Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Club d'écoute musicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7422
Age : 49
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Ven 12 Sep - 7:28

Fayot
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 6708
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 15 Sep - 5:37

Killsark a écrit:
Fayot

Moi fayot Shocked toi mon Killou c'est du matin au soir, mon Penchou, mon Penchou à la crème, mon Penchou d'amour, mon Penchou mets toi en slip ....etc et tu as même poussé le vice jusqu’à te travestir en madame Philomena pour accompagner le Philounet au concert de Motorhead alors ça si ce n'est pas du fayotage cheers cheers cheers

_________________
Mon Pitalugue cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7422
Age : 49
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 15 Sep - 8:03

Jaloux
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 20 Déc - 16:24

Le Club d'écoute musicale renaitra de ses cendres le vendredi 23 janvier 2015 à 20h30. à Clichy sous Bois. Je vais co-présenter un truc.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 3 Jan - 16:53



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 24 Jan - 10:37

Le Club d'écoute musicale, non sans émotion de la part de ceux qui avaient connu sa genèse, renaissait de ses cendres ou plutôt de sa glace en ce froid vif et en d'autres lieux à savoir le Centre Social Intercommunal de la Dhuys sis à Clichy sous Bois. Ce n'est pas sans appréhension que Régis, le Maître de cérémonie, aborda avec avec sa maestria habituelle et ce, malgré une forte fièvre qui faillit emporter définitivement sa voix de velours, la programmation qu'il avait choisie.

Une ambiance feutrée, attentive et bon enfant régna pendant le temps de cette séance où chacun se délectait de la musique qui était diffusée. Certains s'isolaient en fermant les yeux : dormaient-ils puisqu'il convient de noter que la séance commença avec une bonne demi-heure voire même trois quarts d'heure de retard suite des à des problèmes techniques indépendants de notre volonté. D'autres tapaient du pied ou battaient la mesure sur les morceaux les plus enlevés comme celui d'Imelda May (quelle chanteuse !!!!!!!!!!!) qui interprétait Wild Woman. Un album présenté magistralement par notre JJ national. Pour ma part, j'avais choisi d'évoquer l'album de Robert Plant intitulé Lullaby...And The Ceaseless Roar.

La soirée recueillit après coup de nombreux suffrages et nous n'avons aujourd'hui qu'une seule pensée en tête : que cela se reproduise.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Jjk93
Communication Breakdown
Communication Breakdown


Nombre de messages : 23
Age : 48
Groupe préféré : CCR
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 24 Jan - 15:30

Le Club d'écoute musicale a vécu un nouvel épisode
grâce à l'association MC2 - Montfermeil Clichy Culture
au sein le Centre Social Intercommunal de la Dhuys à Clichy sous Bois. Mille mercis aux responsables de ce centre et cette association pour leur formidable accueil et leur dévouement.
Vous trouverez ci-dessous le verbatim de ma modeste présentation.
L’album que je vous propose d’écouter est le dernier opus en date de la chanteuse irlandaise Imelda May.
Il s’agit d’un disque de Rockabilly.
C’est un mot valise, constitué de l’association du Rock et du Hillbilly. Le Hillbilly désigne, et plutôt de façon péjorative, les fermiers des montagnes des Appalaches à l’est de l’Amérique du Nord. Musicalement, c’est de la country western, où le violon est remplacée par la guitare. Si vous voulez avoir une idée de ce qu’a pu être ce genre de musique, je vous conseille d’écouter le disque « Missing... presumed having a good time » du groupe éphémère The Notting Hillbillies créé en 1986 par Mark Knopfler.
Il est difficile d’identifier précisément l’épicentre d’un mouvement musical. Mais, dans le cas du Rockabilly, j’ai rassemblé les indices suivants: la date le 5 juillet 1954, un lieu Memphis, un homme Sam Philipps directeur de Sun Records, et un artiste Elvis Presley avec un titre « That’s all right Mama". En 1 minute 55, les fondations sont jetées : Un groupe de Rockabilly se compose outre le chanteur, d’une guitare électrique, d’une batterie limitée au strict minimum, et d’une contrebasse. Ce séisme musical se propagera durant quatre ans avant de disparaître pendant plus de vingt ans.
Seconde vague de fond, au début des années 80 grâce aux « Stray Cats », des New-Yorkais exilés à Londres avec à leur tête le guitariste et chanteur Brian Setzer. Si le succès des titres des Stray Cats comme « Rock this Town », « Runaway Boy » continue à marquer les esprits, on a oublié que leur carrière fut brève: moins de quatre ans. Il y eu des périodes de reformation mais surtout pour des concerts.
Dans les années 2000, paraissent régulièrement des disques avec le son rockabilly: parmi mes préférés L’album « Signs & Signifiers « de J.D McPherson paru en 2012, et le dernier Brian Setzer « Rockabilly Riot : All Original » paru en 2014.
Le dernier disque de Rockabilly qui a attiré mon attention est l’album « Tribal » d’Imelda May.
De son vrai nom Imelda Mary Clabby, la chanteuse est née en 1974 dans le quartier Liberties de Dublin Irlande. Benjamine d’une fratrie de six enfants, elle baigne dans la musique de ses aînés le rock and roll de Buddy Holly, Eddie Cochran, Gene Vincent, et le Blues d’Elmore James et de Billy Holiday.
A l’âge de quatorze ans c’est le début de la gloire internationale, elle est en effet choisie pour chanter dans une publicité pour une marque de poissons panés surgelés.
Forcément après un tel succès, la suite d’une carrière musicale ne peut être qu’une longue déchéance.
À 16 ans, Imelda commence à chanter dans les clubs mais elle est parfois exclue de ses propres spectacles, car elle n’a pas l’âge légal pour y entrer. Voyant sa fille en larmes, suite à un chagrin d’amour, son père la console en lui disant. « Parfait ! Maintenant tu vas pouvoir chanter du blues. »
C’est l’expérience de ces concerts qui lui fait développer son timbre de voix unique rauque et profond.
Elle constitue un groupe de musicien et enregistre son premier album « No Turning Back »
Par une curiosité du calendrier, en 2003, le premier May « tomba le 23 juin.
Son deuxième album « Love Tatoo » la met dans la lumière. Son disque est la meilleure vente en Irlande en 2008, et elle reçoit la récompense de l’artiste féminine Irlandaise de l’année en 2009.
Trois de ces chansons font partie de la bande originale du film « Wild Target » remake anglais du film de Pierre Salvadori « Cible Emouvante »
Le guitariste Jeff Beck lui propose d’assurer les chants sur son album « Rock n Roll Party ».
Elle est également invitée dans le deuxième album de Thomas Dutronc « Silence on Tourne » sur le titre « Clint » dans un duo mélant rockabilly, jazz manouche et trompette mexicaine.
« Tribal » est le quatrième album d’Imelda May.
Il est produit par Mike Crossey, producteur britannique des deux premiers albums des Artics Monkeys, de Jake Bugg la dernière petite merveille du rock anglais, des Blood Red Shoes et du dernier album des Gastlight Anthem
La pochette donne le ton. Les codes du Rockabilly sont présents : La banane, le blouson noir, la caligraphie urbaine du titre.
Les morceaux rapides ont la part belle dans l’album, avec le titre éponyme « Tribal », « Round the Bend », « Five Good Men ». Cependant comme le veut la maxime, May fait ce qui lui plait.
Tout au long du disque on retrouve aussi des splendides ballades jazzy. Le titre « Little Pixie » fait immanquablement penser à « Sea of Love ».
Imelda se transforme en gitane Esmeralda dans le titre « The Gipsy in Me » avec une voix qui tutoie les sommets atteints par la grande Julie London.
Elle se permet de reprendre un classique de Blondie « Dreaming » accompagnée au ukulele.
Il est intéressant également de se pencher sur les textes, une chanson naive comme « It’s good to be alive » peut s’interpréter comme les paroles d’une personne malade qui cherche à se donner du courage.
« Round the Bend » est une chanson qui met en scène une dispute conjugale, avec une litanie de reproches. Il se trouve que le remarquable guitariste Darrel Higham qui l’accompagne dans le disque et sur scène, n’est autre que son mari. Depuis Gainsbourg et Birkin, je n’ai pas souvenir d’une thérapie de couple par la chanson. Cela doit être efficace car aux dernières nouvelles le couple va très bien et parents d’un petit bébé.
On trouvera également des multiples références aux films d’horreur, le clip de « It(s Good to be Aive » est un hommage à la Fiancée de Frankenstein. Une chanson s’appelle « ZombieGirl », Le titre « Hellfire Club » narre une partie de cartes dans un club où l’un des joueurs n’est autre que le Diable. Associé à un rythme country western, cela évoque inévitablement le film « Une Nuit en Enfer » de Robert Rodriguez avec Quentin Tarentino et Georges Clooney.
Le morceau que je vous propose d’écouter « Wild Woman » est typiquement Rockabilly. Resserré, il apporte à chaque musicien sa part de gloire: la batterie hystérique, la contrebasse tapissant le mur du son, la guitare en état de grâce aussi bien dans la rythmique que dans le pont musical.
Les ponts de May ont toujours été très appréciés de tous.
Et on retrouve bien sûr, la voix d’Imelda May, chaude, dynamique, s’accordant un intermède jazzy avant de repartir de plus belle.
Le fantastique n’est pas oublié car la femme sauvage se sent possédée par un loup-garou. Vous connaissez peut-être le loup Garou de Londres, je vous propose maintenant d’écouter la Louve-Garou de Dublin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Blue Sky Bag
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 953
Age : 51
Groupe préféré : Zep
Date d'inscription : 10/07/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 24 Jan - 17:13

Jjk93 a écrit:

A l’âge de quatorze ans c’est le début de la gloire internationale, elle est en effet choisie pour chanter dans une publicité pour une marque de poissons panés surgelés.
Forcément après un tel succès, la suite d’une carrière musicale ne peut être qu’une longue déchéance.



Cette Imelda May, c'est un véritable bijou r'n'r :bave:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 24 Jan - 18:13

Jjk93 a écrit:
Le Club d'écoute musicale a vécu un nouvel épisode
grâce à l'association MC2 - Montfermeil Clichy Culture
au sein le Centre Social Intercommunal de la Dhuys à Clichy sous Bois. Mille mercis aux responsables de ce centre et cette association pour leur formidable accueil et leur dévouement.
Vous trouverez ci-dessous le verbatim de ma modeste présentation.
L’album que je vous propose d’écouter est le dernier opus en date de la chanteuse irlandaise Imelda May.
Il s’agit d’un disque de Rockabilly.
C’est un mot valise, constitué de l’association du Rock et du Hillbilly. Le Hillbilly désigne, et plutôt de façon péjorative, les fermiers des montagnes des Appalaches à l’est de l’Amérique du Nord. Musicalement, c’est de la country western, où le violon est remplacée par la guitare. Si vous voulez avoir une idée de ce qu’a pu être ce genre de musique, je vous conseille d’écouter le disque « Missing... presumed having a good time » du groupe éphémère The Notting Hillbillies créé en 1986 par Mark Knopfler.
Il est difficile d’identifier précisément l’épicentre d’un mouvement musical. Mais, dans le cas du Rockabilly, j’ai rassemblé les indices suivants: la date le 5 juillet 1954, un lieu Memphis, un homme Sam Philipps directeur de Sun Records, et un artiste Elvis Presley avec un titre « That’s all right Mama". En 1 minute 55, les fondations sont jetées : Un groupe de Rockabilly se compose outre le chanteur, d’une guitare électrique, d’une batterie limitée au strict minimum, et d’une contrebasse. Ce séisme musical se propagera durant quatre ans avant de disparaître pendant plus de vingt ans.
Seconde vague de fond, au début des années 80 grâce aux « Stray Cats », des New-Yorkais exilés à Londres avec à leur tête le guitariste et chanteur Brian Setzer. Si le succès des titres des Stray Cats comme « Rock this Town », « Runaway Boy » continue à marquer les esprits, on a oublié que leur carrière fut brève: moins de quatre ans. Il y eu des périodes de reformation mais surtout pour des concerts.
Dans les années 2000, paraissent régulièrement des disques avec le son rockabilly: parmi mes préférés L’album « Signs & Signifiers « de J.D McPherson paru en 2012, et le dernier Brian Setzer « Rockabilly Riot : All Original » paru en 2014.
Le dernier disque de Rockabilly qui a attiré mon attention est l’album « Tribal » d’Imelda May.
De son vrai nom Imelda Mary Clabby, la chanteuse est née en 1974 dans le quartier Liberties de Dublin Irlande. Benjamine d’une fratrie de six enfants, elle baigne dans la musique de ses aînés le rock and roll de Buddy Holly, Eddie Cochran, Gene Vincent, et le Blues d’Elmore James et de Billy Holiday.
A l’âge de quatorze ans c’est le début de la gloire internationale, elle est en effet choisie pour chanter dans une publicité pour une marque de poissons panés surgelés.
Forcément après un tel succès, la suite d’une carrière musicale ne peut être qu’une longue déchéance.
À 16 ans, Imelda commence à chanter dans les clubs mais elle est parfois exclue de ses propres spectacles, car elle n’a pas l’âge légal pour y entrer. Voyant sa fille en larmes, suite à un chagrin d’amour, son père la console en lui disant. « Parfait ! Maintenant tu vas pouvoir chanter du blues. »
C’est l’expérience de ces concerts qui lui fait développer son timbre de voix unique rauque et profond.
Elle constitue un groupe de musicien et enregistre son premier album « No Turning Back »
Par une curiosité du calendrier, en 2003, le premier May « tomba le 23 juin.
Son deuxième album « Love Tatoo » la met dans la lumière. Son disque est la meilleure vente en Irlande en 2008, et elle reçoit la récompense de l’artiste féminine Irlandaise de l’année en 2009.
Trois de ces chansons font partie de la bande originale du film « Wild Target » remake anglais du film de Pierre Salvadori « Cible Emouvante »
Le guitariste Jeff Beck lui propose d’assurer les chants sur son album « Rock n Roll Party ».
Elle est également invitée dans le deuxième album de Thomas Dutronc « Silence on Tourne » sur le titre « Clint » dans un duo mélant rockabilly, jazz manouche et trompette mexicaine.
« Tribal » est le quatrième album d’Imelda May.
Il est produit par Mike Crossey, producteur britannique des deux premiers albums des Artics Monkeys, de Jake Bugg la dernière petite merveille du rock anglais, des Blood Red Shoes et du dernier album des Gastlight Anthem
La pochette donne le ton. Les codes du Rockabilly sont présents : La banane, le blouson noir, la caligraphie urbaine du titre.
Les morceaux rapides ont la part belle dans l’album, avec le titre éponyme « Tribal », « Round the Bend », « Five Good Men ». Cependant comme le veut la maxime, May fait ce qui lui plait.
Tout au long du disque on retrouve aussi des splendides ballades jazzy. Le titre « Little Pixie » fait immanquablement penser à « Sea of Love ».
Imelda se transforme en gitane Esmeralda dans le titre « The Gipsy in Me » avec une voix qui tutoie les sommets atteints par la grande Julie London.
Elle se permet de reprendre un classique de Blondie « Dreaming » accompagnée au ukulele.
Il est intéressant également de se pencher sur les textes, une chanson naive comme « It’s good to be alive » peut s’interpréter comme les paroles d’une personne malade qui cherche à se donner du courage.
« Round the Bend » est une chanson qui met en scène une dispute conjugale, avec une litanie de reproches. Il se trouve que le remarquable guitariste Darrel Higham qui l’accompagne dans le disque et sur scène, n’est autre que son mari. Depuis Gainsbourg et Birkin, je n’ai pas souvenir d’une thérapie de couple par la chanson. Cela doit être efficace car aux dernières nouvelles le couple va très bien et parents d’un petit bébé.
On trouvera également des multiples références aux films d’horreur, le clip de « It(s Good to be Aive » est un hommage à la Fiancée de Frankenstein. Une chanson s’appelle « ZombieGirl », Le titre « Hellfire Club » narre une partie de cartes dans un club où l’un des joueurs n’est autre que le Diable. Associé à un rythme country western, cela évoque inévitablement le film « Une Nuit en Enfer » de Robert Rodriguez avec Quentin Tarentino et Georges Clooney.
Le morceau que je vous propose d’écouter « Wild Woman » est typiquement Rockabilly. Resserré, il apporte à chaque musicien sa part de gloire: la batterie hystérique, la contrebasse tapissant le mur du son, la guitare en état de grâce aussi bien dans la rythmique que dans le pont musical.
Les ponts de May ont toujours été très appréciés de tous.
Et on retrouve bien sûr, la voix d’Imelda May, chaude, dynamique, s’accordant un intermède jazzy avant de repartir de plus belle.
Le fantastique n’est pas oublié car la femme sauvage se sent possédée par un loup-garou. Vous connaissez peut-être le loup Garou de Londres, je vous propose maintenant d’écouter la Louve-Garou de Dublin.

Merci infiniment, mon Jj !!!!!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 23 Mar - 8:05

Le club d'écoute musicale aura lieu le samedi 11 avril à 20h15 au CMCL situé au 20 rue Contant à Gagny.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Jeu 9 Avr - 12:45

Préparation de ma présentation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 11 Avr - 22:23

Ca s'est bien passé. J'ai présenté Electric Man extrait de Great Western Valkyrie de Rival Sons.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 13 Avr - 9:47

Le Club d'écoute était de nouveau "sur les routes gabiniennes" puisqu'il s'était invité au CMCL, haut lieu culturel de cette bonne ville de Gagny en ce samedi 11 avril qui ma foi, avait été bien pluvieux. Mais le soleil allait bientôt briller dans nos yeux et dans nos oreilles alors que l'heure fatidique approchait. Devant un parterre de passionnés estimés aux alentours de 75 personnes (alors que 110 personnes avaient fait en tout une demande de réservation, la séance se déroula dans une ambiance très conviviale mais aussi très chaude de par la température qui y régnait, chaleur dégagée par les projecteurs du lieu qui, pouvait ressembler à une salle de classe). Régis, en véritable érudit qu'il est, nous présenta ses coups de coeur du moment avec une passion débordante qui est sienne tandis que JJ nous fit part avec humour d'une remarquable présentation du dernier album de Joseph d'Anvers. Pour ma part, je m'invitai au débat en proposant à l'écoute un extrait du dernier album de Rival Sons (Great Western Valkyrie) intitulé Electric Man. Changement de lieu ô combien convivial. Nous sommes appelés de fait à faire revivre le Club d'écoute musicale pour longtemps encore.










Pas trop Penchou


Bien Penchou


JJ et moi. cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 6708
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 13 Avr - 16:41

J'aimerais voir la video il parle bien notre Philounet cheers cheers

_________________
Mon Pitalugue cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 13 Avr - 18:29


Méga-Penchou
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 6708
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 13 Avr - 18:36

cheers cheers cheers

_________________
Mon Pitalugue cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7422
Age : 49
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mar 14 Avr - 8:14

Quel bel homme! Cool
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Jjk93
Communication Breakdown
Communication Breakdown


Nombre de messages : 23
Age : 48
Groupe préféré : CCR
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mar 21 Avr - 23:40

Vous trouverez le verbatim de la présentation de l'album "Les Matins Blancs" de Joseph D'Anvers
Cela fait près de deux ans que j’ai cherché à présenter un album de chanson française.
Je n’ai pas trouvé un disque que j’aurais pu défendre avec autant de sincérité que celui de ce soir. Il s’agit du quatrième album de Joseph d’Anvers « Les Matins Blancs »

Je vais vous surprendre  mais « Joseph D’Anvers » n’existe pas, c’est le projet musical d’un trentenaire qui a grandi à Nevers. Il s’est passionné pour le cinéma et la musique, mais il effectue des études audiovisuelles en intégrant la FEMIS.
Il va travailler  sur des tournages de pubs, de documentaires et de longs métrages dont le deuxième film d’Emmanuel Mouret « Vénus et Fleur ».  Il se voit même proposer d’être chef opérateur sur « Le Petit Lieutenant » de Xavier Beauvois.
Mais la musique n’est jamais loin, même pendant ses études : la découverte d’une vieille console d’enregistrement dans les sous-sols de l’école va l’inciter à aménager un studio où il compose des bandes originales pour ses camarades de promotion.

Afin de cloisonner ses activités dans le cinéma et dans la musique, il va créer son double musical  « Joseph d’Anvers ». Dans ses interviews, il ne donne jamais son vrai nom.
Pourtant en croisant les fichiers de la NSA, des membres du fan-club de Nick Cave, et des boxeurs semi-pro, on pourrait le retrouver. Finalement, il n’y a aucune honte à s’appeler ….
Le prénom Joseph est un hommage à son grand-père, le nom d’Anvers serait un clin d’œil à la station de métro près de laquelle il habite. Une autre hypothèse personnelle serait que « d’Anvers » soit une anagramme phonétique de Nevers.

Le changement d’orientation vers la musique se fait via une rencontre avec Daniel Darc, l’ex-chanteur de Taxi Girl qui lui suggère d’autoproduire son premier album. En 2005, en s’appuyant sur un disque  maquette de cinq titres, il obtient une subvention du FAIR « Fond d'Aides et d'Initiatives Rock » qui permet de partir en tournée. Les Inrockuptibles incluent sa chanson « Pour un temps » sur leur compilation CQFD (Ce qu’Il Faut Découvrir).

Le premier album, « Les Choses en face » sort en 2006 et est réalisé par Jean-Louis Piérot ex-membre des Valentins, les compagnons de route d’Etienne Daho. Musicalement l’album est élégant, sobre, la voix parlée chantée est distincte mais loin de la performance vocale. On retrouve déjà les qualités d’écriture des textes, les thématiques, les matins blêmes sont déjà les prémices des futurs matins blancs Deux pépites émergent « Les Amants » et « Paris s’allume sous mes pas » avec un orchestre de cordes qui étonnamment semblent sortir d’une pièce musicale de Lully.

Un deuxième rencontre décisive est celle avec Alain Bashung. Ce dernier recherche des nouveaux auteurs pour ce qui sera son graal et son ultime album « Bleu Pétrole ». Joseph d’Anvers écrit la chanson «  Tant de nuits ».

Il devient un auteur recherché travaillant par exemple pour Françoise Hardy et écrivant les douze titres de l’album « L’Homme sans âge », de Dick Rivers.

Changement d’orientation pour le disque suivant « Les jours sauvages ». C’est un retour aux sources de ses inspirations premières le rock indépendant, l’electro et le hip hop. L’anglais se mêle harmonieusement au français sur « Kids » chanté en duo avec Money Mark des « Beastie Boys ». Les guitares saturées sont de sortie et la batterie est martelée  dans « 7 jours d’une vie ». Le sommet du disque est selon moi le titre « Le Funambule » qui prend encore plus de puissance sonore sur scène « Je suis un Funambule qui a peur de tomber, je suis un funambule mon âme a chaviré »
Joseph d’Anvers est nommé pour le Prix Constantin des jeunes artistes en 2008.

Le troisième opus, « Rouge fer », demande plus d’effort et plusieurs écoutes pour en apprécier toutes la richesse. Il commence par « Ma Peau va te plaire » prévu à l’origine pour Alain Bashung. La suite est presque un album concept, on y parle d’anges déchus, d’âmes solitaires, de Las Vegas la ville du péché, de peau tatouée rouge fer. C’est une nuit en « Anvers ».

L’album de ce soir, est un disque de rupture. Séparé de sa maison de disque d’un commun d’accord, Joseph d’Anvers se lance dans l’autoproduction. Il fait appel à une plateforme de financement participatif où en 24h il recueille la somme initialement demandée.
Le disque est un retour à la simplicité. Sur la pochette il se présente face caméra, à la lumière surexposée, comme signifiant voilà l’artiste que je suis devenu.

Solitaire dans la direction du disque, Joseph d’Anvers ne l’est pas dans sa réalisation. Apprenant sa situation, ses amis viennent participer. Coté texte Dominique A, Miossec et Lescop lui apportent chacun une contribution. A souligner celle de Lescop « Marie » qui réalise le miracle de présenter Marie à Joseph. Coté musique, des musiciens d’Etienne Daho rejoignent  l’aventure.
La voix, mise en avant, est plus franche, plus chantée. les refrains sont plus travaillés dans le classicisme, voire la poésie classique avec des alexandrins avec césure à l’hémistiche « Tu as marché longtemps insouciant libéré, sans un dernier regard à ce monde sans pitié".
Les chansons sont minimales, il narre dans ses textes des périodes de temps souvent très courtes où les choses changent dans une relation amoureuse, dans la perte de l’autre, dans une fuite du temps. Le titre de l’album « Les matins blancs », est à cet égard symbolique, c’est la lumière qui apparaît suite à une nuit blanche ou à un lendemain de tempête.
Je me suis amusé à recenser les termes associés au champ lexical de la temporalité : j’en ai dénombré 79, avec en tête les nuits et les jours.
Musicalement le disque est varié, on y retrouve de la New-Wave sophistiquée dans « Surexposé », des références Gainsbourienne dans « Petite » avec une entrée de batterie qui évoque le « requiem pour un con » du Pacha. La chanson « L’histoire de Johnny S » est une ritournelle  rendue tragique par le suicide de son protagoniste qui se jette dans la Seine.
Néanmoins, le disque est ludique. Le cinéphile Joseph d’Anvers distillent des références cinématographiques. La fin de la « La Nuit je t’aime quand même » mélange un scratch hip-hop avec des extraits de dialogue de films : Deux aphorismes de « la Maman et la Putain », une phrase de Juliette Binoche dans « Mauvais Sang », l’échange Jean Seberg  Jean-Pierre Melville dans « A bout de souffle ». Dans les autres titres, on retrouve des références à Un Monde sans Pitié, Jeux Interdits, l’Amour à Mort, les Amants du Pont Neuf, de Bruit et de Fureur, Regarde les Hommes Tomber. Et même si le film n’est pas cité, j’ai songé aux Nuits Fauves.

Le titre que je vous propose d’écouter « Les Amours Clandestines » est un véritable court métrage qui narre une nuit à Paris entre deux heures et huit heures du matin.  Je vous invite à passer la nuit « dans les vapeurs nocives où les amours sont lascives »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mer 22 Avr - 4:12

Superbe présentation. Merci infiniment, mon Jj !!!!!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 25 Avr - 15:46

Prochain club d'écoute : 6 juin au CMCL de Gagny sans doute à la même heure (20h15).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Jeu 14 Mai - 17:09

Ce sera finalement à la Bibliothèque Médiathèque Georges Pérec le samedi 6 juin à 15h.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 8 Juin - 8:23

Le Club d'écoute musicale retrouvait son berceau à savoir la Bibliothèque Médiathèque Georges Pérec de Gagny pour une séance intitulée "L'Humour est-il soluble dans la Musique ?" Vaste débat, n'est-ce pas ? En maître de cérémonie talentueux qu'il est, Régis nous proposa un panel important d'artistes ayant de temps à autre glissé quelques petites pointes d'humour dans leur oeuvre. JJ, pour sa part nous présenta un titre d'Archimède, "Ca Fly Away" extrait de son opus Arcadie tandis qu'en ce qui me concernait, j'optai pour la version complètement déjantée de Stairway To Heaven de qui vous savez, par Frank Zappa que l'on trouve sur le double live The Best Band You Never Heard In Your Life. Exercice difficile, je dois l'avouer, car analyser en si peu de temps, l'univers humoristique de cet immense artiste constitua un défi ardu à relever. A ce titre, lorsque j'étais en fac, il y a bien longtemps donc, j'avais un pote qui avait rédigé une thèse de maitrise sur le monsieur et qui, à l'époque m'avait avoué que l'humour de Zappa était le thème qui lui avait posé le plus de problèmes.

Mais bon, l'assistance moins nombreuse que d'habitude, était contente de ce moment de partage et de convivialité passé ensemble. L'essentiel était préservé.









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Jjk93
Communication Breakdown
Communication Breakdown


Nombre de messages : 23
Age : 48
Groupe préféré : CCR
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mar 9 Juin - 0:03

Bonjour,

Vous trouverez ci-dessous le verbatim de ma présentation
dans le cadre de la puce à l'oreille dont la thématique était "L'Humour est-il soluble dans la musique ?"
J'avais choisi de présenter le groupe Archimède « Ca Fly Away / Arcadie »
Lorsque le sujet de dissertation est tombé « L’Humour est-il soluble dans la musique ? », je me suis dit, que j’avais fait l’impasse au cours de toutes ces années scolaires. Puis, une idée m’a traversé l’esprit. Euréka, je vais présenter le groupe Archimède.
Archimède n’est pas le physicien grec, inventeur du principe du même nom « Tout Corps plongé dans l’eau qui n’est pas remonté à la surface au bout de dix minutes est considéré comme noyé ».
Archimède est en fait un groupe Lavallois composé des frères Nicolas et Frédéric Boisnard. Ils ont trois albums à leur actif. Le premier éponyme est paru en 2008, est sélectionné aux victoires de la musique 2010. Le deuxième « Trafalgar » leur permet d’effectuer une tournée de deux ans pendant laquelle ils font la première partie d’Hubert-Félix Thiéfaine, Bénabar et même Johnny Hallyday. C’est un exploit car réaliser un tour à partir d’un nom Trafalgar qui est plutôt associé à un carré (square) est mathématiquement difficile
Le troisième album « Arcadie » est sorti l’année dernière.
Archimède est un groupe atypique car c’est un groupe de « pop franglo-saxonne ».
Il réussit à merveille l’association d’une musique pop anglaise parfaitement maîtrisée avec des textes en français de qualité.
Musicalement ils sont influencés par les Beatles, les Kinks, Blur, première période, ou Franz Ferdinand.
Les textes allient aussi bien le vocabulaire recherché que l’argot ou le style relâché.
Ainsi
« J’attendrai que tu reviennes, et quand tu te seras lassée de lancer des anathèmes sur nos printemps casaniers, alors ta main dans la mienne, retournera se lover. »
cotoie dans une autre chanson
« Nulle autre ne m’a tant saoulé, mais l’amour à perpète, je veux le prendre à tes cotés. »
Pour les textes et les thématiques, les références sont à chercher chez Jacques Dutronc, Nino Ferrer, mais surtout chez Renaud. Sur la pochette du premier album de Renaud « Amoureux de Paname », ce dernier arbore une casquette à la poulbot, casquette que l’on retrouvera sur la pochette de Trafalgar.
On trouve également des échos aux chansons de Renaud « Julia » fait penser à « Morgane de Toi » et la petite fille « Lola ». « Dis le Nous » a la même tendresse que « Manu ».
La marque de fabrique d’Archimède c’est l’humour des textes.
Il faut dire qu’avant d’entrer dans le domaine de la musique, leur premier métier engendrait déjà l’hilarité. L’aîné était Banquier, le cadet professeur de philosophie.
Cet humour va décliner en plusieurs catégories:
La première : la dérision sur les sujets de la vie quotidienne.
Dans « Oh viens ma chérie », le narrateur préfère imaginer toutes les catastrophes qui peuvent arriver à sa compagne, sables mouvants, avalanche, l’éruption d’un volcan plutôt que lui annoncer qu’il souhaite la quitter.
« Fear Facteur » évoque le sentiment d’angoisse lorsque le courrier arrive : facture, rappel des impôts, résultats d’un examen scolaire. C’est le pendant humoristique de « La Facture d’Electricité » de Miossec.
On trouve également, la satire sociale: « Toi qui peine au bureau » met en scène un actionnaire qui passe sa vie dans des endroits paradisiaques et qui envoie une carte postale sonore aux employés qui travaillent pour lui payer des vacances perpétuelles.
Et enfin il y a la satire du métier de chanteur : « Vilaine Canaille » évoque les gloires fabriquées éphémères balayées par un nouveau groupe à la mode. « Le tout Paris ne peut plus rien pour toi, voilà qui adoube les nouveaux arrivés du gotha, il va s’en dire que je m’inclus dans l’épopée des cocus de la gloriole ».
La moquerie entre artistes n’est pas nouvelle.
Une des plus célèbres est le chanteur Antoine qui dans ses élucubrations voulait mettre Johnny en cage à Médrano. La riposte de Johnny Halliday « Cheveux longs et idées courtes », ne tarde pas « Si les mots suffisaient pour tout réaliser - Assis sur son derrière avec les bras croisés - Je sais que dans une cage je serais enfermé - Mais c'est une autre histoire que de m'y faire entrer ».
Plus récemment le groupe « Les Fatals Picards » ont chanté une chanson sur le coté hableur de Bernard Lavilliers, aventurier qui a fait tous les métiers, qui a tout connu, tout lu « T’as déjà lu tous les bouquins pour en lire un nouveau faut que tu en écrives un ».
Pas rancunier, Bernard Lavilliers se propose d’apparaître dans le clip de la chanson en tant que sosie officiel de Bernard Lavilliers.
Parfois la moquerie est plus féroce: Randy Newman dans « I’m Dead But I Don't Know It » se moque cyniquement des vieux groupes qui continuent d’écumer les festivals. En concert ils demande au public de participer au refrain en chantant « You’re dead, You’re dead » s’incluant ainsi également dans la liste.
La chanson que je vous présente « Ca fly away » se moque des groupes français qui s’essaient de chanter en anglais. La genèse de cette chanson date de leur nomination pour les victoires de la musique.
En 2010 ils avaient comme concurrents :
Yolélice pour « Tree of life », Revolver pour « Music for a while » et Sliimy pour « Paint your face »
en 2012 il y avait Izia « So Much Trouble », Keren Ann « 101 » et Shaka Ponk « The geeks & the Jerkin Socks »
La chanson met surtout l’accent sur la mauvaise qualité de l’anglais chanté. Cela rappelle la chanson de Renaud « It’s not because you are » avec cette phrase dans le refrain « I love You because I do, ce n’est pas parc’ que you are me qu’I am You ».
La chanson pose néanmoins le problème des limites de l’humour et de la liberté d’expression. Personnellement, je trouve que lorsqu’ils discréditent la Dordogne, la ligne rouge est dépassée.
Vous constaterez que musicalement les références à la pop anglo-saxonne sont légions, avec en particulier la trompette du début qui rappelle la fanfare jouant « La Marseillaise » dans le début d’ « All You Need is love » des Beatles.
Je vous laisse découvrir cette chanson qui vient de recevoir, il y a trois jours, le prix de l’académie Charles Cros des lycéens. Comme quoi une chanson comique peut mener au sommet.
En paraphrasant leur illustre homonyme grec, « Donnez moi un Clavier et je soulèverai le monde »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mar 9 Juin - 4:50

Merci mon JJ !!!!!!!!!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40469
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 18 Juil - 16:10

3 clubs d' écoute sont annoncés :

-3 octobre
-13 février 2016
-21 mai 2016

Merci à JJ !!!!!!!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Club d'écoute musicale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Club d' écoute musicale
» Club d'écoute musicale
» Club d'écoute musicale
» Pierre et le loup ( et autres )
» la Chaconne de Bach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: Musique hors LZ :: Musique Non-Led Zep-
Sauter vers:  
Les forums partenaires