Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Sports divers et variés

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
AuteurMessage
Boris the Spider
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 553
Age : 23
Localisation : DTC
Groupe préféré : The Who!
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Dim 8 Juin - 17:53

Florian a écrit:
C'est ma spécialité mais meredes fait quand meme mieux Wink

Nadal a facilement remporté la finale aujourd'hui

Meredes moi je l'aime bien...

Pour Nadal c'était à prévoir...
Mais je le supporte pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewho.fr-bb.com/index.htm
Rudy
Tangerine
Tangerine
avatar

Nombre de messages : 466
Age : 58
Localisation : bruxelles
Emploi/loisirs : la fantasy
Groupe préféré : thin lizzy , anggun
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Dim 8 Juin - 19:23

heu .....y joue dans quel groupe nadal ???
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.myspace.com/rudy2e
Florian
Misty mountain hop
Misty mountain hop
avatar

Nombre de messages : 1406
Age : 25
Groupe préféré : Thin Lizzy
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Dim 8 Juin - 19:30

The Nadal Gracias Band

Moi aussi Boris Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Boris the Spider
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 553
Age : 23
Localisation : DTC
Groupe préféré : The Who!
Date d'inscription : 01/05/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Dim 8 Juin - 19:35

Florian a écrit:
The Nadal Gracias Band

Moi aussi Boris Wink

Je crois que peu de gens peuvent le supporter d'ailleurs.
Mais quelle puissance sur terre battu!

Et le nom du groupe c'est The Nadal Brothers Band et il fait du Rock sudiste... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://thewho.fr-bb.com/index.htm
Lag
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 943
Age : 56
Localisation : Macadam Land
Emploi/loisirs : Responsable de direction (je tourne le volant)
Groupe préféré : Pink Floyd
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Ven 13 Juin - 16:43

Pour la terre battue....
Je préfère nettement Chabal













Bon je sors

_________________
Routier, c'est de père en fils
Comme curé
Mon père n'était pas curé
http://fierdetreroutier.com/chauffeurs/lagaffe69/emploi_temps/emploi_temps_index.php
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://fierdetreroutier.com/chauffeurs/lagaffe69/index.php
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Dim 22 Juin - 10:47

L'avenir de Raymond Domenech, cinq jours après l'élimination des Bleus lors de l'Euro, n'est toujours pas tranché. Mais peu à peu, des soutiens se déclarent en sa faveur.

Si les interrogations restent nombreuses et le doute bien présent, Raymond Domenech pourrait toutefois conserver son poste de sélectionneur. C'est en tout cas la tendance observée ces derniers jours et décortiquée dimanche dans L'Equipe. «Même si Raymond va devoir modifier des choses, je pense que les principaux décideurs seront derrière lui», confirme un proche du dossier dans le quotidien. Il reste désormais une semaine aux décideurs, d'ici le 3 juillet, pour se mettre d'accord. Une semaine au cours de laquelle Jean-Pierre Escalettes va consulter Frédéric Thiriez, Gérard Houllier ou encore son vice-président Noël le Graët. Le vent peut encore tourner.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Ronan
Immigrant Song
Immigrant Song
avatar

Nombre de messages : 1057
Age : 51
Localisation : Région Parisienne
Groupe préféré : Devinez!!!!
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Sam 28 Juin - 20:16

Clermont-Toulouse 10-10!!
Allez Clermont!!!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Lun 7 Juil - 10:24

La finale des hommes
NADAL ENTRE DANS L'HISTOIRE
Dignes héritiers de Björn Borg et John McEnroe, Rafael Nadal et Roger Federer ont livré une finale magique. Après 4h48' d'un combat épique, Rafael Nadal a terrassé (6-4, 6-4, 6-7, 6-7, 9-7) le maître des lieux. Un match déjà dans l'histoire du jeu.


--------------------------------------------------------------------------------

Björn Borg et John McEnroe peuvent sourire dans les tribunes. Ils ont trouvé de dignes successeurs avec Roger Federer et Rafael Nadal. Le tie-break mythique de la finale de 1980 a trouvé son pendant lors du quatrième set où Roger Federer sauve deux balles de match. L'émotion d'une cinquième manche à suspense, remportée (8-6) par Björn Borg, a rencontré sa jumelle, ce 06 juillet 2008. Il est 21h16 à Londres, la nuit tombe et Rafael Nadal s'effondre sur le Centre Court après 4h48' d'un combat, ponctué par de multiples rebondissements et achevé (6-4, 6-4, 6-7 [5], 6-7 [8], 9-7) pour la finale la plus longue de l'histoire. L'Espagnol vient de rejoindre Björn Borg dans la légende en réussissant le premier doublé Roland-Garros et Wimbledon depuis 1980. Cette première victoire à Wimbledon, le Majorquin la conquiert en immense champion. Pour son entrée dans l'histoire, il a vu les choses en grand. Face à lui, un des plus grands champions de tous les temps. Face à lui, deux interruptions par la pluie dont la première à deux sets à zéro et (4-5) service à suivre. Face à lui, deux balles de match qui s'envolent avec un service gagnant et un passing exceptionnel de revers de Roger Federer au quatrième set. Face à lui, une balle de break à sauver à 4-3 dans la cinquième manche.

Un match d'une telle intensité se vit au-delà de la technique et de la tactique. Plus le temps passe, plus le niveau s'élève pour atteindre des sommets au cinquième set où Roger Federer laisse aux vestiaires tous les complexes nadaliens. Rafael Nadal est d'autant plus grand qu'il vient de battre un grand Roger Federer. Il aurait été dommage qu'il gagne en trois sets où l'ombre du Suisse a plané sous le poids de la pression. «J'ai tout essayé, mais il mérite d'être le champion», concède le numéro un mondial lors de la remise du trophée. Roger Federer a bien tout essayé avec un double visage à la Janus. Pendant trois sets, il alterne le meilleur et surtout le pire à l'image des cinq jeux consécutifs encaissés au deuxième set (de 4-1 à 4-6). La pluie vient effacer les doutes lors de la première interruption à deux sets à zéro et 4-5. Plus d'une heure après ce premier round, le Suisse relève les gants pour remporter le tie-break grâce à quatre aces et un service gagnant. Plus agressif et plus offensif, le numéro un mondial propose enfin une réponse à la tornade espagnole.



A VOIR AUSSI
Nadal aux anges Federer : «Un désastre» Le film du match L'actu de Wimbledon Le tableau des hommes La journée précédente La finale des femmes Wimbledon en vidéo
Son visage s'éclaire et il se transcende lors d'un deuxième tie-break, déjà dans les annales. Rafael Nadal mène cinq points à deux et sert pour conclure. Une double et une attaque de coup droit retardent l'échéance. A sept points à six, le Majorquin s'offre une première balle de match, effacée par un service gagnant de Roger Federer. Un exceptionnel passing de coup droit lui permet de servir pour le titre à huit points à sept. Le Suisse et ses douze tournois du Grand Chelem se rappellent au bon souvenir de tous avec un magnifique passing de revers décroisé. Le match a changé de dimension et une dernière interruption à 2-2 (40-40) au cinquième set à 19h54 ne change pas la donne. Roger Federer revient en servant deux aces et Rafael Nadal ne cède pas un pouce de terrain. Connu pour sa couverture de terrain, le numéro deux mondial possède bien d'autres arguments comme un service sur le corps qui met au supplice son adversaire et une intelligence tactique, digne de Manolo Santana, dernier vainqueur espagnol à Wimbledon. Pour le petit supplément d'âme, il suffit de se repasser en boucle son dernier jeu avec son premier service-volée du match à 0-15 et une volée gagnante. Rafael Nadal est allé chercher sa victoire comme un grand, un immense champion. Dans sa cabine de commentateur, John McEnroe devait penser à sa victoire en 1981 contre Björn Borg. Il venait de déboulonner un mythe. Le sport est souvent un éternel recommencement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Mer 9 Juil - 17:58

Trezeguet prend sa retraite
On ne verra plus David Trezeguet en Bleu. Le buteur a annoncé mercredi sa retraite internationale. Le joueur l'a affirmé à des journalistes mercredi au cours d'un entraînement de pré-saison de la Juventus Turin : «Le mauvais Euro et la confirmation du sélectionneur m'ont poussé à prendre cette décision irréversible.»


Dans la Gazzetta dello Sport, David Trezeguet, écarté par le sélectionneur des Bleus pour l'Euro, précise sa pensée : «Je vois un football différent de celui qu'ils voient en France. L'Euro a été très négatif, mais ce qui m'a le plus ennuyé, c'est la confirmation de Domenech. Dans ces moments, les décisions qui sont prises sont plus politiques que footballistiques, et l'opinion publique, qui m'était favorable, n'a pas été respectée.»


Champion du monde 1998 et champion d'Europe des Nations en 2000, David Trezeguet, 30 ans, a été sélectionné 71 fois en équipe de France, marquant à 34 reprises. Sa décision semble mûrement réfléchie. En mars dernier, le buteur de la Juventus, apprenant qu'il ne faisait pas partie de la liste des 39 joueurs retenus par Domenech, avait même eu ce commentaire sur le site internet de son club : «Dans n'importe quel groupe il est important d'avoir la confiance de l'entraîneur et je ne pense pas l'avoir en sélection, c'est pourquoi je me suis déjà préparé mentalement à renoncer.»


Egalement interrogé par la Gazzetta sur les ambitions de la Vieille dame dans le Calcio, David Trezeguet a constaté froidement : « Nous sommes arrivés troisièmes. C'est que les autres ont quelque chose de plus (...) Il nous faut sans doute un renfort de qualité.»
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
The Rover
Communication Breakdown
Communication Breakdown
avatar

Nombre de messages : 78
Age : 58
Groupe préféré : Thin Lizzy, Led Zep, Lynyrd Skynyrd
Date d'inscription : 13/05/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Jeu 10 Juil - 8:44

Ce Domenech est vraiment un pauvre type Evil or Very Mad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Mar 29 Juil - 16:48

La FFF ne repêche pas le PSG
Le bureau du conseil fédéral, réuni mardi en urgence, par voie téléphonique, n'a pas accepté de réintégrer le Paris-SG pour la Coupe de la Ligue 2008-09. Il refuse ainsi la proposition du CNOSF, qui avait suggéré, lundi, de remplacer l'exclusion du PSG par un match à huis clos en L1, à choisir parmi les six premières journées. Le comité olympique avait estimé que cette sanction, prise après le déploiement de la banderole anti-Ch'tis en finale contre Lens (2-1), en mars dernier, était trop sévère. Pour la FFF, elle est «appropriée à la nature particulière et à la gravité des faits», rapporte l'Agence France-Presse.


Deux analyses totalement différentes

La FFF ne fait ici que confirmer une deuxième fois la décision prise en première instance par la commission de discipline de la Ligue (le 30 avril), confirmée ensuite par la commission supérieure d'appel de la Fédération (le 29 mai). Le bureau souligne aussi que «s'étant produits en Coupe de la Ligue, il était logique et adapté que la sanction concerne la Coupe de la Ligue et non le Championnat de France de L1.»


Les conciliateurs du CNOSF, Bernard Foucher et Dominique Remy avaient au contraire «mis en doute le caractère proportionné de la mesure d'exclusion de la Coupe de la Ligue 2008-2009» pour le PSG, car il s'agissait de la «sanction la plus sévère». Ils avaient aussi amené leur contribution au vieux débat sur la responsabilité d'un club vis à vis de ses supporters.


Plus de recours possible devant la justice sportive

La réunion en urgence du bureau du conseil fédéral avait été demandée lundi par Frédéric Thiriez, le président de la LFP, qui avait besoin de connaître avec précision le plateau de la Coupe de la Ligue 2008-2009, dont le tirage au sort est prévu cette semaine. «Dans cette affaire, chaque instance prend les décisions qu'elles croient justes en son âme et conscience, sereinement et en toute indépendance, a-t-il confié mardi à l'AFP. Si la justice est saisie elle en fera de même.»


Ce ne sera manifestement pas le cas. Le Paris-SG avait fair savoir, lundi, par son président Charles Villeneuve : «Nous respectons la décision du conseil fédéral.» Le vainqueur de la Coupe de la Ligue a épuisé ses recours devant la justice sportive. Il lui reste l'hypothèse d'une improbable bataille devant la jurisprudence administrative.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Jeu 31 Juil - 6:45

Ricco a avoué
Le cycliste italien Ricardo Ricco (Photo L'Equipe), contrôlé positif à l'EPO après la 4e étape du Tour de France, a reconnu s'être dopé mercredi devant le Comité olympique italien, selon ses propos cités par l'agence Ansa.


Celui que l'on surnomme le Cobra a pris ses responsabilités et ses propos semblent étayer l'hypothèse d'un dopage marginal et non d'un système au sein de l'équipe Saunier-Duval. «Devant le parquet antidopage, j'ai pris mes responsabilités. Avant le Tour, j'ai commis une erreur, j'ai pris le produit dont tout le monde parle. J'ai commis cette erreur seul», a déclaré le coureur devant le procureur du Coni Ettore Torri avant de préciser : «Comment j'ai fait pour m'informer sur cette substance que j'ai prise ? Il suffit d'aller sur internet et on s'informe rapidement. Lorsque je l'ai prise, j'étais certain de ne pas prendre de risques pour ma santé. Personne ne m'a conseillé. Pendant le Tour de France, j'ai subi beaucoup de contrôles mais seulement deux ont été positifs, alors que tous auraient dû l'être. Il semble évident que la méthode n'est pas fiable à 100% parce que les effets du produit durent un mois.»


Les remords du Cobra

Visiblement pris de remords, Ricco a donc lâché : «Je suis venu devant le parquet antidopage pour me soulager d'un poids, parce que je me sens en faute et dans l'obligation de m'excuser devant mes fans.» Des excuses qu'il a également adressées à ses ex-coéquipiers de Saunier-Duval : «Mes pensées vont à l'équipe, car des personnes ont pu perdre leur travail à cause de moi. Je pense aussi à mes coéquipiers qui, toujours à cause de moi, ont dû renoncer à poursuivre leur aventure dans le Tour.» Le Cobra a toutefois ajouté : «Ce qui m'a le plus blessé dans toute cette histoire a été l'hypocrisie dans le milieu du cyclisme», a déploré Ricco.


L'Italien qui niait jusqu'à présent s'être dopé, avait été contrôlé positif à l'issue du contre-la-montre de Cholet, soit la quatrième étape du Tour de France le 8 juillet. Ricco avait terminé cette étape à la 115e place, à 3'36 du vainqueur Stefan Schumacher. Le coureur a été mis en examen par le parquet de Foix pour «utilisation de substance classée vénéneuse par le Code de la santé publique» et placé sous contrôle judiciaire. Le 22 juillet, selon des extraits des procès-verbaux relatés par le quotidien Le Monde, le coureur avait nié avoir pris de l'EPO et affirmé que tout ce qu'il avait pris «avait été prescrits soit par le médecin espagnol de mon équipe, dont j'ignore le nom, soit par mon médecin personnel qui demeure en Italie». (Avec AFP)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Jeu 31 Juil - 9:51

Boghossian bientôt adjoint ?
Comme annoncé à la fin de l'Euro par L'Equipe, Alain Boghossian devrait très prochainement intégrer le staff de l'équipe de France. L'ancien international serait désormais tout proche d'un accord avec la Fédération française de football, annonce jeudi Le Parisien. Quelques détails resteraient à finaliser mais Boghossian devrait normalement faire partie de l'encadrement des Bleus pour le prochain match, le 20 août à Göteborg contre la Suède.


L'ancien joueur de l'OM passera d'abord par la DTN avant d'être officiellement nommé adjoint de Raymond Domenech. Bon vivant, il aura la tâche d'insuffler de la joie de vivre aux Bleus, qui en ont cruellement manqué pendant l'Euro aussi bien sur comme en dehors du terrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Florian
Misty mountain hop
Misty mountain hop
avatar

Nombre de messages : 1406
Age : 25
Groupe préféré : Thin Lizzy
Date d'inscription : 03/05/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Sam 2 Aoû - 12:49

Tennis: Nadal devient numéro 1 mondial




Qualifié pour les demi-finales du tournoi de Cincinnati, l'Espagnol Rafael Nadal est officiellement assuré de succéder au Suisse Roger Federer, à la place de numéro 1 mondial. Une place au sommet de la hiérarchie de Federer occupait, sans discontinuer, depuis le 4 février 2004.
Cette année, Rafael Nadal survole le tennis mondial, avec déjà deux tournois du grand chelem à son actif (Roland-Garros et Wimbledon). D'un autre côté, Roger Federer n'a plus sa superbe.
Du coup le Majorquin de 22 ans va enfin prendre les rênes du tennis mondial. Une passation qu'il espérait depuis longtemps et qui va prendre effet en août, grâce à sa qualification pour la demi-finale du tournoi de Cincinnati, après son succès sur l'Equatorien Nicolas Lapentti en quart de finale (7-6, 6-1), est simplement de savoir quand.

En cas de défaite en demi-finale samedi contre le Serbe Novak Djokovic, il deviendra le 24e n°1 mondial le 18 août. S'il se qualifie pour la finale, son accession au sommet de la hiérarchie aura lieu le 11 août, soit le lendemain du début du tournoi olympique. Et s'il remporte le titre dimanche, cela se fera dès lundi et mettra fin à 235 semaines de domination de Federer.


32 victoires successives


"Je suis si heureux d'être numéro 1. J'ai travaillé fort pour en arriver là", s'est réjoui Nadal, vainqueur de 30 titres dans sa carrière, dont sept déjà cette année (Monte Carlo, Barcelone, Hambourg, Roland-Garros, le Queen's, Wimbledon, Toronto).

Nadal est le troisième Espagnol après Carlos Moya et Juan Carlos Ferrero à atteindre le rang de n°1 mondial. En ce moment, il écrase toute la concurrence sur son passage musclé. Il vient de remporter les cinq derniers tournois auxquels il a participé, dont Toronto dimanche dernier et est sur une série de 32 victoires consécutives.Sa dernière défaite remonte à début mai au 2e tour du tournoi de Rome battu par... Ferrero.


Prochain objectif: le grand chelem

Nadal peut désormais rêver au grand chelem réalisé sur deux saisons. Vue sa forme du moment, il part sera en effet le grand favori de Flushing Meadow début septembre. Il ne lui resteraiot alors "plus" qu'à remporter l'open d'Australie. Un exploit qui n'a plus été réalisé depuis 1969, il était nalors l'œuvre du joueur australien Rod Laver.

Ouest France
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Sam 2 Aoû - 16:39

C'est , somme toute , logique après les excellentes performances qu'il a réalisées .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Sam 8 Nov - 23:28

Le XV de France a mis fin à sa série noire face à l'Argentine. Au terme d'un match étriqué et crispant, les Bleus ont dominé les Pumas (12-6) samedi soir à Marseille. Un succès laborieux mais mérité, les hommes de Marc Lièvremont ayant été les plus entreprenants au Vélodrome.
Ça y est, c'est fait. Le XV de France a fait tomber sa bête noire dans un match serré, fermé à double voire triple tour. Mais c'est dans la poche, dans les têtes et ça fait du bien. Pour remporter cette victoire 12-6, les Bleus ont terminé la rencontre avec toute l'énergie d'une équipe qui veut marquer les esprits (et un essai)... mais aussi avec la maladresse de celui qui se précipite dans le dernier geste et qui bute contre un rideau de fer. A l'image de cette percée de Dusautoir mal relayée par Ouedraogo pour l'une des plus franches occasions d'essai de toute la partie.
Pour aller au-delà de cette défense accrocheuse, de ce ballon rendu glissant par la rosée et du pied d'Hernandez, les Tricolores ont su à l'image de Louis Picamoles garder la tête froide. En privilégiant le combat, le XV de France a réussi à se frayer un chemin vers le succès dans une rencontre sans essai et sans grand spectacle.
Le bras de fer promis a bien eu lieu. Entre deux équipes qui se connaissent, se respectent et se craignent, la rencontre entre Pumas et Tricolores a dû attendre le début de la seconde période pour vraiment débuter. Non que le premier acte fut dénué d'enseignements. On y a notamment appris qu'Hernandez était toujours friand de chandelles, mais que son vis-à-vis Skrela ne rechignait pas non plus sur la chose. Autres bonnes nouvelles, une conquête tricolore retrouvée et un réalisme dans le jeu au pied au point de mener à la pause 9-6.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Ven 20 Mar - 22:36

Chabal règle ses comptes



Sébastien Chabal n'est décidément pas un joueur comme les autres. A
l'origine d'un engouement qui le dépasse, il cristallise toutes les
passions et sa difficulté à trouver sa place dans un rôle fixe en
équipe de France n'aide pas. Cible de nombreuses critiques après la
déroute anglaise, Sébastien Chabal a tenu à mettre les points sur les i
avec la presse jeudi avant Italie-France, disputé ce samedi à Rome. Et
tant pis si le discours peut parfois manquer de finesse.

«Sébastien Chabal, comment s'est passée cette semaine ?
Elle a été difficile mais maintenant il faut passer à autre chose.
Il faut se concentrer sur l'Italie. Mais c'est vrai que c'est toujours
là. Une défaite comme celle là, il faut un peu de temps pour la
digérer. Il nous reste un match à jouer et ce sera compliqué vue notre
dernière prestation.

Cette défaite, justement, c'est important de l'évacuer ou il vaut mieux la garder dans un coin de sa tête ?
On apprend de tout, des victoires comme des défaites. Aujourd'hui, il faut regarder devant et arrêter de ruminer le passé.

Vous avez ressenti un malaise durant la semaine ?
C'est vrai que ce n'était pas facile. Tout le monde faisait un peu
la gueule. On ne parlait pas trop et c'était bien moins joyeux que
d'habitude.

Est-ce qu'il s'agit de votre défaite la plus marquante avec le XV de France ?
Il y en a eu pas mal, mais je dirais que c'est la plus inexplicable.
Beaucoup de choses ont été dites, que l'on ne s'est pas impliqués dans
le combat, que nous avons baissé la tête, que nous n'avions pas envie
d'être là. Je crois qu'il faut mettre un peu la pédale douce là dessus.
Nous avons quand même essayé de mettre des choses en place. Quand nous
sommes parvenus à garder le ballon, nous les avons fait reculer.
Malheureusement, nous avons perdu trop de ballons au contact et eux, là
dessus, ils ont été excellents. Ils ont marqué à tous les coups. Rien
n'a été dans notre sens. Mais en deuxième période, nous sommes parvenus
à faire jeu égal. Même si la défaite est dure, tout ce qui a été dit
est un peu excessif. Moi, j'ai revu le match trois fois lundi soir et
je peux en parler avec du recul. Ma prestation n'a pas été bonne mais
je ne pense pas que ça méritait tout ce qui a été dit sur moi. Je crois
qu'on me reproche tous les essais encaissés par l'équipe de France. Sur
le premier, pour me défendre un petit peu, nous sommes deux et demi
contre six. Malheureusement, contre un centre, je n'ai pas les jambes
pour le prendre. Sur le deuxième, c'est vrai que je perds un ballon au
milieu du terrain. C'est la grosse faute de mon match. Après, peut-être
que j'étais en dedans dans l'engagement, mais je trouve que tout ce qui
a été dit est très injuste. D'ailleurs ceux qui ont écrit ces
saloperies ne sont pas là aujourd'hui. Ou alors ils se cachent.

Vous ressentez vraiment une injustice dans ce qui a été écrit ?
C'est trop violent ! Ce qui a été dit est trop fort. Nous sommes
assez grands pour voir ce qui ne va pas et que nous n'avons pas été
bons. Ce que vous dites, c'est très bien mais prenez un peu de recul
avant d'écrire vos articles. J'exagère quand je dis qu'on me reproche
tous les essais mais c'est un peu comme vous dans vos papiers. Le staff
aussi a fait des critiques. Nous aussi nous nous en sommes faites.
Notre match, vu son résultat, méritait la critique. Mais prenez du
recul.

Pour revenir au match, comment expliquez-vous cette défaite ?
Je ne l'explique pas, justement. Peut-être que nous étions moins
saignants que les Anglais, mais toutes ces pertes de balle... Après ils
enchaînent essai après essai et c'est dur de suivre. Du coup, on
s'éparpille et chacun essaie de sauver la patrie. En général, ce n'est
pas par là que ça passe pour revenir dans un match.

Marc Lièvremont disait qu'il avait été refroidi par votre passage ne troisième ligne. Et vous ?
Marc m'avait placé en troisième ligne aile car nous nous attendions
à du jeu au ras et pour mettre un peu de poids dans le paquet. Nous ne
pensions pas que nous allions nous faire prendre au large et sur les
extérieurs. Forcément, je ne suis pas un coureur et ça je suis le
premier à le dire. Je ne suis pas Fulgence Ouedraogo ou Julien
Bonnaire. Donc de ce côté là, il ne peut être que déçu.

Jouer dans le championnat anglais ne vous avait pas préparé à ce genre de jeu ?
Cela dépend des équipes... Si vous faîtes référence aux London
Irish, c'est effectivement ça tout l'après midi. Ils envoient leurs
ailiers qui vont à 2000 à l'heure et c'est compliqué de défendre contre
eux.

Est-ce que, malgré tout, vous êtes content de retrouver une place de deuxième-ligne ?
Malgré tout, je suis content de jouer. Content d'essayer d'aller
remettre les choses à l'endroit. c'est sûr que c'est mieux d'être
réaligné immédiatement pour pouvoir montrer un meilleur visage. Vous
savez, je vais finir par croire un peu de ce que vous dites. Pas tout,
hein ! Il est clair que ce sera encore un match de réaction. J'aimerai
penser que ce n'est pas vrai mais...

On dirait que vous êtes ébranlé dans vos certitudes...
Oui, parce que notre défense n'a vraiment pas été bonne. On s'est
perdu parce que la semaine d'avant nous avions voulu être très
agressifs et cette fois, ça n'a pas marché. On s'est isolé en voulant
sauver la patrie. Mais quand tu décroches en défense, ça ouvre des
brèches et ça met l'équipe en difficulté. Il faudra éviter cela face à
l'Italie.»

Propos recueillis par Bertrand LAGACHERIE, au CNR de Linas-Marcoussis
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Ven 20 Mar - 23:20

Traille: "Une forme de trahison"



AFP

  • Infos liées :
  • Les Bleus dans l'arène
  • Chabal règle ses comptes
  • 6 Nations: Classement
  • 5e journée: Programme


Pour Damien Traille, les joueurs du XV de France ont trahi la confiance du staff en passant à ce point à côté de leur match en Angleterre. Le Biarrot, titularisé à l'arrière pour le déplacement en Italie samedi (14h15), estime donc que les Bleus sont redevables à leur sélectionneur.Vous n'aviez été qu'une fois titulaire depuis le Tournoi 2008, lors de la Tournée en Australie où il manquait beaucoup d'internationaux. Commenciez-vous à vous poser des questions?Damien
TRAILLE: Je crois que c'est un oubli qui était quand même assez
logique. Compte tenu de mes performances avec le BO, je ne me voyais
pas prétendre à une place de titulaire en équipe de France cette
saison. Mais j'ai beaucoup bossé, individuellement, et avec mon club,
pour remonter la pente et me retrouver là. Maintenant, le meilleur
moyen d'y rester, c'est d'être bon.Vous êtes avant tout
un trois-quarts centre, mais vous êtes rentré à l'ouverture durant ce
Tournoi et vous voilà titulaire à l'arrière. Cette polyvalence vous
sert-elle ou vous pèse-t-elle?
D.T. : Pour le premier
match contre le pays de Galles, c'était un avantage car ça m'a permis
d'entrer dans le groupe. J'ai joué plusieurs fois cette année à
l'arrière avec mon club. Au niveau des repères, ce n'est pas toujours
évident. Mais vu le système que l'on va mettre en place, cela ne
diffère pas trop de ce qu'on fait en club et ça va bien se passer.La communication avec vos ailiers sera déterminante?D.T.
: Oui, comme toujours. L'avantage, c'est que Maxime et Cédric ont
l'habitude du poste. Ils en connaissent les exigences et les
spécificités. Je serai beaucoup à leur écoute, c'est certain.
L'important, c'est qu'on parvienne à bien occuper le fond du terrain et
à bien relancer le jeu, à la main ou au pied.Est-il possible de tourner la page d'une déroute comme celle de Twickenham?
D.T.
: On n'a pas le choix. Ca a été difficile pendant ces deux jours. On a
vu les vidéos, on s'est posé pas mal de questions pour savoir pourquoi
il y a eu ce non-match. On pense trouver les solutions et on va les
bosser pour faire autre chose samedi car ce n'est pas possible de
rendre une copie comme ça. Il faut se dire les choses, il n'y a que la
vérité qui fait avancer. Parfois, c'est difficile à entendre mais ça
remet tout le monde dans le droit chemin. L'avantage, si je puis dire,
c'est que j'ai connu des moments très difficiles avec Biarritz cette
saison. Je sais comment gérer ces semaines difficiles, qui suivent un
match très décevant.Y a-t-il eu une faillite dans l'approche du match?D.T.
: Je ne pense pas qu'on ait été suffisants. J'ai certes rejoint ce
groupe après une belle victoire face aux Gallois, mais ce groupe savait
très bien d'où il venait après deux premiers matches difficiles. On
s'attendait à un gros match, on savait que ça allait être très
difficile. Peut-être pas à ce point, c'est vrai…En reconduisant intégralement le groupe, Marc Lièvremont a envoyé un message fort. Vous sentez-vous redevables vis-à-vis du staff?D.T.
: Bien sûr que nous sommes redevables. Il y a eu une forme de trahison.
Ce n'est pas possible de passer au travers à ce point. On ne veut pas
faire deux contre-performances comme ça de suite.Finalement,
n'est-ce pas plus mal d'enchainer directement avec l'Italie, plutôt que
d'avoir une coupure de deux semaines comme après le pays de Galles?
D.T.
: Il faut se replonger tout de suite dans autre chose, c'est sûr. C'est
un éternel recommencement. On veut tous tourner la page et surtout
gagner parce que ce groupe en a vraiment besoin.Les critiques vous ont-elles touché?D.T.
: Il ne faut pas trop y faire attention. Si on lit tout ce qui s'écrit,
qu'on écoute tout ce qui se dit, ça va nous mettre encore plus au fond.
De toute façon, on a l'habitude. Quand on gagne, on nous tape sur
l'épaule, et quand on perd, tout le monde nous met des bâtons dans les
roues. Cela fait partie du jeu. Nous sommes professionnels, nous devons
être capables de faire face à ça.
Rugbyrama - Propos recueillis par Laurent Vergne
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Sam 21 Mar - 12:25

Italie-France en chiffres



DPPI

  • Infos liées :
  • Les Bleus dans l'arène
  • Heymans : "Ne pas nous paralyser"
  • 6 Nations: Classement
  • 5e journée: Programme


Combien de fois les Italiens ont-ils battu la France
? Depuis quand les Bleus n'ont-ils pas encaissé trois défaites dans le
Tournoi ? Lièvremont a-t-il souvent reconduit la même charnière ? Pour
le savoir et mieux aborder cet Italie-France, voici les chiffres clés de la rencontre.0.-
Les responsables italiens n'ont effectué aucun changement dans leur XV
de départ par rapport à celui qui a tant gêné les Gallois la semaine
dernière au Flaminio. On ne change pas une équipe qui gagne presque…1.- En 29 confrontations avec les Français depuis 1937, les Italiens ne l'ont emporté qu'une seule fois. C'était en 1997 à Grenoble, juste après le grand chelem des Tricolores, et les Bleus s'étaient inclinés 32-40.1.-
En quatre journées de Tournoi, les Italiens ont marqué seulement un
essai. C'était lors de la première journée et il avait été inscrit par Mirco Bergamasco.
Depuis, ils n'ont pas réussi à concrétiser leurs temps forts. Ce manque
de réalisme est l'un des principaux problèmes de la Squadra.
2.- Le centre biarrot Damien Traille
jouera à l'arrière cet après-midi en Italie. Il a déjà été titularisé
deux fois à ce poste sous le maillot tricolore. C'était à l'occasion du
quart de finale et de la demi-finale de la Coupe du monde 2007. Il n'a
donc jamais porté le numéro 15 sous l'ère Lièvremont.3.- En alignant, comme la semaine dernière en Angleterre, Morgan Parra et François Trinh-Duc pour mener le jeu de l'équipe de France, Marc Lièvremont a reconduit pour la troisième fois seulement, depuis son arrivée à la tête des Bleus, la même charnière en 15 matchs.4.-
S'ils s'inclinaient cet après-midi au Flaminio, les Italiens
afficheraient un bilan de zéro victoire en cinq matchs. Il s'agirait
alors de la quatrième cuiller de bois depuis leur entrée dans le
Tournoi des 6 Nations (2001, 2002 et 2005).7.-
Le trio Lièvremont-N'Tamack-Retière affiche un bilan de sept défaites
pour sept victoires depuis sa prise de fonctions à l'issue de la Coupe
du monde 2007. Un bilan calqué sur celui de son prédécesseur, Bernard Laporte.8.-
La France n'a pas connu un bilan négatif dans le Tournoi depuis huit
ans. Leur dernière campagne à trois défaites remonte à 2001, quand les
Bleus s'étaient inclinés contre l'Angleterre, le pays de Galles et l'Irlande.11.-
A Twickenham dimanche dernier, les Français ont perdu onze ballons dans
des rucks à leur initiative. Un chiffre qui a créé l'ire de Marc
Lièvremont, lequel n'a pas manqué de rappeler que les Italiens sont
particulièrement performants dans ce secteur. Il faut d'ailleurs y
ajouter huit ballons lâchés à l'impact.20.-
C'est le nombre moyen de points d'écart par match en défaveur des
Italiens depuis le début du Tournoi. Stérile en attaque (seulement 41
points inscrits en quatre rencontres, soit 10 par match), la Squadra a
encaissé 30 points de moyenne par rencontre.
Rugbyrama - E.D. et J.F./Photo DPPI
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Jeu 23 Avr - 22:07

Pelous, l'adieu aux armes



Fabien Pelous raccroche donc les crampons. Il l'a annoncé au cours d'une conférence de presse, aux côtés de son manager Guy Novès et du président du Stade Toulousain, René Bouscatel.
Un monument du rugby tire donc sa révérence. Et pour le Stade
Toulousain, c'est une page qui se tourne. Le deuxième-ligne, joueur le
plus capé du XV de France avec 118 sélections, quitte les Rouge et Noir
après douze ans de fidélité, à 35 ans. Pelous avait déjà fermé le livre
de l'équipe de France au terme du Mondial 2007 où la France avait
échoué en demi-finale face à l'Angleterre. Sur la lancée d'une grosse
préparation physique, il avait décidé de poursuivre sa carrière
toulousaine une année supplémentaire alors que des rumeurs de retraite
courraient déjà. Bien lui en avait pris puisqu'il avait terminé la
saison champion de France. L'appétit venant en mangeant, Fabien Pelous
avait décidé d'accomplir une année de plus. Epargné par les blessures
et ménagé par son staff, il accomplissait deux saisons pleines, parmi
ses meilleures. Conscient lui-même qu'il «ne fallait pas exagérer»,
Pelous a donc décidé qu'il était temps de redevenir spectateur des
matches de haut niveau. Une décision qui ne laisse pas ses partenaires
indifférents, à l'image de Yannick Jauzion. «C'est forcément une
grande déception pour nous. Mais tout a une fin et si Fabien a décidé
de faire cette annonce, c'est qu'il a senti que c'était le bon moment.
Il va beaucoup nous manquer. C'est quelqu'un qui exprime une grande
sérénité à l'approche des grands événements. Il avait une grande
importance dans le vestiaire et l'ambiance qui y régne lui doit
beaucoup. C'est quelqu'un qui a su mener de front deux carrières, en
club et en équipe de France. Il va nous manquer».


Un palmarès hors norme
Outre une longévité exceptionnelle au plus haut niveau à un poste
très exigeant sur le plan physique, Fabien Pelous peut se targuer de
posséder un des plus beaux palmarès du rugby français. Trois fois
champion de France (1999, 2001, 2008) et deux fois champion d'Europe
(2003, 2005), il a tout gagné avec Toulouse. En équipe de France, il
explose les records. 118 sélections (record) dont 42 en tant que
capitaine (record), il compte à son actif quatre Grand Chelem (1997,
1998, 2002, 2004) ce qui constitue également un record en France. Sans
oublier la victoire finale dans le Tournoi en 2006.

Venu au rugby pour accompagner les potes, il découvre l'ovalie à
Saverdun (1983-1991). Déjà doté d'un gabarit hors norme, il migre vers
Graulhet (1991-1994) avant de passer deux saisons à Dax (1994-1997) où
il découvre et prend goût à l'exigence du haut niveau. Vient alors
Toulouse, qui deviendra son club et sa ville de coeur. Pelous y signera
un bail de douze belles années avant de décider de prendre du recul
face à la compétition. Une façon de laisser son remplaçant désigné, le
jeune Yoann Maestri, prendre possession des lieux sans souffrir de
l'ombre du géant. Ne reste plus qu'à réussir la sortie. Et en dehors de
ce fameux drop qu'il a promis de passer avant la fin de sa carrière,
quelle meilleure façon de fêter son départ qu'en soulevant un quatrième
Bouclier de Brennus. B.L.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Mer 6 Mai - 22:16

Barcelone en un coup de poignard



Le FC Barcelone a arraché sa place en finale de la Ligue des
champions à Chelsea grâce à un but d'Iniesta à la 93e minute (1-1).
Jusque là, le club catalan avait lutté contre les éléments contraires :
un but splendide d'Essien (9e), l'expulsion d'Abidal (66e) et la
discipline des Londoniens qui les neutralisait. Cette équipe a tout.


Manchester United - FC Barcelone. La finale de la Ligue des
champions, le 27 mai, à Rome, est déjà un monument. Il a failli ne
jamais pouvoir être érigé. La qualification du Barça, mercredi, fut
conforme à la dimension irrationnelle et dramatique qui rend les
derniers tours de la Ligue des champions uniques en leur genre. Ballack
et Drogba en ont pété les plombs en agressant quasiment l'arbitre M.
Ovrebo. Ils s'y sont vus, en finale. Barcelone n'aura jamais été dans
son assiette en 180 minutes de jeu. Il n'a jamais été qualifiable avant
l'égalisation d'Iniesta, quasiment à la dernière minute du temps
additionnel (90e+3) (1-1). C'est ce but à l'extérieur, après le 0-0 de
l'aller, qui permet au Barça de rester en lice pour un triplé
historique. Et au continent de faire de la résistance face aux équipes
anglaises.

Jusque là, tout se liguait pour que Barcelone ne passe pas. Henry,
blessé, n'était pas sur la feuille. Marquez et Puyol absents, Guardiola
a bricolé un édifice défensif qui a flirté avec toutes les limites
(Touré derrière, Buquets et Keita au milieu). Iniesta, Eto'o et Messi
devant, ça n'a pas marché. Alves a brillé par sa nervosité et son
imprécision. Abidal a été expulsé à la 66e pour une faute discutable
sur Anelka en position de dernier défenseur. Barcelone s'est remis de
tout cela avec une abnégation admirable. Il n'a pas que le jeu dans le
sang. Il a aussi un caractère en acier trempé. Des cojones. Collons, en catalan.

Drogba sorti pour conserver le 1-0...
Guus Hiddink, l'entraîneur de Chelsea, s'est-il enivré de sa science
tactique au cours de ce bras de fer ? Le Néerlandais avait trouvé les
solutions pour dérégler cette équipe au jeu de rêve. Et quand Essien a
inscrit dès la 9e minute une reprise de volée d'anthologie cousine de
celle de Zidane en finale en 2002, Chelsea avait réuni toutes les
conditions pour rééditer, en plus sadique encore, sa neutralisation du
jeu barcelonais. Cech a passé l'une des soirées les plus tranquilles de
sa saison. Chelsea a frôlé plusieurs fois le 2-0. Valdes fut aussi fort
qu'à l'aller devant Drogba (22e puis 52e). Malouda n'obtenait pas le
penalty qui s'imposait après la faute d'Alves (24e). Ni Drogba devant
Abidal (27e).

Quand Chelsea s'est retrouvé à onze contre dix, le Néerlandais
choisit de sortir Drogba pour le remplacer par Belletti (70e).
Autrement dit : de préserver l'avantage. D'aller encore plus loin dans
l'approche défensive. L'obstination du Barça allait lui donner tort.
Pour la forme, Hiddink a semblé indiqué à M. Ovrebo qu'il se trompait
en n'accordant pas un penalty à Chelsea pour un bras d'Eto'o se
trouvant sur la route d'une frappe de Ballack (96e). Mais c'est avant,
il le sait, et sur des actions plus franches, que Chelsea devant
agripper son destin. Barcelone, maillot or, but en or, sait désormais
qu'il peut gagner des matches au sommet sans être à son meilleur
niveau. Même sans être complet. Précieuses infos avant la finale. Alves
(averti à la 30e) et Abidal seront suspendus. Comme Marquez, blessé.
Barcelone a les trois quarts de sa défense à rebâtir. Mais, c'est
désormais prouvé, rien ne lui fait peur. - Cé. Ro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7300
Age : 49
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Lun 11 Mai - 10:41

Bien fait pour la gueule aux Blues qui ont passé les 2 matches à bétonner, forza barça cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Mar 26 Mai - 22:24










Santoro, c’est jamais fini !



Publié le 26 mai à 21:49

Pour
son dernier Roland-Garros, Fabrice Santoro a failli s’incliner dès le
premier tour face au Belge Christophe Rochus. Le Wallon a presque mis
un terme au vingtième « French » du Toulonnais. Presque seulement car,
au moment de conclure, il a concédé sa mise en jeu sur un jeu blanc
d’un Santoro plus bluffeur que jamais. Lorsque l’arbitre a renvoyé les
deux acteurs aux vestaires, Rochus menait 6-3, 6-1, 3-6, 5-3.



Pendant
deux manches, Santoro n’a pas vu le jour. Baladé par les attaques
profondes et rythmées de Rochus, le Français semblait proprement
impuissant. Moins en jambes qu’à l’accoutumée, moins magique également,
ne parvenant pas à repousser la pression imposée par son rival et dans
l’incapacité d’alterner les coups comme il le fait si bien dans un bon
jour, il sombrait corps et âme au grand dame du public d’un
Suzanne-Lenglen loin d’être plein.

Mais Santoro ne serait pas
« Battling Fab » sans cette capacité à retourner une situation
compromise, du moins cette propension à ne pas laisser tomber même dans
la tempête. Réagissant enfin au cours du troisième acte, le natif de
Tahiti commençait à manœuvrer son vis-à-vis avec davantage d’acuité :
balles courtes et molles puis accélérations long de ligne, changements
de rythme et de trajectoires agrémentés de quelques amorties bien
senties, Santoro reprenait confiance.

La baisse de régime de
Rochus n’allait toutefois pas durer longtemps. Dès l’entame de la
quatrième manche, l’enfant de Namur s’emparait du service adverse et
effectuait la course en tête. Santoro tentait de refaire son break de
retard, sans réussite. Le soleil se couchait sur Roland et le Français
tentait d’arracher un sursis auprès de l’arbitre. Mais celui-ci
demeurait inflexible, jugeant que la rencontre pouvait aller à son
terme. Et Rochus finit par s’emparer de l’engagement adverse pour mener
5-2, mettant quasiment un terme à 20 ans d’une belle histoire entre un
magicien des courts et son Grand Chelem préféré.

Mais il était
écrit que l’histoire ne pouvait pas s’arrêter comme ça. Jouant son
va-tout, Santoro débutait ce qui devait être son dernier jeu Porte
d’Auteuil par une retour amorti imparable. Trois points plus tard, le
"chouchou" des supporters claquait une volée de revers pour revenir à
3-5 avant que la partie ne soit interrompue par la nuit. Le Varois
quittait la scène sous les applaudissements chaleureux de ses
supporters. Qui seront là demain pour assister à la fin du show. En
espérant une belle issue...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Mer 27 Mai - 21:31

Simon retrouve son punch



Publié le 27 mai à 15:39

Sur
le courant alternatif lors du premier tour, Gilles Simon est monté dans
les tours pour son 2e match du tournoi. La tête de série N.7 n’a pas
beaucoup forcé pour dominer l’Américain Robert Kendrick 7-5, 6-0, 6-1.
Au prochain tour, le Français sera opposé au Roumain Victor Hanescu.
L’autre bonne nouvelle du clan français, c’est la qualification au 1er
tour d’Arnaud Clément aux dépens de Dmitry Tursunov (N.21).



"C’est la première fois que j’arrive au troisième tour ici, c’est aussi la
première
fois depuis un bon moment que j’ai été aussi tranquille, aussi à l’aise
sur un court", a indiqué le N.7 mondial, victime d’une grosse crise de
confiance ces dernières semaines. Après un petit set pour se chauffer
et deux balles de break à sauver à 5-5 au premier set, Simon n’a plus
perdu qu’un petit jeu. "Quand je suis passé devant, il en a mis un peu
partout, a poursuivi Simon. C’était agréable. Pour une fois, je me
sentais bien sur le court. Au niveau du jeu, je n’ai pas l’impression
d’avoir fait quelque chose d’extraordinaire. Mais j’étais plus à
l’aise. A un moment, j’ai senti que j’étais dedans, que j’allais
gagner. Cela faisait un moment que je n’avais pas ressenti cela." Quand
le Français retrouve ses jambes et sa vista, il devient un joueur
redoutable, du niveau top 10. Comme Tsonga et Monfils hier, Simon a
prouvé qu’il faudrait peut-être compter avec lui cette année. Il reste
à poursuivre pour accéder à la 2e semaine de Roland-Garros, celle de
tous les dangers mais aussi celle où tout est possible.

Coincé au 1er tour à cause la pluie qui a innondé la Porte d’Auteuil
mardi (le match a été interrompu à 6-3, 3-6), Arnaud Clément s’est
offert une belle éclaircie en sortant la tête de série N.21 Dmitry
Tursunov. Un succès 6-3, 3-6, 6-4, 6-1 qui lui ouvre la voie du 2e
tour, quatre ans après son dernier succès à Paris. "Il était
visiblement diminué, ,a expliqué l’Aixois, réaliste sur sa performance.
Il avait des problèmes pour se déplacer. Il fallait essayer de le jouer
normalement et de le bouger. J’ai réussi à faire cela aujourd’hui, ce
que je n’avais pas réussi hier." Si Clément regrette la défaite de son
ami Fabrice Santoro, il n’est pas mécontent d’affronter Rochus au 2e
tour. "Jouer un Français n’est pas marrant, encore moins à Roland
Garros. Sincèrement, je préfère jouer Rochus. Un affrontement franco
français, cela aurait fait trop de bruit pour moi, je n’aime pas trop.
Un match de 12 heures... (Rires)."

Mathieu Moncourt n’a pas joué 12 heures, il n’en a pas eu
l’occasion. Lucky-looser puis bénéficiaire de l’abandon du Taïwanais Lu
au 1er tour, il est tombé sur un très solide Radek Stepanek (N.18). Le
Tchèque a fait fi des vivas du public et de son adversaire pour
s’imposer 6-4, 4-6, 6-4, 6-4 en trois heures et sept minutes. Dommage
car, comme souvent face à Stepanek, on a le sentiment de pouvoir
passer...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40075
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Sports divers et variés   Ven 29 Mai - 19:22

Roland-Garros: Rezaï et Nadal en 8e, Simon et Ouanna éliminés




La
Française Aravane Rezaï s'est qualifiée pour la première fois de sa
carrière pour les huitièmes de finale de Roland-Garros en battant la
jeune Portugaise de 16 ans Michelle Larcher de Brito en deux sets 7-6
(7/3), 6-1.La Stéphanoise, d'origine iranienne, a remporté ce
duel de cogneuses contre l'un des grands espoirs du circuit.
L'adolescente portugaise, formée aux Etats-Unis, n'a plus su tenir
l'échange en fin de match (14 fautes directes contre 6 pour la
Française au deuxième set).En huitième de finale, Rezaï
rencontrera la Russe Dinara Safina, N.1 mondiale, qui s'estqualifiée en
battant sa compatriote Anastasia Pavlyuchenkova (N.27) en deux sets
6-2, 6-0.Chez les hommes, le N.1 français Gilles Simon a été
éliminé au troisième tour par le Roumain Victor Hanescu (N.30) en trois
sets 6-4, 6-4, 6-2.Le Français a terminé la rencontre en
boitant, après s'être fait mal au genou à deux jeux de la fin.
Auparavant, il n'avait pas été à la hauteur de sa tête de série N.7
face au 33e mondial."Je ne pouvais plus marcher, mais de toute
façon il allait gagner. Il était plus fort, il méritait de finir
normalement. C'est une journée cauchemar. Le match était déjà assez
pénible, alors avec cette blessure en plus à la fin...", a-t-il réagi
en sortant du court Suzanne-Lenglen.Simon a raté six balles de
break dans les deux premières manches et s'est rapidement agacé. On l'a
vu pester contre lui-même et commenter la plupart de ses points perdus
à partir du deuxième set.Josselin Ouanna a lui aussi été éliminé
par le Chilien Fernando Gonzalez, tête de série N.12, en trois sets
7-5, 6-3, 7-5, au troisième tour.Rafael Nadal, tête de série
N.1, s'est qualifié pour les huitièmes en battant l'Australien Lleyton
Hewitt en trois sets 6-1, 6-3, 6-1 vendredi. Il rencontrera le Suédois
Robin Soderling (N.23).Le Serbe Novak Djokovic, tête de série
N.4, s'est qualifié pour le troisième tour en battant l'Ukrainien
Sergiy Stakhovsky en trois sets 6-3, 6-4, 6-1, vendredi, lors d'une
partie interrompue la veille par la nuit après la deuxième manche. Le
Britannique Andy Murray, tête de série N.3, s'est qualifié pour les
huitièmes en profitant de l'abandon du Serbe Janko Tipsarevic à la fin
du deuxième set, alors que Murray menait 7-6 (7/3), 6-3.L'Espagnol Fernando Verdasco, tête de série N.8, s'est qualifié pour
les huitièmes de finale en battant son compatriote Nicolas Almagro
(N.31) en trois sets 6-2, 7-6 (7/4), 7-6 (10/Cool. Il a affrontera le
Russe Nikolay Davydenko, tête de série N.10, vainqueur du Suisse
Stanislas Wawrinka (N.17) en quatre sets 6-3, 4-6, 6-3, 6-2.La
Serbe Ana Ivanovic, tenante du titre et tête de série N.8, s'est
qualifiée pour les huitièmes en battant la Tchèque Iveta Benesova
(N.32) en deux sets 6-0, 6-2 vendredi.Elle rencontrera la Belarusse Victoria Azarenka (N.9) ou l'Espagnole Carla Suarez (N.22).Venus
Williams est de nouveau sortie prématurément du tournoi de
Roland-Garros, battue sèchement au troisième tour par la Hongroise
Agnes Szavay, en deux sets 6-4, 6-0.C'est la troisième fois
d'affilée que l'Américaine ne parvient pas en deuxième semaine sur la
terre battue parisienne, sa moins bonne surface, et la sixième fois en
treize participations.L'aînée des Williams, déjà passée à un
point de la défaite au tour précédent face à la Tchèque Lucie Safavora,
a même subi l'humiliation d'encaisser une "roue de bicyclette" au
premier set.La Russe Maria Sharapova s'est qualifiée pour les
huitièmes en battant la Kazakhe Yaroslava Shvedova en trois sets 1-6,
6-3, 6-4. Elle rencontrera la Chinoise Li Na (N.Simple dames (3e tour):Ana Ivanovic (SRB/N.Cool bat Iveta Benesova (CZE/N.32) 6-0, 6-2Aravane Rezai (FRA) bat Michelle Larcher de Brito (POR) 7-6 (7/3), 6-2Dominika Cibulkova (SVK/N.20) bat Gisela Dulko (ARG) 6-4, 6-2Agnes Szavay (HUN/N.29) bat Venus Williams (USA/N.3) 6-0, 6-4Dinara Safina (RUS/N.1) bat Anastasia Pavlyuchenkova (RUS/N.27) 6-2, 6-0Simple messieurs (2e tour):Philipp Kohlschreiber (GER/N.29) bat Juan Carlos Ferrero (ESP) 6-4, 2-6, 6-4, 6-7 (3/7), 6-3Novak Djokovic (SRB/N.4) bat Sergiy Stakhovsky (UKR) 6-3, 6-4, 6-1Simple messieurs (3e tour):Rafael Nadal (ESP/N.1) bat Lleyton Hewitt (AUS) 6-1, 6-3, 6-1Robin Soderling (SWE/N.23) bat David Ferrer (ESP/N.14) 6-7 (5/7), 7-5, 6-2, 7-6 (7/5)Nikolay Davydenko (RUS/N.10) bat Stanislas Wawrinka (SUI/N.17) 6-3, 4-6, 6-3, 6-2Fernando Verdasco (ESP/N.Cool bat Nicolas Almagro (ESP/N.31) 6-2, 7-6 (7/4), 7-6 (10/8)Andy Murray (GBR/N.3) bat Janko Tipsarevic (SRB) 7-6 (7/3), 6-3 (abandon)Marin Cilic (CRO/N.13) bat Radek Stepanek (CZE/N.18) 6-1, 7-6 (7/4), 6-3Fernando Gonzalez (CHI/N.12) bat Josselin Ouanna (FRA) 7-5, 6-3, 7-5Victor Hanescu (ROM/N.30) bat Gilles Simon (FRA/N.7) 6-4, 6-4, 6-2
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sports divers et variés   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sports divers et variés
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 10Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9, 10  Suivant
 Sujets similaires
-
» [VENDS] Objets de collection (Artistes divers et variés)
» Problèmes divers et variés
» Vivaldi: divers (sujet bordélique, classé archive...)
» Le 26., 27. et 28.11.10 au Palais des Sports
» [14.12.10] Palais des Sports - Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: LZF :: Autres Discussions-
Sauter vers:  
Les forums partenaires