Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Club d'écoute musicale

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
AuteurMessage
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Ven 20 Sep - 20:31

13 de Black Sabbath. Wink Wink Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Plc
WHEN THE LEVEE BREAKS
WHEN THE LEVEE BREAKS
avatar

Nombre de messages : 1783
Age : 54
Localisation : Bretagne
Groupe préféré : led zeppelin-allman brothers band-fleetwood mac
Date d'inscription : 25/09/2011

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Ven 20 Sep - 21:07

Superbe choix cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Jeu 3 Oct - 9:03

A l'attention des Franciliens :

Samedi 5 octobre, 10h30

Bibliothèque-Médiathèque Georges Pérec
20, avenue Jean Jaurès (à proximité de la gare RER de "Gagny", ligne E)
93220 GAGNY
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Jjk93
Communication Breakdown
Communication Breakdown


Nombre de messages : 23
Age : 48
Groupe préféré : CCR
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mar 8 Oct - 23:08

Bonsoir
Vous trouverez ci-dessous le verbatim de la présentation du dernier album de James Hunter Six lors du club écoute du 5 octobre 2013
« The James Hunter Six » « Minute by Minute  »


Le disque que je vous propose aujourd’hui est le dernier album en date du groupe « The James Hunter Six ».
James Hunter de son vrai nom James Huntsman  est né le 2 Octobre 1962 dans une famille de la classe ouvrière de Colchester.
Ses premières influences musicales viennent de la collection de disques 78 tours de rock et rhythm & blues qui lui a été offertes par sa grand-mère et son frère aîné Perry.
Il commence la guitare à l’âge de 14 ans, et le chant à 15. Ouvrier le jour, il chante la nuit dans des clubs londoniens des reprises des géants du rhythm and blues des années 1950, 1960 et 1970.

Sa carrière commence avec un groupe appelé « Howlin' Wilf and the Vee-Jays » qui sort son premier album, « Cry Wilf », en 1986. James Hunter réalisera encore trois albums avec le groupe.
Dans les années 1990, il attire l'attention du chanteur Van Morrison qui l’engage comme choriste pour plusieurs années de tournées et d'enregistrements. James Hunter est crédité dans l’album live « A Night in San Francisco » en 1994 et dans l’album studio « Days Like This » en 1995. Van Morrison dit de lui que c’est l’une des plus belles voix et le secret le mieux gardé du Rhythm and Blues et de la Soul Anglaise.
Pourtant arrivé à l'âge de 41 ans, James Hunter se retrouve sans un contrat de disques. Ses rêves de percer un jour dans la musique finissent par disparaître.
C'est grâce à une rencontre avec un producteur américain du Label Rounder en vacances à Londres, qu'il finira par signer un contrat d'enregistrement.
En 2006 sort "People Gonna Talk", son premier album solo enregistré dans le même studio et dans les mêmes conditions de  production que l’album « Elephant » des « White Stripes ».
Le magazine  Rolling Stone le classe dans les 10 « meilleurs albums de l’année ». Le disque est nommé pour un « Grammy Award du meilleur album blues traditionnel » et James Hunter comme « Meilleur Nouvel Artiste / Emergents » dans les prix annuels Americana Music.
Son deuxième album « The Hard Way », reçoit à nouveau de bonnes critiques.
Suite à ce succès, il effectue de nombreuses tournées, à la fois en tant que tête d'affiche mais aussi en première partie d’artistes comme Aretha Franklin, Etta James, Willie Nelson ou Chris Isaak.

Si on replace James Hunter dans l’histoire de la musique populaire, il fait partie du courant appelé Blue-eyed soul (« soul aux yeux bleus ») qui désigne la musique Soul, interprétée par des artistes blancs
Le terme soul apparaît pour la première fois dans les titres de deux albums de Ray Charles : « Soul » en 1958 et « Soul Meeting » en 1961.
Très tôt des artistes blanc se sont appropriés ce style musical. Dès la fin des années 60, Joe Cocker est l’artiste emblématique qui symbolise ce phénomène.
Dans les années 70 et 80 on trouve le duo Hall & Oates avec ce qu’on appelé le Philly Sound (« Le son de Philadelphie »), le groupe  Simply Red et son leader Mick Hucknall, et « Huey Lewis and the News » avec l’album hommage « Soulville ». 
En 1991, c’est le sujet du film « The Commitments » d’Alan Parker qui montre la création d’un groupe qui souhaite représenter la Soul à Dublin.
Le renouveau de ce courant date du 30 octobre 2006, c’était un Lundi avec la sortie de l’album « Back to Black » d’Amy Winehouse. D’autres artistes féminines vont creuser ce micro-sillon telles Joss Stone, Duffy ou Adèle.
Coté artiste masculin on peut citer le groupe « Vintage Trouble », Eli Paperboy Reed et Benjamin Drew alias le rappeur Plan B avec son album concept « The Defamation of Strickland Banks ».

Donc cette année 2013, James Hunter sort "Minute By Minute" avec ses acolytes de toujours Lee  Badau (saxophone baryton), Damian Hand (saxophone ténor), Jonathan Lee (batterie), Jason Wilson (contrebasse), et Kyle Koehler  (orgue). Même s’il écrit paroles et musique, il les associe pleinement à son travail artistique puisque cet album est signé sous le nom du groupe  « The James Hunter Six ».
L’album est produit par Gabriel Roth, le co-fondateur du label « Daptone Records » qui a réalisé les disques d’Amy Winehouse, Charles Bradley, Sharon Jones & the Dap-Kings. Bref une référence.
Pour les sessions d’enregistrement, Gabriel Roth a réunit l’ensemble des musiciens dans sa maison d’enfance de Riverside en Californie.
L’objectif étant de développer la cohésion du groupe, et d’amener  un son plus rythmé et agressif que dans les précédents albums.
Si on peut s’amuser à repérer toutes les références aux maîtres Otis Redding, Sam Cooke, Wilson Pickett, on ne peut pas ôter la sincérité et la qualité de démarche.
C’est plus une évocation de l’esprit du passé qu’une imitation stérile.
Par exemple, on trouve des improvisions et des solo jazzy assez inhabituels.
Les paroles font références à des histoires d’amours contrariées. Cœur brisé dans « Heartbreak », Amour à sens unique « One Way Love ».
Connaissez-vous la différence entre les paroles des chansons de Blues et celles de Soul ?
Dans le Blues, les amours sont malheureuses alors que dans les chansons Soul ….  aussi. C’est ce qu’on appelle la « Soul Pleureur ».

La chanson que je vous propose d’écouter « Minute by Minute » est dans le fond plus émouvante. Le chanteur exprime qu’il n’a pas besoin de connaître l’heure qu’il est, car minute après minute il se rapproche de l’être aimé.
James Hunter évoque subtilement en fait le décès de sa femme Jacqueline deux ans auparavant.
D’un point de vue musical, la chanson est un modèle du genre. Elle possède une rythmique à la batterie implacable, un jeu diabolique dans l’entrelacement de l’orgue, et de la section cuivre, avec une voix suave.
Si ce titre  ne vous plaît pas, je suivrai comme le propose la première chanson de l’album le choix du poulet autrement dit « The Chicken Switch ». Comme on ne peut pas gagner à tous les coups, il faut savoir se retirer discrètement de la scène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mer 9 Oct - 5:21

Merci infiniment Jj !!!!!!!!! cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Jjk93
Communication Breakdown
Communication Breakdown


Nombre de messages : 23
Age : 48
Groupe préféré : CCR
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 1 Déc - 1:56

Chers amis,

Vous trouverez ci-dessous le verbatim de la présentation du dernier album de Jonathan Wilson lors du brunch musical du 30 novembre 2013 à la médiathèque de Gagny.


L’actualité musicale a été marquée ces dernières semaines, par la mise en lumière du folk des années 60 de la Cote Est des Etats-Unis. Deux événements y ont contribué. Tout d’abord, la sortie du dernier film en date des frères Coen « Inside Llewyn Davis », qui s’inspire librement de la vie du guitariste et chanteur « Dave Van Ronk ». Il fut une figure de Greenwich Village qui est loin d’avoir connu le succès de son illustre cadet: Bob Dylan. Ce dernier s’est vu remettre récemment la légion d’honneur et a donné au « Grand Rex » trois concerts très appréciés.

Mais le folk-rock ne se limite pas à la Cote Est des Etats-Unis, ni aux années soixante. Je vous emmène sur la Cote Ouest pour évoquer une autre face de cette musique typée « americana », par l’intermédiaire du deuxième album de Jonathan Wilson.



Jonathan Wilson est né le 30 décembre 1974 à Forest City, Caroline du Nord. Son père prêtre baptiste était membre d’un groupe de Rock qui jouait et répétait dans son garage. Lorsqu’il donnait des concerts et qu’un musicien était absent, le jeune Jonathan le remplaçait. Il se produisait en tant que batteur, bassiste ou guitariste et ce dès l’âge de onze ans.

En 1995, Jonathan Wilson fonde le groupe Muscadine, qui rencontre un succès suffisant pour lui permettre de réaliser son rêve : Avoir son propre studio d’enregistrement. Il s’installe à Laurel Canyon un quartier réputé situé sur les hauteurs de Los Angeles.

Laurel Canyon a connu une première période de gloire dans les années 1920 où il devient le lieu d’habitation des vedettes du cinéma muet comme Tom Mix, Ramon Navarro,  Lew Ayres (vedette d’A l’Ouest rien de Nouveau) et un peu plus tard d’Errol Flynn.
Sa renaissance artistique a lieu par hasard au printemps 1964. Au milieu de cactus, une maison en bois affiche un panneau “à louer”. Un jeune homme de 20 ans frappe à la porte. Il se nomme Chris Hillman : c’est le bassiste des Byrds. Voyant que le loyer proposé est bien inférieur à ceux pratiqués en ville, Hillman emménage et incite ses confrères musiciens à le rejoindre.
Laurel Canyon devient le berceau du folk rock de la fin des années 60 avec ses figures emblématiques : Joni Mitchell, Neil Young, Jimi Hendrix, Cass Elliot de The Mamas & The Papas, James Taylor, Carole King. Brian Wilson et Jim Morrison y effectuent des séjours réguliers.
Frank Zappa installe son QG dans une maison où avait vécu le magicien Harry Houdini.
Parmi les albums  réalisés dans ce quartier on peut citer : Joni Mitchell (Ladies of the Canyon), John Mayall (Blues from Laurel Canyon), ou encore les Mamas & The Papas (12:30 Young Girls Are Coming to the Canyon).

Pour Jonathan Wilson se retrouver au Canyon n’est pas un pèlerinage vers le passé, mais une attirance vers ce qu’il considère comme étant l’âge d'or de la musique, la période entre les années 1967 et 1974.
Avec Chris Robinson des Black Crowes, il décide de ressusciter l’esprit de ces années 60 en rassemblant les musiciens locaux lors de soirées improvisées. On y croise aussi bien des membres des groupes comme Vetiver, Fleet Foxes que des invités de passage (Oasis, Wilco), mais aussi des illustres aînés, comme Graham Nash ou Jackson Browne. Tous répondent ainsi à l’appel de Jonathan Wilson, le Goéland.
D’un point de vue professionnel, Jonathan Wilson a une double casquette. Celle d’un producteur obsessionnel qui enregistre sur du matériel multipiste analogique. Il produit les deux premiers albums des « Dawes », un album solo de Josh Tilman alias Father John Misty le batteur des Fleet Foxes des chansons pour Jonathan Rice et Chris Robinson. Son dernier fait d’arme est la production de l’album « Man and Myth » de Roy Harper, le pionnier de la folk psychédélique britannique, influençant des groupes comme les Pink Floyd.

Mais il n’oublie pas sa propre carrière. En 2011, sort son premier album solo « Gentle Spirit ». C’est une œuvre planante et envoûtante de 78 minutes, avec un fort pouvoir immersif. Il y est question des rapports de l’homme avec la nature avec des titres comme « Desert Raven », « Canyon in the Rain », « Valley of the Silver Moon ». Jonathan Wilson s’y révèle un guitariste d’exception dans la veine de Stephen Stills. Un journaliste de Télérama a écrit « Jusqu'à présent, plus détendu et cool  que J.J. Cale, on était mort. Désormais, on sera Jonathan Wilson ». A l’époque, de sa sortie, j’avais envisagé de le présenter à cette illustre assemblée. Je l’avais découvert par l’intermédiaire de Georges Lang dans son émission les Nocturnes. Il l’avait programmé pendant 3 semaines de suite dans sa playlist.
Mais j’avais une légère réserve. Je trouvais que le disque manquait légèrement de variété.
Les sanglots longs des guitares du canyon berçaient mon cœur d’une langueur monotone.

Ce deuxième album dure encore 78 minutes, mais il atteint un autre niveau. La pochette du premier était une peinture naïve, ici c’est la « Création d’Adam » par Michel-Ange, et l’artiste a été visiblement touché par la grâce.
Jonathan Wilson joue quasiment de tous les instruments : batterie, basse, guitare électrique piano, orgue hammond, synthétiseur.
Mais quand il demande à d’autres artistes de l’accompagner les crédits sont à la hauteur.
Aux chœurs il y a David Crosby, Graham Nash, Jackson Browne, Josh Tilman.
Mike Campbell du groupe Tom Petty et les Heartbreakers est à la slide guitar.
Les arrangements de cordes sont confiés à Patrick Sansone de Wilco.

Chaque titre a sa propre architecture qu’il distille sur la longueur. On va de surprise en surprise,
Le titre « Dear Friend » qui pourrait être un soft rock classique a des couplets en forme de valse sublimé par un piano et des voix en canon.
« Fazon » qui évoque les meilleurs titres de Steely Dan, va aux limites du jazz fusion.
L’influence des premiers Pink Floyd est omniprésente.

Ma pente naturelle m’aurait poussé à vous faire écouter « Love to Love » un Classique Rock à l’efficacité immédiate, mais j’ai préféré choisir le titre « Future Vision » plus caractéristique de l’album dans sa construction élaborée et ses ruptures de ton.
Au début nous sommes happés par une batterie dont la frappe évoque Phil Collins, puis nous sommes dans une chanson piano / voix de John Lennon période américaine. S’en suit des harmonies vocales à la Crosby Still & Nash puis brusque changement de ton avec des synthétiseurs à la Supertramp, etc, etc …

Certains critiques malicieux ont parlé de ce disque comme étant le meilleur de l’année … 1973.
Pour moi, ce disque est simplement un des meilleurs crus de cette année 2013.
Bref ce Wilson ce n’est pas de la Pickett, et je vous laisse en savourer le nectar.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 1 Déc - 8:28

Merci mon Jj !!!!!!!!!!! cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mer 29 Jan - 21:42

Le Club d'écoute musicale se tiendra samedi 1er février et tournera autour de la science-fiction. En ce qui me concerne, j'ai décidé de présenter Master Of The Universe extrait du double live Space Ritual de Hawkwind.  cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Jjk93
Communication Breakdown
Communication Breakdown


Nombre de messages : 23
Age : 48
Groupe préféré : CCR
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 2 Fév - 1:19

Chers amis,

Vous trouverez ci-dessous le verbatim de la présentation de la chanson Spaceman tiré du troisième album "Day & Age" de the Killers lors du brunch musical Spécial Science Fiction du 01 février 2014 à la médiathèque de Gagny.

Lorsque l'on m'a anoncé que le Brunch Musical aurait pour thématique la science fiction, j’ai cru que je devais faire la présentation dans une langue extraterrestre. N’ayant pas fait langue O (O pour ovni bien sûr) et mon Klingon étant un peu limité, je me serai contenté de dire « nuqneH »  soit bonjour, ce qui aurait été une présentation un peu courte.

En fait le thème d’aujourd’hui  est Musique et Science Fiction.
Dans la chanson, le sujet peut s’aborder de deux façons soit par la musique, soit par les paroles.
C’est par le biais du texte, que je vous propose d’écouter « Spaceman » chanson du groupe « The Killers ». Les paroles évoquent une thématique classique du genre, la rencontre avec une forme extraterrestre. C’est ce que l’astronome américain Carl Sagan a appelé le contact.

Parmi les récits ou films de science fiction, ce premier contact est parfois bienveillant :
Dans « Galaxy Quest », les Thermiens, de la planète Klathu, captent des ondes télévisuelles et pensent se trouver devant des documents d'archives retraçant l'histoire de la Terre. Ils arrivent sur notre planète pour demander de l’aide aux personnes qu’ils ont reconnus afin de vaincre leurs ennemis héréditaires. Il s’agit d’un quiproquo, les héros ne sont que des acteurs d’une série télé à la Star Trek, qui eux s’imaginent être engagés dans une superproduction hommage à leur gloire passée.  
Le contact peut-être de nature touristique: Dans « Rencontre du troisième type » ou dans « Cocoon », les extraterrestres invitent des terriens dans leur vaisseau.
Dans « Paul » un extraterrestre s’évade de la zone 51 et trace la route avec deux Anglais pour rejoindre le vaisseau qui le ramènera chez lui.

Mais le plus souvent le contact est hostile :
H.G. Wells, dès 1898, décrit la confrontation belliqueuse entre l'humanité et une race extraterrestre dans « La Guerre des Mondes ».
Dans le roman de Jack Finney, « L’Invasion des profanateurs », l’ennemi est déjà là, les extraterrestres s’emparent la nuit de l’enveloppe charnelle des habitants d’une ville et les remplacent peu à peu.
Les séries « Les Envahisseurs », « V », et « Falling Skies » reprennent cette thématique.
L’extraterrestre, projette aussi d’enlever les humains. Et si l’homme s’échappe de la soucoupe volante il en est transformé à jamais.
C’est le cas des personnages
- De Randy Quaid dans « Indépendance Day » de Roland Emmerich,
- De Charlie Sheen dans « The Arrival » de David Twohy
- De Pierce Brosnan et Sarah Jessica Parker dans « Mars Attacks » de Tim Burton dont leur têtes finissent greffées sur des corps de chien et exposées sous cloche.
- C’est le trauma originel de Fox Mulder, héros de X-Files qui est persuadé avoir vu sa sœur enlevée par les extraterrestres.
Le film « Fire in the Sky » s’inspire d’une histoire vraie ou du moins de personnages réels. En 1975, Travis Walton, bûcheron en Arizona, aurait été enlevé devant ses collègues de travail. Ses camarades sont accusés de meurtre, jusqu'à sa réapparition quelques jours plus tard. Il dira se rappeler avoir été dans une salle d'opération à l'intérieur d'un vaisseau spatial.
Des ouvrages, ont théorisé les différentes étapes de ce type d’enlèvement : :
- Tout d’abord un phénomène visuel (boule lumineuse, ovni émettant des lumières scintillantes)
- Apparition d'entités inconnues
- Communication télépathique.
- Déplacement du sujet à travers les murs sur un rayon de lumière vers l’ovni.
- A l'intérieur de l'ovni, le sujet est déshabillé puis soumis à un examen médical.
- Prélèvements d'échantillons de tissus, de chair.
- Intervention de type chirurgical.
- Puis, le sujet visite les autres pièces de l'ovni où il entrevoit la science des aliens
- Retour sur terre : découverte que le temps s’est écoulé de manière inexplicable
- Conséquences physiques : cicatrices, marques, douleurs,
- Conséquences psychologiques et spirituelles. Changement d'intérêts, élargissement de la conscience, dons psychiques.
Si certains parmi vous se reconnaissent dans ces symptômes, nous sommes habilités à contacter une équipe spécialisée appelée « Men in Black ». Nous organiserons pour les autres membres de l’assemblée une évacuation dans le calme: les issues de secours sont situées de part et d’autre de la salle.

La chanson que nous allons écouter, « Spaceman » narre l’enlèvement d’un humain. Musicalement, c’est un mélange épique de synthétiseur, et d’une rythmique remarquable à la batterie.

Leurs auteurs « The Killers » est un groupe de rock alternatif originaire de Las Vegas.
Le nom du groupe provient du vidéoclip « Crystal » de New Order, où apparait un groupe fictif avec « The Killers » inscrit sur la batterie.

Les influences du groupe sont britanniques, la new wave des années 80, la musique des Smiths, puis au fur à mesure de leur quatre albums en date, le son devient, plus rock.

Le premier album « Fuss » date de 2002, avec son titre emblématique « Mr Brightside », qui installe immédiatement le groupe sur la scène internationale.  

En 2005, Paul Anka, jeune crooner de 72 printemps, applique sa théorie du Big-Band sur des chansons rock dans l’album « Rock swings ». Ce disque réarrange des titres créés par Oasis, Nirvana, Bon Jovi, Van Halen et donc the Killers à la sauce Big-Band. Cela les consacre parmi leurs illustres aînés.

The Killers est également un groupe de scène avec un chanteur charismatique Brandon Flowers sosie de Ben Affleck, et trois musiciens de haute volée.

Tim Burton leur a demandé d’interpréter la chanson de fin de son film « Dark Shadows » et a réalisé un de leur clip « Here with me » avec Wynona Rider.

Mais place à la musique, je vous invite à retrouver l’homme de l’espace.
Fantasme ou réalité, comme on le dit dans X-Files ou dans la maison Chanel « la vérité est tailleur ».

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 2 Fév - 8:09

Merci infiniment Jj !!!!!!!!!!  cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 2 Fév - 9:31









Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 3 Fév - 8:21

Je voulais remercier Régis pour ce don qu'il a de faire vivre ce moment de pure convivialité et d'érudition musicale. Et puis Jj qui nous a tous éblouis de toute sa classe et son humour percutant.  cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Régis
Communication Breakdown
Communication Breakdown
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 50
Emploi/loisirs : Musique
Groupe préféré : Pink Zeppelin
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mar 4 Fév - 8:07

C'est à moi de vous remercier l'un et l'autre pour votre fidélité à ces Brunchs et pour la hauteur de vos contributions. Nous apprenons beaucoup grâce à vous. Merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mupiz.com/regis-aubert
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mar 4 Fév - 18:28

cheers cheers cheers cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Jeu 13 Fév - 14:29

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 6 Avr - 16:09





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Lun 7 Avr - 9:05

Le 14 juin, ce sera le dernier.... Neutral 

@ Régis : désolé d'avoir été quelque peu maussade pendant mon intervention mais je reconnais y avoir pensé...........
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Sam 14 Juin - 13:29

Beaucoup d'émotion ce matin lors du dernier Club d'écoute musicale. Cela durait depuis 6 longues années. J'y ai rencontré des gens de différents horizons musicaux absolument charmants mais aussi y ai découvert des artistes formidables dont je soupçonnais à peine l'existence (comme Susheela Raman, une talentueuse chanteuse indienne) et ce, grâce à notre Maître de cérémonie, Régis qui fut impérial d'un bout à l'autre des séances qu'il présenta toujours avec brio, humour et érudition.

La salle de prêt en lieu et place de l'habituel auditorium, était noire de monde. Eh oui, les séquences-émotion (re), ça fait venir toujours du monde. Thomas, réalisateur, filmait l'évènement pour la postérité. Après une brève introduction gorgée d'émotion (re-re :ce mot reviendra forcément assez souvent dans le petit laïus que je suis en train de vous rédiger), Régis entama donc la présentation de son premier coup de coeur. De temps à autre, une petite pincée d'humour venait agrémenter l'exposé créant ainsi une ambiance bon enfant au sein des participants.
Puis vint mon tour de présenter l'album de Wilko Johnson et de Roger Daltrey intitulé Going Back Home non sans appréhension car m'adresser devant un parterre d'adultes m'a toujours plus ou moins impressionné. Ca n'a rien à voir avec les élèves. La présentation teintée d'humour se passa très bien car plus j'avançais dans mon exposé, plus j'avais la pêche et par ailleurs, la qualité de l'album m'avait inspiré dans sa rédaction.

Régis reprit la direction des opérations en présentant quatre nouveaux coups de coeur. Puis le grand Jj, membre du LZF fut convié par Régis pour nous évoquer avec efficacité, érudition, passion et jeux de mots imparables, le nouvel album de Broken Bells intitulé After The Disco. Quelle verve, quel enthousiasme transmis par notre Jj national. Une bien belle prestation !!!!!!!!!!

Après Pascal Dusapin/Myung-Whun Chung, Clinton Fearon (y a du talent là avec son reggae de haute volée), Ambrose Akinmisure et surtout Susheela Raman (mais quelle chanteuse !!!!!!!), Thierry vint faire une petite allocution de quelques minutes afin de rendre hommage au p'tit blondinet qui, reconnaissons-le, fut incapable de dissimuler ne serait-ce qu'une once d'émotion (re-re-re-re). On passa Rock And Roll Suicide de David Bowie (en fait le morceau intitulé Off Road sur la feuille jointe) ce qui raviva l'état de grande sensibilité de notre Régis qui remercia son auditoire non sans émotion (re-re-re-re-re).

Le Club d'écoute s'acheva sur I'm A Dreamer de Josephine Foster, un morceau empreint d'une grande délicatesse, rare dans la force et la sensibilité qui s'en dégagent. BEAU tout simplement.

Il était ensuite temps de lui offrir quelques petits cadeaux que nous avions prévus en concertation avec certains membres du Club d'écoute depuis un certain temps à savoir depuis le précédent Club d'écoute. Régis reçut un livre sur la crème des marrons dont il est très friand puis un chèque-cadeau ainsi que les deux coffrets super deluxe de Led Zeppelin (II et III). Vous imaginez sa réaction : content de chez content, ne sachant que dire, noué par la charge émotionnelle (re-re-re-re-re-re) qui l'envahissait. Il embrassa tout le monde chaleureusement.

Voilà pour cette matinée chargée d'émotion (re-re-re-re-re-re-re), une matinée dont on se souviendra tous. Le mot évoqué plus haut a été répété 7 fois, 7 le chiffre de la Perfection traduisant parfaitement ce que fut ce Club d'écoute musicale.








Régis


Maguy et Jean


Thomas


Jj


Régis et Thierry







Dernière édition par Phil le Dim 15 Juin - 11:10, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Jjk93
Communication Breakdown
Communication Breakdown


Nombre de messages : 23
Age : 48
Groupe préféré : CCR
Date d'inscription : 18/02/2013

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 15 Juin - 0:46

Dernier Brunch Musical à la médiathèque de Gagny. Dernière chronique.... dans ce cadre Smile Broken Bells  « No Matter What You're Told  / After the Disco »

Pour ma dernière séance avant que le rideau sur l’écran ne tombe, j’ai voulu me confronter à un genre que je n’avais pas encore présenté. J’ai hésité à traiter un genre sous-estimé : le nintendocore metal qui est une alliance élégante de metal,  hardcore punk, et de musique de jeu vidéo codé en 8 bits. Toutefois, en écoutant un court extrait, j’y ai aussitôt renoncé. Je vous propose à la place un disque d’électro-pop, le deuxième album du groupe « Broken Bells » / « After the Disco ».

Broken Bells est un groupe qui associe le producteur Danger Mouse et James Mercer le leader du groupe rock indépendant « The Shins ».

Ces dix dernières années, de nombreux albums majeurs, sont nés de la rencontre entre artistes venant d’univers différents.

Lors des précédentes sessions de ces Brunchs, nous avons pu apprécier « The Age of the understatement » des « The last Shadow Puppet » groupe composé d’Alex Turner leader des Arctic Monkeys et de Miles Kane.
Nous avons savouré le duo Robert Plant chanteur de Led Zeppelin avec la chanteuse de country Alison Krauss pour l’album « Raising Sand ».
Pour ma part, je citerai l’association Mark Knopfler / EmmyLou Harris dans « All the Roadrunning », le bien-nommé « Union » qui réunit au piano Elton John et Leon Russel. Smith and Burrows avec le chanteur du groupe Editors et le batteur de Razorlight pour un inhabituel disque de Noël : « Funny Looking Angels ».  
Un disque étonnant a réuni Billie Joe Armstrong chanteur du groupe Punk Rock « Green Day » et Norah Jones pour un hommage aux Everly Brothers « Foreverly ».
Une association est réussie lorsque le résultat est supérieur à la somme des talents individuels.
Ce n’est pas toujours le cas : la réunion de Mike Jagger, Joss Stone, Dave Stewart, Damian Marley fils de Bob, Rakkah Rahman au sein de Superheavy a produit un disque aussitôt oublié.

Rien de tel avec « Broken Bells ». Venant pourtant de chapelles artistiques différentes, les deux hommes apprécient et respectent leurs œuvres mutuelles.

Danger Mouse de son vrai nom  Brian Burton est né le 29 juillet 1977 dans l’état de New-York. Son pseudo vient d’un dessin animé britannique, dont le héros est une souris qui parodiait les films d’espionnage à la James Bond. Il se fait connaître en 2004 avec son premier disque qui mixe les musiques de l’« Album Blanc » des Beatles, avec les vocaux de « l’Album Noir» du rappeur Jay-Z. L’album devenant évidemment « The Grey Album », un disque aux 50 nuances.

Il monte le groupe Gnarls Barkley et compose le succès planétaire « Crazy ». Répéré par Daman Albarn, il devient le producteur du disque de Gorillaz « Demon Day », de Norah Jones, et des derniers albums de « The Black Keys ». La dernière production attendue est le 13ème album de U2.

Passons à notre second suspect : James Mercer. Il est né le 26 décembre 1970 à Honolulu, passe sa jeunesse en Europe où il suit son père militaire de carrière. En 1999, il fonde le groupe de rock indépendant « The Shins ». Le premier disque « Oh inverted World » sort sous le label « Sub-Pop » qui avait distribué les premières compositions de Nirvana. Le succès est d’abord assuré par la scène, puis par le cinéma. « Carrying is creepy » fait partie de la bande originale du film indépendant « Garden State », qui rencontre un succès, assurant la notoriété du groupe. Une autre de leur chanson se retrouve dans le documentaire animalier « Bob l’éponge, le film ». A ce jour la discographie de The Shins comportent quatre opus dont mon préféré est « Wincing the Night Away ».

La rencontre entre Danger Mouse et James Mercer a lieu en 2004, lors du festival Roskilde à Copenhague. Ils se font les dents sur le titre « Insane Lullaby » pour le groupe Sparklehorse. C’est en 2010, que sort le premier album « Broken Bells ». Les deux complices jouent de tous les instruments.

La richesse sonore des compositions de Mouse, les talents d’écriture et de chant de son joyeux ami Mercer sont unanimement appréciés.
Danger Mouse reçoit le grammy award de producteur de l’année.

Le deuxième album « After the Disco » sort quatre ans plus tard. La concurrence électro pop fait rage. « Foster the People » avec l’album « Torches » et surtout les « Daft Punk » sont passés par là. On pourrait craindre que lorsque les punks sont passés l’herbe musicale ne repousse plus. Ce n’est pas le cas. « After the Disco » est un album éclectique, profond dans ses paroles, dansant et léger comme une bulle de champagne.

L’univers visuel des clips est celui des films de science-fiction des années 70, le symbole des « Broken Bells » est une boule rose à facettes qui évoque le rôdeur, la grande bulle blanche pourchassant le prisonnier de la fameuse série télé.

La voix de Mercer fait merveille, son timbre allant jusqu’au falsetto, qui fait inévitablement penser aux « Bee-Gees ».

On retrouve leur passion commune pour les Beatles dans le titre très Harrissonien « Lazy Wonderland » et « The Angel and the Fool » qui rappelle « The Fool on the Hill »
Le titre « After the disco » est trompeur. le sujet n’a rien à voir avec le disco en tant que musique, c’est une réflexion sur ce qui se passe après la fête, lorsque l’Homme se retrouve face à sa solitude.

J’ai apprécié une phrase simple et inhabituelle de profondeur pour une chanson pop « What a lovely day to be lonely », « Quelle belle journée pour être seul ».
Etant à la veille du bac de philosophie, je vous propose de réfléchir sur cette phrase à la lumière du divertissement Pascalien dès cette après-midi
Le titre que je vous propose d’écouter « No matter what you’re told » est très représentatif du son « Broken Bells », une fausse naïveté dans les chœurs, un sens du rythme avec l’ajout d’une section de cuivre, et une montée lancinante vers le refrain, enrichie d’un nouvel instrument à chaque répétition du motif.
Vous noterez l’intervention habile des guitares saturées sur les refrains et le riff final qui évoque à la fois Nirvana et REM.
Pour cette dernière, je vous laisse donc écouter les cloches de « Broken Bells » tintinnabuler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 15 Juin - 8:00

Merci Jj pour cette fabuleuse présentation pleine d'érudition et d'humour.  cheers cheers cheers 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Dim 15 Juin - 8:27

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Jeu 26 Juin - 19:52

Je viens de découvrir cette tof datant du 14 juin dernier au dernier Club d'écoute musicale.



J'avais présenté ce morceau :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 39864
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Mer 10 Sep - 16:22

Le Club d'écoute musicale, c'était ça :



cheers cheers cheers cheers cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Régis
Communication Breakdown
Communication Breakdown
avatar

Nombre de messages : 91
Age : 50
Emploi/loisirs : Musique
Groupe préféré : Pink Zeppelin
Date d'inscription : 29/04/2008

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Jeu 11 Sep - 8:59

C'était ça aussi, avec Phil, toujours impérial :http://rutube.ru/video/75ea2a4635e604d62b7ef858c03ce615/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.mupiz.com/regis-aubert
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 6527
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   Jeu 11 Sep - 17:08

Bravo mon Philounet cheers cheers tu passes super bien, superbe élocution avec une culture musicale gigantesque cheers cheers tu devrais faire une émission rock on s'en lasserait pas, en plus avec beaucoup d'humour cheers tes élèves ont beaucoup de chance d'avoir un prof comme ça cheers cheers

_________________
Mon No Filter cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Club d'écoute musicale   

Revenir en haut Aller en bas
 
Club d'écoute musicale
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 8Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8  Suivant
 Sujets similaires
-
» Club d' écoute musicale
» Club d'écoute musicale
» Club d'écoute musicale
» Pierre et le loup ( et autres )
» la Chaconne de Bach

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: Musique hors LZ :: Musique Non-Led Zep-
Sauter vers:  
Les forums partenaires