Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Lire , lire , lire ...................................

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41260
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Ven 18 Mar - 21:19

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7177
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Lun 21 Mar - 16:45

Merci Tintin cheers


_________________
c’est grave docteur cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mar 22 Mar - 9:38

Phil a écrit:
http://tempsreel.nouvelobs.com/videos/lr333l.DGT/que-vaut-l-autobiographie-de-fabrice-luchini.html?utm_medium=Social&utm_source=Twitter&utm_campaign=Echobox&utm_term=Autofeed#link_time=1458306356

Ma femme l'a acheté samedi au salon du livre. Elle avait même réservé sa place pour la dédicace de l'acteur-auteur. Vu qu'il y avait 150 personnes pour 30' de présence, elle a renoncé à sa signature.

Elle est revenu avec deux BD de Riad Sattouf: "Les cahiers d'Esther" et "L'arabe du futur".
Elle a assisté a une conf sur la place de la femme en Corée du Sud et a acheté deux bouquins d'auteures coréennes dont "Les Planificateurs" de Kim Un-Su.

Le salon du livre se plaint d'une baisse de fréquentation de 15% cette année, mais franchement, pourquoi ne baissent-ils pas le tarif des entrées? Parce qu'elles n'apportent aucun autre service que le droit d'entrer. Les bouquins sont vendus au même tarif qu'a l’extérieur. Aucun avantage a s'y rendre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41260
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Sam 9 Avr - 12:24

L'un, François Laroque, est professeur émérite de littérature anglaise à la Sorbonne nouvelle. Il publie un volumineux «Dictionnaire amoureux de Shakespeare», excellente occasion de grappiller agréablement quelques connaissances sur la vie et l'œuvre du «Barde immortel». L'autre, Philippe Torreton, est comédien. Il a interprété trois grands héros shakespeariens, Henry V, Richard III, Hamlet, et il aurait joué Othello si, le 28 novembre dernier, la mort n'avait surpris le metteur en scène Luc Bondy alors que les répétitions venaient de commencer.

Le choix d'un acteur blanc pour jouer l'un des seuls personnages noirs présents dans le répertoire théâtral européen avait d'ailleurs suscité de vives controverses dont «le Monde» s'était fait l'écho. Philippe Torreton, qui en est encore meurtri, signe «Thank You, Shakespeare !», un livre bref mais dont l'intérêt n'est pas mince, où il donne sur le théâtre de Shakespeare le point de vue d'un acteur.

BibliObs. Auriez-vous trouvé scandaleux, François Laroque, que Philippe Torreton joue Othello bien qu'il ne soit pas noir?

François Laroque. Du moment que c'est bien joué…

On murmure, Philippe Torreton, que vous avez l'intention de poursuivre ce projet malgré la mort de Luc Bondy?

Philippe Torreton. Non, ça n'a plus de sens. Je ne suis d'ailleurs pas spécialement accroché à «Othello». C'est avec Luc Bondy que j'avais rendez-vous.

Jean Vilar ironisait à propos de certains festivals qui programment du Shakespeare à tout-va. Est-ce parce qu'il est universel ?

F. Laroque. L'universalité est un concept très français. L'invasion mondiale de l'anglais a beaucoup fait pour répandre Shakespeare. Et aussi la variété de son théâtre. Mille six cents personnages, c'est énorme ! Savez-vous que son vocabulaire comprend entre vingt mille et trente mille mots? Contre deux mille seulement chez Racine. C'est le théâtre-monde. Un théâtre qui raconte l'Histoire…

En prenant de grandes libertés: le pauvre Richard III, par exemple, n'était pas le monstre décrit dans la pièce.

Ph. Torreton. Ah, il a morflé, celui-là ! Mais il doit quand même y avoir du vrai…

F. Laroque. Shakespeare s'est inspiré du «Richard III» de Thomas More, qui l'a beaucoup noirci.

Vous dites dans votre livre, Philippe Torreton, que Shakespeare est un auteur plus populaire que nos classiques français.

Ph. Torreton. Effectivement, ce qui m'étonne c'est qu'en France tout le monde le connaît et répète : «Etre ou ne pas être», mais ne va pas le voir. Le public populaire se dit: «C'est pas pour nous.»

F. Laroque. Je crois qu'on l'a trop intellectualisé. Des gens comme Mallarmé, Jules Laforgue…

Ph. Torreton. C'est le romantisme qui est coupable.

F. Laroque. Hugo a pourtant beaucoup fait pour Shakespeare !

Lear, Richard III : à quoi ressemblent les rois shakespeariens aujourd'hui ?
“Il y a tout dans Hamlet”

Philippe Torreton joue «Hamlet» aux Fêtes nocturnes de Grignan (Drôme), en 2011. / ©Delalande Raymond-Sipa

Vous trouvez, Philippe Torreton, que les romantiques l'ont alangui ?

Ph. Torreton. Parfaitement. Ils ont retiré à Hamlet ses rondeurs. Ils en ont fait une icône. Cet être errant, faible, pâlichon, c'est eux qui l'ont inventé. C'est comme les réhabilitations architecturales de Viollet-le-Duc. Alors que dans la tradition anglaise Hamlet est joué par de petits acteurs trapus, en pleine santé, qui savent se battre…

Votre portrait craché, en somme ?

Ph. Torreton. (Rires.) Sans blague, j'ai été étonné de voir les gravures anglaises qui le représentaient, ou même Derek Jacobi qui l'a joué pour la BBC: ces Hamlet-là ne font pas pitié. Il y a aussi cette fameuse réplique - toujours coupée car elle cadre mal avec le physique de Redjep Mitrovitsa ou de Gérard Desarthe - où Hamlet est dit gras et essoufflé…

F. Laroque. C'est sûr que Hamlet n'est pas un jeune premier comme l'était Francis Huster. Il a 30 ans, ce qui à l'époque est déjà vieux.

Ph. Torreton. A Grignan où je l'ai joué, un paysan que je regardais faucher ses lavandes m'a reconnu: «C'est vous, l'acteur ?» Il avait assisté à un filage. «Ma femme et moi, quand on a su que cette année c'était “Hameulé”, on s'était dit qu'on n'avait pas de chance. Finalement on a aimé.» Il a conclu: «Quand je serai à la retraite, je m'achèterai le bouquin de “Shakeuspireu”.»

C'est de là que mon livre est parti. De cette question : pourquoi a-t-on fait de Shakespeare un auteur dur à comprendre? Pourquoi les gens ont-ils peur de se faire chier, de trouver ça long? Alors que de son vivant le public du Globe Theatre était mélangé. Pourquoi cet auteur a-t-il perdu l'audience populaire qu'il avait voici quatre cents ans? Et pourquoi n'y a-t-il pas eu à la même époque un Shakespeare français?

F. Laroque. A cause du théâtre de cour. Chez nous, une seule troupe était autorisée à divertir le roi. Au Théâtre du Globe il y avait trois mille personnes au parterre.

Ph. Torreton. Avec des places à 1 penny !

F. Laroque. Pour autant, il serait naïf de croire que la langue de Shakespeare était simple. Ce public populaire aimait la belle langue. Et puis, dans les galeries, il y avait les bourgeois qui payaient leur place six fois plus cher et, assis sur les bancs posés sur scène, les nobles. De même on trouve dans «Hamlet» plusieurs types d'écritures, tantôt soutenues tantôt triviales. Ça rappelle le balayeur noir dans «Looking for Richard», le documentaire d'Al Pacino : il sait très bien qui est Shakespeare. Bien sûr, les Anglo-Saxons l'étudient à l'école, ce qu'on ne fait plus ici. Mais le nouveau Globe de Londres fait salle comble. Et en février dernier j'ai eu du mal à trouver des places pour le festival de Stratford-upon-Avon qui se déroule en août. Shakespeare reste très présent dans les milieux populaires.

Ph. Torreton. Chez nous, c'est compliqué. Quand j'ai joué «Henry V» dans la Cour d'Honneur, mes parents sont venus, ils étaient à la fois fiers et intimidés. Ouh là là ! C'était du grand théâtre… Ça n'aurait pas été la même chose avec Molière. Lorsque je suis entré au Conservatoire, je me suis attelé à lire Shakespeare pour rattraper mes lacunes et j'en ai voulu à mes profs de lycée de ne pas me l'avoir conseillé plus tôt. J'aurais adoré. Le récit de la bataille de la Saint-Crépin, c'est tout ce que j'aime.

F. Laroque. Moi, au lycée Carnot à Paris, j'ai eu en seconde un professeur qui nous faisait jouer des extraits de Shakespeare. Seulement il était obnubilé par l'idée que Shakespeare n'était pas Shakespeare…

Quel grand malade, ce Shakespeare ! Par Philippe Sollers

Alors vous ne dites pas comme Alphonse Allais : «Shakespeare n'a jamais existé. Toutes ses pièces ont été écrites par un inconnu qui portait le même nom que lui»? Vous pensez qu'il est vraiment l'auteur de ses pièces ?

F. Laroque. Les documents et témoignages parvenus jusqu'à nous, comme l'hommage que lui a rendu Ben Jonson, attestent son existence en tant qu'auteur.

Ph. Torreton. Quand on ne comprend pas le génie, on a tendance à le réfuter. Moi, ce mystère me rend heureux. Et puis, si on a un jour la preuve que c'est Corneille qui a écrit les pièces de Molière, eh bien, on aura admiré un faussaire pendant quelques années, ce n'est pas grave. L'important, c'est que les pièces soient là.

Vous ne croyez pas que les universitaires qui émettent ces thèses ne font que traduire leur mépris pour les acteurs, incapables à leurs yeux d'écrire des pièces de théâtre?

F. Laroque. Les universitaires ne sont pas les seuls coupables. Pour Molière, tout est parti d'un article de Pierre Louÿs: «Molière est un chef-d'œuvre de Corneille.»

Ph. Torreton. Ça m'étonnerait bigrement que Corneille ait été capable d'avoir deux cerveaux.

F. Laroque. Pour Shakespeare, on en est à soixante-dix-huit prétendants au trône. Francis Bacon, Marlowe qui n'aurait pas été tué, le comte d'Oxford (étant mort en 1604, il aurait donc écrit à l'avance toutes les pièces créées jusqu'en 1613), même la reine Elisabeth Ire. Tous ces scénarios relèvent du complotisme. Thèses et contre-thèses, ça n'en finit pas, on tourne en rond. D'autant que certaines pièces de Shakespeare, surtout vers la fin, ont été écrites en collaboration.

Shakespeare, ce rital (sur le blog de Pierre Jourde)
“Londres était le Hollywood de l'époque”

Ça fait penser aux pools de scénaristes de Hollywood…

F. Laroque. Tout à fait, Londres était le Hollywood de l'époque. Mais il faut dire, et ça vaut pour Molière, qu'une œuvre comme celle de Shakespeare ne peut avoir été produite que par un homme de théâtre.

Pourquoi n'a-t-on pas édité ses pièces de son vivant ?

F. Laroque. Parce qu'à l'époque, contrairement au roman ou à la poésie, le théâtre n'était pas publié, c'était fait pour être joué.

Au temps de Shakespeare, il y a d'autres dramaturges intéressants…

F. Laroque. C'est ce qu'on a appelé le théâtre élisabéthain. Mille cinq cents pièces entre 1580 et 1642.

On en a malheureusement perdu beaucoup.

Pourquoi cette éclosion à ce moment précis? Faut-il en chercher l'explication dans le contexte historique?

Ph. Torreton. Je crois que le puritanisme protestant avait bien plombé la littérature et qu'Elisabeth Ire, en sonnant la récré, a créé un appel d'air.

F. Laroque. A l'origine, il y avait ces grandes auberges, les Clés croisées, le Taureau rouge. Les voyageurs qui formaient l'essentiel de la clientèle cherchaient à se distraire. Le premier théâtre en dur s'est installé au nord de Londres en 1576. D'autres théâtres permanents se montent, le Théâtre de la Rose, le Théâtre du Cygne. Ce n'est qu'en 1599 que le Théâtre du Globe déménage du nord de Londres à son emplacement actuel, au sud.

Ph. Torreton. Quartier malfamé !

F. Laroque. Celui des bordels… supervisés par l'archevêque. On y trouvait beaucoup de marins, d'apprentis. Il y avait des combats de chiens, de coqs… Contrairement au théâtre subventionné d'aujourd'hui, le théâtre n'était pas cher. En ce temps les cascades comptaient beaucoup pour le parterre. Aujourd'hui on a tendance à les escamoter.

Ph. Torreton. En France, les lois de la bienséance ont tout cadenassé. Se battre, suer, apostropher le public, on trouve ça vulgaire.

F. Laroque. Voltaire était déjà offusqué de la trivialité de Shakespeare.

Ph. Torreton. Il en reste des traces. Nous sommes encore surpris de rire devant «Hamlet» ou «Richard III». J'ai vu à la télévision la mise en scène de Thomas Ostermeier : beaucoup ont été surpris de rire à «Richard III».

Philippe Torreton à une répétition de «Henry V» au Palais des Papes à Avignon, en 1999. / ©Gérard Julien/AFP

Des personnages shakespeariens que vous avez joués, lequel a votre préférence, Philippe Torreton?

Ph. Torreton. Hamlet. Il y a tout dedans. J'avais tellement rêvé, non pas du rôle mais de la pièce ! En 1994 j'ai joué Laërte, le frère d'Ophélie, à la Comédie-Française dans la mise en scène de Georges Lavaudant. J'aimais tout ce que je voyais. Jacques Sereys, que j'aime tellement, en Polonius… Christine Fersen en Gertrude… Le spectre… Les fossoyeurs…

Et vous, François Laroque, votre pièce de prédilection?

F. Laroque. «Le Roi Lear». Elle aborde des questions tout à fait contemporaines, le problème des générations, des fils bâtards, des remariages, une société qui se disloque, la folie du père qui se referme sur lui-même, qui maudit ses filles et se confronte violemment avec la nature. Et celle du fou qui veille filialement sur son roi.

Quelles mises en scène vous ont marqués?

F. Laroque. «Le Conte d'hiver» et «le Songe d'une nuit d'été» par Jorge Lavelli. J'ai aussi beaucoup aimé le «Mesure pour mesure» et le «Conte d'hiver» par Stéphane Braunschweig. «Hamlet» par Georges Lavaudant bien entendu. Et celui de Patrice Chéreau. On ne va pas tous les citer…

Ph. Torreton. Avec Chéreau, c'était la première fois que le spectre du roi flanquait les jetons. J'ai d'ailleurs eu l'occasion de monter sur son cheval, un magnifique andalou couleur aile de corbeau, mort dans un incendie. J'ai aussi envie d'ajouter le «Titus Andronicus» de Deborah Warner que j'ai vu aux Bouffes du Nord. Sacré choc. Et puis il y a le cinéma. Le «Ran» de Kurosawa, par exemple. Ou encore Kenneth Branagh qui m'a fait découvrir «Henry V». Le film de Laurence Olivier n'est pas mal mais il reste trop élégant, il ne va pas aussi loin que Branagh dans l'incarnation guerrière.

F. Laroque. Branagh donne une image plus réaliste de la bataille d'Azincourt.

Ph. Torreton. Avec Jean-Louis Benoît à Avignon, on a été les premiers à monter «Henry V» en France. Ça me fait quelque chose d'être le premier Henry V français. Les critiques avaient été mi-figue mi-raisin. Certains ont prétendu que c'était une œuvre mineure…

Le personnage qui vous touche le plus ?

F. Laroque. Falstaff, magistralement interprété par Orson Welles.

Ph. Torreton. Hamlet me fait pleurer. Rien que pour cette phrase : «Je pourrais être enfermé dans une coquille de noix et me tenir maître d'un espace infini.»

Propos recueillis par Jacques Nerson

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mer 25 Mai - 20:04

Je viens de finir ça. Smile



Ca se laisse lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7781
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Jeu 26 Mai - 7:43

Elle lui préparait des petits fours ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Ven 27 Mai - 15:56

D'aprés le bouquin, Himmler n'était pas pour la solution finale mais c'est un roman. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7781
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Lun 30 Mai - 8:21

Ah c' est sur! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Jeu 9 Juin - 19:42



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7781
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Ven 10 Juin - 7:56

Le bouquin de Teulé est incroyable, et c 'est une histoire vraie What a Face affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mer 15 Juin - 18:27

Assez sympa ce bouquin. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mar 28 Juin - 13:55

Le rivage des syrtes ... nan je deconne

The art of noise , Daniel Rachel
Revenir en haut Aller en bas
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mar 28 Juin - 19:12

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41260
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Sam 27 Aoû - 12:03

Patti Smith
M Train

Trad. de l'anglais (États-Unis) par Nicolas Richard
Hors série Littérature, Gallimard
Parution : 01-04-2016
Patti Smith a qualifié ce livre de «carte de mon existence». En dix-huit «stations», elle nous entraîne dans un voyage qui traverse le paysage de ses aspirations et de son inspiration, par le prisme des cafés et autres lieux qu'elle a visités de par le globe.
M Train débute au 'Ino, le petit bar de Greenwich Village où elle va chaque matin boire son café noir, méditer sur le monde tel qu'il est ou tel qu'il fut, et écrire dans son carnet.
En passant par la Casa Azul de Frida Kahlo dans la banlieue de Mexico, par les tombes de Genet, Rimbaud, Mishima, ou encore par un bungalow délabré en bord de mer, à New York, qu'elle a acheté juste avant le passage dévastateur de l'ouragan Sandy, Patti Smith nous propose un itinéraire flottant au cœur de ses références (on croise Murakami, Blake, Bolaño, Sebald, Burroughs... ) et des événements de sa vie.
Écrit dans une prose fluide et subtile qui oscille entre rêve et réalité, passé et présent, évocations de son engagement artistique et de la perte tragique de son mari – le guitariste Fred «Sonic» Smith –, M Train est une réflexion sur le deuil et l'espoir, le passage du temps et le souvenir, la création, les séries policières, la littérature, le café...
Après Glaneurs de rêves (Gallimard, 2014), Patti Smith nous propose un nouveau livre inclassable, profondément sensible et sincère, illustré par les photographies en noir et blanc qu'elle prend depuis toujours, et qui confirme qu'elle est l'une des artistes actuelles les plus singulières et indépendantes.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7781
Age : 50
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Lun 29 Aoû - 9:13

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Lun 29 Aoû - 11:53

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mer 28 Sep - 13:58





Une trilogie de Jérôme Camus et Nathalie Hug; le sourire des pendus.
Attention aux âmes sensibles.
Le deuxième tome est entamé. Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mar 11 Oct - 20:08

Voila pour le tome 2 de W3: le mal par le mal. Very Happy



Toujours aussi prenant. Pour le 3eme tome, je dois attendre. Je l'ai pas encore. affraid
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41260
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Jeu 13 Oct - 21:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7177
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Dim 6 Nov - 12:13

Merci Jeannette cheers

_________________
c’est grave docteur cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5574
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Mer 18 Jan - 7:14

La trilogie est terminée. Très sympa   Smile



Entre le 2eme W3 et celui-ci, j'ai lu cette histoire en quatre tomes.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pachy
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 57
Groupe préféré : Led Zeppelin,Rush,Genesis,Porcupine Tree,Flower Kings,Transatlantic etc...
Date d'inscription : 26/08/2014

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Sam 8 Avr - 15:09


Ben moi, c'est les BD et intégrale en plus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 41260
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Sam 8 Avr - 15:49

cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Pachy
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 57
Groupe préféré : Led Zeppelin,Rush,Genesis,Porcupine Tree,Flower Kings,Transatlantic etc...
Date d'inscription : 26/08/2014

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Jeu 27 Avr - 7:34


Très bien!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Pachy
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 521
Age : 57
Groupe préféré : Led Zeppelin,Rush,Genesis,Porcupine Tree,Flower Kings,Transatlantic etc...
Date d'inscription : 26/08/2014

MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   Dim 21 Mai - 10:31


J'aime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lire , lire , lire ...................................   

Revenir en haut Aller en bas
 
Lire , lire , lire ...................................
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» A LIRE SI LE COEUR VOUS EN DIT
» Comment lire les tablatures
» A lire avant d'aller au lit,pour se coucher moins bête
» [Livre] Michael, Jackson et moi. à lire absolument !!
» Je ne peux plus lire les vidéos

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: LZF :: Autres Discussions-
Sauter vers:  
Les forums partenaires