Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 AVATARIUM

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40775
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: AVATARIUM   Mar 26 Sep - 15:17

AVATARIUM : Paris, Glaz'art, 25/9/17

Quand j'ai vu ce nom de groupe pour la première fois, je me suis dit que ça ne pouvait rîmer qu'avec "barnum" ou même "capharnaüm". Ensuite, notre ami Js64 a créé le topic sur le BSF vantant le talent de ce quintet suédois en publiant deux vidéos extraites du nouvel album intitulé Hurricanes And Halos, sorti au printemps dernier. Et puis au récent concert de Purple, mon poto Purplexed me fait part du fait qu'il dispose d'une place en trop pour le concert parisien du groupe se tenant au Glaz'art, salle que j'avais "visitée" pour un concert de Vanden Plas il y a quelques années. Puis.......................hier, je me décide à écouter les deux morceaux que Js a postés.............. Laughing

On va un peu revenir sur l'histoire du groupe. Avatarium a été créé aux alentours de 2013 par le prolifique et talentueux ex-bassiste de Candlemass Leif Edling qui, à partir de démos oeuvrant dans un doom très mélodique, avait eu l'idée de les peaufiner au service d'un nouveau projet qui donc allait avoir pour nom Avatarium. Au départ, Edling sollicita Mikael Akerfeldt, le leader d'Opeth qui déclina l'offre estimant qu'il ne pouvait pas délaisser son groupe-phare. Edling ne se décourageant pas, reçut l'aide de Marcus Jidell (Soen, ex-Evergrey, ex-Royal Hunt) qui était bien décidé à ce que le combo prenne son envol. La femme de ce dernier Jennie-Ann Smith prit le micro, Lars Sköld, ex-batteur de Tiamat ses baguettes, Edling sa jolie basse et Carl Westholm son clavier. Avatarium était donc bien armé pour s'atteler à l'enregistrement d'un EP intitulé Moonhorse qui sortit en septembre 2013 suivi aussitôt d'un premier album éponyme. Celui-ci reçoit de bonnes critiques et donc pour la première fois, le groupe s'expatrie et vient donc se produire au festival néerlandais Roadburn Festival.

Après donc une tournée européenne triomphale, nos cinq amis décrochent un contrat chez Nuclear Blast et donc décident d'enregistrer un deuxième album précédé d'un EP All I Want. Intitulé The Girl with the Raven Mask, celui-ci sort en octobre 2015. Encensé par la presse spécialisée qui voit en Avatarium le nouveau Candlemass, le groupe reçoit un Up And Coming“-award décerné par le magazine allemand Metal Hammer.

Pour des raisons de santé, Leif Edling quitte le groupe et est remplacé par le bassiste Anders Iwers qui a joué avec Tiamat et Dark Tranquillity. Il n'est que musicien live. Mats Rydström le remplace immédiatement, accompagné d'un nouveau claviériste Rickard Nilsson. Tout ce petit monde enregistre Hurricanes And Halos qui sort en mai dernier.

Afin de promouvoir ce nouvel opus qui recueille de bonnes critiques, le groupe entreprend une tournée qui fait escale à Paris ce 25 septembre très estival, il convient de le préciser. Accompagnés de The Slayerking qui assure la première partie et dont la musique ne m'a jamais interpelé, Avatarium investit la "minuscule" scène du Glaz'art. Quand je dis "minuscule", c'est "minuscule" de tous les côtés car même le plafond, au niveau des musiciens, se veut être très bas, plafond garni de lights très approximatifs.

La voix de la belle Jennie se veut être pourtant ensorceleuse sur des tempos tantôt lourds tantôt bucoliques. Sur ces titres, Jennie accompagne à la guitare acoustique son guitariste de mari. Cependant, l'influence "Candlemassienne" est bel et bien là sur les titres les plus "pachydermiques" mais également purpleienne car de temps à autre, nous en avons des petites pincées notamment dans les interventions du claviériste qui est bluffant de talent. Titres que le quintet nous propose avec sérieux et application et ce, grâce à un son très puissant et très clair à la fois. Leif Edling est certes absent mais l'on sent bien sa présence presque "spirituelle" dans le processus de composition. Il veille sur ses jeunes protégés. Par ailleurs, l'impression de lassitude ne nous guette à aucun moment durant ce concert intense et très professionnel malgré les conditions qui, entendons-nous bien, ne sont guère idéales pour le groupe. Pour le public, c'est parfait. On peut même s'approcher sur le côté afin d'apprécier le concert sous un autre angle mais aussi serrer la paluche du bassiste entre deux morceaux.















Naturellement la priorité est donnée au dernier opus et ce, grâce à l'interprétation sans failles de The Starless Sleep, Into The Fire et When Breath Turns To Air d'une délicatesse et mélancolie absolues. On l'utiliserait presque pour mettre en musique l'un des nombreux poèmes splénétiques des Fleurs du Mal de Baudelaire. La vocaliste réalise sur ces titres de véritables prouesses vocales.

Un concert véritablement excellent pour ce qui me concerne, moi qui ne les connaissais que de nom, Avatarium, ce n'est ni un barnum ni un capharnaüm mais c'est juste "énurm" et j'ai mangé trois magnum pour mon ventrum...





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
 
AVATARIUM
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» AVATARIUM - The Girl With The Raven Mask (23 octobre)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: Musique hors LZ :: Musique Non-Led Zep-
Sauter vers:  
Les forums partenaires