ian Paice et moi-même étions à l'extérieur d'un bar en Allemagne en 1970 et que nous étions vraiment contents que notre album In Rock soit diffusé. Et quand cet autre album est sorti, nous ne savions pas de qui il s'agissait mais on entendait du gros son bien lourd. On a demandé au DJ et il nous a répondus que c'était Mississippi Queen de Mountain. Ca dépotait grave.

We couldn’t speak because because we didn’t know what to say [laughs]. We thought, Oh, my God, that is one hell of a sound.

-Blackmore : Nous sommes restés bouche bée car nous ne savions pas quoi dire. Mon Dieu, nous pensions que ça avait un p***** de son.

In the past you’ve also mentioned the Who as an influence.
-Dans le passé, vous avez aussi mentionné les Who comme influence.

When they did “Can’t Explain” that was an eye-opener. When I heard “My Generation,” with that feedback, I thought it was wonderful. A guitarist would do a solo and have a feedback part. Whereas I used to do sessions, and heaven forbid, if I came up with any feedback, I was thrown out of the studio. I knew [drummer] Keith Moon a little bit. I always liked his antics. Very, very funny, great man he was. He would make me cry laughing all time.

-Blackmore : Quand ils ont fait I Can't Explain, ce fut une révélation. Quand j'ai entendu My Generation avec cet effet larsen, j'ai pensé que c'était génial. Un guitariste exécutait un solo et un effet larsen. Alors que je faisais des sessions et que j'avais exécuté un effet larsen, j'aurais été viré du studio. Je connaissais un peu Keith Moon. J'adorais ses antiquités.C'est un type très drôle bref un type très bien. Il me faisait rire jusqu'aux larmes à chaque fois.

Many Rainbow songs feature neo-classical elements. What influenced the classical leanings in your guitar work?

-Beaucoup de chansons de Rainbow contiennent des éléments néo-classiques. Qu'est-ce qui vous a poussé à vous orienter vers cette tendance classique dans votre jeu de guitare ?

Someone was saying the other day that I came up with the idea of playing classical music to a rock beat. I didn’t really come up with that, although I like having the honor. But there was a band I saw when I was 15 called Nero and the Gladiators, and they dressed up in Roman togas, and  they were playing all this classical music rocked-up. It would be [Vittorio] Monti’s Csárdás, it would be “In the Hall of Mountain King” by Edvard Grieg. I was mesmerized by this band. I’ve never been so moved by a band onstage.

-Blackmore : Quelqu'un disait l'autre jour que j'avais dans l'idée de mêler de la musique classique avec un tempo rock. Je ne pense pas avoir eu cette idée, ceci dit, je me sens flatté.
Il y a un groupe que j'ai vu à l'âge de 15 ans qui s'appelait Nero and the Gladiators. Ils portaient des toges romaines et jouaient un mélange de rock avec du classique. Ca pouvait être Vittorio Monti's Csárdás, In The Hall Of The Mountain King d'Edvard Grieg. J'ai été fasciné par ce groupe. Aucun autre groupe ne m'a autant fasciné.

Everybody else was playing Chuck Berry and stuff like that. Although I do appreciate Chuck Berry obviously—especially for his lyrics and singing. Most bands around that time—the Rolling Stones came a bit later and a few others—were all influenced by the blues, but I was influenced by classical music.

-Blackmore : Tous les autres jouaient du Chuck Berry et des trucs de ce genre. Bien que de toute évidence, j'apprécie Chuck Berry, en particulier pour ses paroles et sa façon de chanter. La plupart des groupes (les Rolling Stones ainsi que quelques autres sont arrivés plus tard) étaient influencés par le blues mais j'ai été influencé par la musique classique.

Two years after In Rock was released, Deep Purple unveiled Machine Head. Can you talk about the making of that album in Switzerland?

-Deux ans après In Rock, Deep Purple publia Machine Head. Pouvez-vous évoquer cet album enregistré en Suisse ?

The first part we approached was the backing of “Smoke on the Water,” so Paicey [drummer Ian Paice] asked, “What rhythms should we do?” He used to start just playing a rhythm, and I would join in with a chord sequence. On that particular day, we had this gigantic ballroom. What happened was, the rest of the band joined in on the progression, and soon as we started on the backing track, the police turned up to try to close us down, because we were making so much of a racket. They were literally banging at the doors, demanding to be let in. But we knew that if we’d stopped, we would lose these good sounds that we had in this big ballroom.

-Blackmore : La première partie que nous avons travaillée, fut l'accompagnement de Smoke On The Water et donc Paicey a demandé quels étaient les rythmes que nous devions observer. Il avait pour habitude de commencer par une partie rythmée et moi, je venais me greffer avec quelques accords. Ce jour-là, nous nous trouvions dans une gigantesque salle de bal. Ce qui s'est produit, c'est que le reste du groupe s'est greffé sur la progression du morceau puis nous avons embrayé sur l'accompagnement, la police quant à elle avait décidé d'interrompre tout ça parce que ça faisait trop de bruit.

Then what happened?

-Qu'est-ce qu'il s'est passé ensuite ?

We were listening to the playback on Rolling Stones Mobile Studio, and we knew that the police were still there. We heard the track and went, “That’s it, we got it.” We opened up the door and the police said, that’s it, we’ve had too many complaints from the neighbors, you gotta close all this down and move on.

-Blackmore : On écoutait le playback le Studio Mobile des Rolling Stones et on savait bien que la police était encore là. On a entendu le titre et on s'est dit : "C'est bon, on l'a, notre titre !!!!" Nous avons ouvert la porte et la police, après avoir essuyé plusieurs plaintes de la part des voisins,  a dit vous arrêtez tout ça et vous dégagez.

Now we are stuck in Montreux, with no place to play. Luckily we knew Claude Nobs [a city leader who was manager of the Montreux Jazz Festival]. He knew of an abandoned hotel we could play in. Long story short, we set up in the corridors of this old, very cold hotel, because it was snowing. And with the Mobile unit in the courtyard, we did that record Machine Head.

-Blackmore : Nous étions coincés à Montreux avec aucun endroit où jouer. Par chance, nous connaissions Claude Nobs, le directeur du Montreux Jazz Festival. Il connaissait un hôtel abandonné où on pouvait jouer. Pour faire court, on s'est installés dans les couloirs de ce très vieil hôtel très froid (parce qu'il neigeait). Et donc avec le Mobile, on a enregistré Machine Head.

It was strange to hear playbacks because we’d be in the corridor, we’d have to leave the corridor, go through a bedroom, out the window, along the fire escape, in through another window, across the marble reception, and then across the courtyard. It probably took us 10 minutes to get to hear a playback. After a while, whenever the engineer would say, “do you wanna come and hear that,” we’d often stay “oh, no, it’s OK, we’ll leave it for now.” We knew it was gonna be a 10-minute thing and we’d have to put our coats on—it was quite funny. It was trying to play in very adverse conditions. But in a way, it probably motivated us.

-Blackmore : Il était étrange que pour entendre les enregistrements et ce, à cause du fait que nous étions dans le couloir, nous devions traverser une chambre, ouvrir la fenêtre, longer la sortie de secours puis traverser la réception et la cour. Ca nous prenait 10 mn pour pouvoir entendre un enregistrement. Après un court instant et à chaque fois que l'ingénieur du son disait "vous voulez venir écouter ça ?", on disait souvent : "Non non, c'est bon, on laisse tomber. On savait que ça prenait 10 mn et que nous devions enfiler nos manteaux. C'était assez marrant. Le fait de jouer dans des conditions difficiles nous motivait.

The lyrics in “Smoke on the Water” deal with a fire that occurred during a performance by Frank Zappa and the Mothers of Invention. What happened that night?
We went to see Frank Zappa play in a casino, and someone literally had some sort of flare gun. They shot it at the ceiling and set it on fire. It was very funny: I was watching Frank Zappa and he said, OK everybody, we have to vacate the premises, as there’s a fire. Now, we don’t want anybody to panic, we’ll leave in an orderly fashion. And with that, he took off his guitar, threw it down and jumped out where a window was. He was the first out [laughs]. It was very funny.

Blackmore : -Les paroles de Smoke On The Water évoquent l'incendie qui s'est produit pendant un concert de Frank Zappa et les Mothers Of Invention. Que s'est-il passé ce soir-là ? Nous sommes allés voir jouer Frank Zappa au casino. Quelqu'un était en possession était d'une fusée. Ils l'ont tiré en l'air et ont mis le feu. C'était très drôle. Je regardais Frank Zappa qui a dit : "OK, nous devons évacuer les lieux comme le feu s'est déclaré. Personne ne doit paniquer et nous sortirons dans l'ordre et la discipline."
Il a retiré sa guitare, l'a jetée par terre et a sauté par la fenêtre. Il était le premier dehors (rires). C'était très drôle.

Although it was not funny really because the place burnt completely down in 20 minutes. It was dangerous because while trying to get out the back exit, a coat stand fell across the door like a barrier and nobody could get forward or back. We had about 2,000 people pushing and shoving, panicking, so that was frightening.

Blackmore : -Ce n'était véritablement pas drôle car le casino a totalement brûlé en 20 mn. C'était dangereux car lorsque l'on essayait de sortir un porte-manteau a bloqué la porte en travers et donc personne ne pouvait ni avancer ni reculer. Il y avait 2000 personnes en panique qui se poussaient. Ca faisait peur.

That song, along with many of your songs with Deep Purple and Rainbow, featured signature Blackmore guitar soloing. What are you thoughts about creating memorable solos?
-Cette chanson et ce, avec d'autres chansons de Deep Purple, Rainbow, est empreinte de la marque de fabrique "Blackmore" en termes de solos. Quel est point de vue par rapport à ces solos mémorables ?

I’ve always thought what’s important is that when you extemporize your solo, it should be an extension of the actual song. I’ve never been one to be self-indulgent and run around the guitar and go “that’s my guitar solo” and it’s going to impress some guitar players. I’ve always thought that was silly. And quite often, I’ll find that I’ve written a song, an idea, came up with a riff, and we’re finishing it up, and they’ll say, “oh, now put your solo on,” and that I’m now up in a corner. I don’t know really what to play then, so I’ll say let’s have a piano solo or something different because I don’t want it to just be playing for the sake of playing when it means nothing.

-Blackmore : J'ai toujours pensé que ce qui était important, c'était d'improviser votre solo qui doit être une sorte d'extension de la chanson. Je n'ai jamais été indulgent avec moi-même en me disant "voilà, c'est mon solo de guitare" et que ça allait impressionner les autres guitaristes. J'ai toujours pensé que c'était stupide. Dés lors que j'ai eu une idée, j'ai le riff dans la tête et puis nous finalisons. Ensuite, on me dit : "mets-y ton solo et donc alors que je suis le point d'y parvenir, je ne sais plus quoi jouer et leur dis "on met un solo de piano ou autre chose car je ne veux pas jouer pour jouer surtout lorsque ça n'a pas lieu d'être.

Anything to reveal about the tone and synergy onstage during a Blackmore’s Night performance?

-Rien à dire à propos de la sonorité et la synergie sur scène pendant un concert de Blackmore's Night ?

We like to think of it as we’re just sitting back—sometimes I sit on the stool and we just play—and it’s like we’re not playing for our fans, we’re playing for our friends, and it’s a party atmosphere and it’s very relaxed.

We go on stage sometimes for four hours and more and play anything the audience wants. I know a lot of groups that are purist Renaissance-music [groups]. But they’re so purist that they tend to miss the point with the audience. They don’t think up their own interpretations. But we do. We don’t sing in Latin, and we don’t adhere exactly to the melody and the chordal structure of what went back in the 1400s and 1500s, yet the people seem to relate to that.

-Blackmore : On aime bien se dire, allez on s'assoit et on joue. Moi, ça m'arrive de m'assoir sur un tabouret et on se met à jouer. Je connais beaucoup de groupes qui jouent de la musique typiquement Renaissance. Le problème c'est qu'à force d'être trop puristes, ils ratent le coche avec le public. Ils ne pensent à leurs propres interprétations. Mais nous, on y pense. Nous ne chantons pas en latin et nous ne collons pas note pour note à la mélodie et à la composition d'accords de ce qui se faisait dans les années 1400-1500. Cependant, les gens y font référence.

We try to steer clear of playing exactly how it was supposedly written. Although there’s a lot of questions about that, because no one lived back then so no one really knows. The snobbish people say, “Oh you’re not playing really Renaissance music,” though in a way, how would you know?

-Blackmore : Nous essayons de rester à l'écart par rapport à ce qui a été écrit initialement. Bien que l'on se pose beaucoup de questions à ce propos car personne n'a vécu à cette époque, on ne sait pas véritablement ce qu'il en est. Les snobs disent : "Mais vous n'allez pas jouer de la musique datant de la Renaissance mais comment pourriez-vous le savoir ?"

Sometimes, if I’m in an argumentative mood, I will take it up with certain purists and they say, “Well you weren’t there, none of us were there, so we weren’t exactly sure how they played it.” And they didn’t have concert pitch. There wasn’t that collective tuning. It wasn’t until ‘39 that there has to be a concert pitch that everybody tunes to. I didn’t realize how much snobbery there is in Medieval/Renaissance playing

-Blackmore : Parfois si j'ai envie de discuter, j'irai à la rencontre de certains puristes et du coup, ils me diront : "Tu ne vivais pas à cette époque, aucun d'entre nous non plus donc nous ne sommes pas sûrs la façon dont dont ils l'interprétaient." Par ailleurs, ils n'avaient pas de diapason. Le fait de s'accorder tous ensemble n'existait pas. Ce n'est qu'à partir de 1939 que tout le monde s'accordait avec un diapason. Je ne réalisais pas à quel point, il y avait du snobisme dans le fait de jouer de la musique médiévale/Renaissance.

Speaking of burning something, you set an amp on fire while performing with Deep Purple at the California Jam in 1974.
That’s right. That was part of our more-musical moments.
-A propos d'incendie, vous avez mis le feu à un ampli lorsque vous avez joué au California Jam en 1974

-Blackmore : C'est vrai. Ca fait partie des dérives musicales.

-What was it like performing to nearly 300,000 people?
Ca vous a fait de jouer devant presque 300000 personnes ?

The obvious thing was it was nice for the ego. We had to get flown in by helicopter because there was traffic jams all over California to get there. But I’m always weary of doing outside venues with other big bands because there’s a lot of sabotage, believe it or not. It was an old trick to sabotage the other band by taking out half the P.A., but invariably it was the road crew, not the band. We had it done to us so many times, I would always go up the side of the stage and actually listen to each speaker to make sure we had a sound coming out.

-Blackmore : Ce qui apparaît évident c'est que ça a flatté notre ego. On devait arriver en hélicoptère car il y avait énormément de bouchons pour y parvenir. Le fait de venir faire des gros concerts avec d'autres grands groupes m'insupporte parce qu'il y a toujours beaucoup de sabotage que vous le croyez ou non. Le fait de saboter la performance d'un autre groupe était de rigueur. On sortait les assistants et ça, ça venait toujours des roadies et non du groupe lui-même. On nous l'a fait à de nombreuses reprises. J'avais donc pour habitude d'aller de chaque côté de la scène pour vérifier si le son sortait bien de chaque enceinte.

Deep Purple co-headlined Cal Jam with Emerson, Lake and Palmer. What do you remember about the late Keith Emerson?
-Deep Purple a partagé l'affiche du California Jam avec Emerson, Lake and Palmer. Quels souvenirs avez-vous gardé de lui ?

I always loved watching Keith perform. I was a big fan of the Nice [the group Emerson was in before joining ELP]. We used to play the rounds together back in ’68, ’69.  To me, he was one of the best showmen and players. A very nice guy. I always liked watching him. Some of the favorite frontmen would be Freddie Mercury [of Queen], Ian Anderson [of Jethro Tull], obviously Jimi Hendrix and Keith Emerson. People like that were so good at doing the show as well as playing the music.

-Blackmore : J'ai toujours aimé le voir jouer. J'étais un grand fan de The Nice. On faisait les mêmes tournées aux alentours de 68-69. Pour moi, il était l'un des meilleurs showmen et instrumentistes. Un mec vraiment sympa. Freddie Mercury, Ian Anderso, Jimmi Hendrix bien évidemment et Keith Emerson faisaient partie de mes frontmen préférés. Des types comme ça étaient excellents pour faire le show.

Candice, what instruments do you play with Blackmore’s Night?
-Candice, quels instruments jouez-vous au sein de Blackmore's Night ?

Night: I play nine Renaissance and woodwind instruments during the shows, and while recording, I play even more because we have access to more of them in the house. We like to kind of give a nod to the original melody content and the some of the instrumentation. It’s easy to find a bass player or drummer or keyboard player, but to find a shawm or a rauschpheife or a cornamuse  or a gemshorn player is a little bit more difficult. So Ritchie often winds up playing the hurdy-gurdys, the nickel harps and the mandolins, and I take care of the shawms, cornamuse, the rauschpfeife. I play some hurdy-gurdy as well. sometimes we do the dual hurdy-gurdy thing [laughs].

-Night : Pendant les concerts, je joue de neuf instruments à vent et quand j'enregistre, j'en joue beaucoup plus car à la maison, nous disposons de plus d'instruments. Nous aimons faire allusion ou faire un petit clin d'oeil au contenu de la mélodie. Il est toujours facile de trouver un bassiste, un batteur ou même un claviériste mais pour ce qui concerne un joueur de chalemie, de rauschpheife, de cornemuse ou de cor, cela est plus difficile. Et donc Ritchie se met à jouer de la vielle à roue, de la harpe en nickel et de la mandoline et comme je m'occupe de tous ces instruments, je joue également de la vielle à roue. Parfois, on fait un duo de vielles à roue (rires).

We live at the end of our road here, and it’s very dark down here, we’re next to the woods. And every once in awhile, at about 2 o’clock in the morning, which is right before we go to sleep, Ritchie will plug in the hurdy-gurdies and an amplifier and put it outside on our deck. The sound that come out of these instruments is just like nothing you’ve ever heard before. I’m sure the whole neighborhood has no idea what these sounds are. It’s like a wailing banshee coming out of the woods. They’re amazing instruments.

-Night : Nous sommes arrivés au bout du chemin et il fait très sombre. Nous approchons des bois.Dans un court instant, aux alentours de 2h du matin, ce qui est impeccable avant d'aller nous coucher, Ritchie va brancher les vielles à roue à un ampli et faire sortir du son. Le son qui sort de ces instruments ressemble à quelque chose que vous n'avez jamais entendue auparavant. Je suis sûre que le voisinage n'a pas idée de ce que peuvent être ces sons. Ca ressemble à un banshee sortant des bois qui gémit. Ce sont des instruments vraiment étonnants.

How would you compare your approach to Renaissance music to the way rock has been played over the years?

-Comment compareriez-vous votre approche de la musique Renaissance à celle plus rock que vous avez développée pendant toutes ces années ?

Blackmore: I think rock and roll came along because people were sick to death of other musicians criticizing the music and saying it’s not perfect. Rock and roll is never perfect, and everybody’s happy about it because it’s exciting and energetic. There’s still some deciphering of the music and criticizing it, but not to the extent that classical players do. They’re very full of themselves. To criticize and say that the person doesn’t have the correct vibrato or this or that, I think that destroys the music.

-Blackmore : Je pense que le rock and roll a fait son apparition parce que les gens en avaient assez d'entendre d'autres musiciens critiquer la musique en prétendant que ce n'était pas parfait. Le rock and roll n'est jamais parfait et de ce fait, tout le monde s'en réjouit parce que c'est énergie et bourré d'énergie. Il y a toujours des critiques à l'égard de cette musique mais celles-ci ne sont pas aussi nombreuses que celles qui émanent des musiciens classiques. Ils sont très prétentieux. Dire que la personne n'a pas le bon vibrato détruit la musique.

Indeed, when Pete Townshend ripped into a guitar part, it didn’t always sound “perfect,” but that’s part of the appeal.
-En effet, quand Pete Townshend se met à jouer une partie de guitare, ça n'a jamais sonné parfaitement.

Maybe if a classical orchestra started burning their violins then they would have more of an appeal.

-Blackmore : Peut-être que si un orchestre se mettait à brûler ses violons, il y aurait plus d'impact."

Source : Newsweek, 7/1/17
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: RITCHIE BLACKMORE   

Revenir en haut Aller en bas
 
RITCHIE BLACKMORE
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ritchie Blackmore et Johnny Hallyday
» Ritchie Blackmore... l'avant Deep Purple
» RITCHIE BLACKMORE
» La Presse en Parle ...
» Rory Gallagher

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: Musique hors LZ :: Musique Non-Led Zep-
Sauter vers:  
Les forums partenaires