Led Zeppelin

Un forum sur le grand groupe qu'est Led Zeppelin.
 
AccueilPortailFAQS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 L'Actualité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
AuteurMessage
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Dim 5 Juin - 11:58

Paris de nuit, la ville lumière sous les eaux :

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 7 Juin - 9:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Penelope1956
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 991
Age : 61
Localisation : LIlle Hellemmes
Groupe préféré : Led Zeppelin
Date d'inscription : 11/04/2013

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 7 Juin - 9:50






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7544
Age : 49
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 7 Juin - 10:17

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5449
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 7 Juin - 14:15

Faut appeler Vuiton. Ils savent s'occuper des sacs à main.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7544
Age : 49
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 7 Juin - 14:16

M' enfin, je crois surtout que c' est une grosse connerie Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Killsark
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 7544
Age : 49
Localisation : Nice
Emploi/loisirs : adjoint administratif/musique, concerts, animaux, amour, cinéma, football
Groupe préféré : MOTÖRHEAD
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Ven 10 Juin - 14:28

"Ce soir, en exclusivité sur l'écran géant de la fan zone du Champ-de-Mars, diffusion de la sex tape de Valbuena. Mais non, je déconne!"
Tweet de Didier Porte
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Dim 12 Juin - 16:06

Fusillade à Orlando: Le FBI affirme qu'il n'y a pas d'autre menace

LIVE Une attaque terroriste a fait 50 victimes et 53 blessés dans la nuit de samedi à dimanche dans une boîte de nuit gay d'Orlando, dans le sud des Etats-Unis...


Une fusillade a eu lieu dans la nuit de samedi à dimanche, vers 2h, dans la boîte de nuit gay d’Orlando «Pulse». Elle a fait 50 victimes et 53 blessés selon les autorités.
Après avoir échangé des coups de feu avec un agent de police, le tireur a battu en retraite dans la discothèque. Il a alors pris des otages, avant que la police ne lance un assaut vers 5 heures du matin.
Les forces de l'ordre ont alors déclenché une explosion pour faire diversion. Elles ont investi la discothèque et abattu le tireur. Au moins 30 personnes ont été libérées de la boîte de nuit.
Les blessés, dont un membre de la police, ont été transportés dans divers hôpitaux de la région.
Les médias américains identifient le tireur comme Omar Mateen, Américain d'origine afghane né en 1986, vivant à Port St Lucie. Il était agent de sécurité et disposait d'une licence pour porter une arme.
Le FBI a annoncé le tireur avait « un penchant » pour le terrorisme islamiste. Une enquête pour acte terroriste a été ouverte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Dim 12 Juin - 18:42

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 14 Juin - 7:00

Magnanville: l'assaillant tué dans l'assaut des forces de l'ordre
13/06/2016 à 22h07 Mis à jour le 14/06/2016 à 07h47

Un policier a été tué devant chez lui lundi en début de soirée à Magnanville, dans les Yvelines. Des unités d'intervention se sont rendues sur place. Le forcené a été abattu lors de l'assaut et le corps d'une femme a été retrouvé. Un enfant de trois ans, "choqué mais indemne", a quant à lui été sauvé.

Fait divers tragique à Magnanville. Un commandant de police a été tué à l'arme blanche devant chez lui ce lundi en début de soirée dans cette commune des Yvelines, a appris BFMTV. Le meurtrier présumé s'est retranché au domicile de la victime. Des forces d'intervention se sont rendues sur place et ont fini par donner l'assaut aux alentours de minuit. Le forcené a été abattu, le corps d'une femme a été découvert et un enfant de trois ans a été retrouvé sain et sauf.

Il était environ 20h30 quand le policier, né en 1974, a été tué de neuf coups de couteau alors qu'il rentrait chez lui. Ce fonctionnaire travaillait en commissariat aux Mureaux, dans les Yvelines, et pas dans un service antiterroriste par exemple, a précisé Dominique Rizet, consultant police-justice de BFMTV.


Le meurtrier présumé "s'est retranché dans le domicile de ce policier", a indiqué Pierre-Henry Brandet, porte-parole du ministère de l'Intérieur, lors d'un point presse en direct de Magnanville peu après l'annonce du décès du fonctionnaire. "Le quartier pavillonnaire a été bouclé", a-t-il précisé.

L'électricité a été coupée dans le pâté de maison - il n'y avait plus d éclairage public - et le gaz coupé, a précisé notre reporter sur place, Antoine Heulard.

"Une unité d'intervention est là", a ajouté Pierre-Henry Brandet, faisant état de "la présence du Raid avec des colonnes d'assaut". Les forces de la BRI étaient aussi sur place.

Des négociations ont commencé" et on tente de "savoir s'il y a ou non des otages avec cet individu", a déclaré Pierre-Henry Brandet, ajoutant qu'"on ne connait absolument pas l'identité du forcené". "On ne connaît pour l'heure ni l'identité ni les motivations" de l'agresseur, a encore dit le porte-parole du ministère de l'Intérieur.
Le forcené abattu, une femme retrouvée morte, un enfant sain et sauf

Peu après, deux explosions ont retenti. Aux alentours de 0h10, on a pu voir les unités d'intervention s'éloigner de la zone bouclée: l'assaut de la BRI était terminé.

Lors d'un second point presse vers 0h15, Pierre-Henry Brandet a indiqué que que "les négociations ne pouvant aboutir, il a été décidé de donner l'assaut". "Le bilan est lourd", a-t-il poursuivi, indiquant que le forcené avait été "abattu" et que "le cadavre d’une femme" avait été retrouvé. Il s'agit de la compagne du policier poignardé. Seule note un peu positive, le petit garçon du couple a été "sauvé".

L'"enfant de trois ans" a été retrouvé "choqué mais indemne", a précisé Vincent Lesclous, procureur de la République de Versailles. "L'enquête commence", a-t-il ajouté. Au cours de ce même point presse, le préfet des Yvelines a laissé transparaître son émotion et a adressé ses "pensées à la famille" des victimes.

Le ministre de l'Intérieur Bernard Cazeneuve a lui exprimé son "infinie tristesse" après la mort du commandant de police et de sa compagne.

[Communiqué] Grande tristesse après la mort d'un policier et de sa compagne. Soutien à leurs familles et collègues. pic.twitter.com/fus2NhA5V1
— Bernard Cazeneuve (@BCazeneuve) 13 juin 2016
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 14 Juin - 8:05

Un policier tué de plusieurs coups de couteau, sa compagne retrouvée morte : un homme se réclamant de Daech a frappé lundi soir à Magnanville (Yvelines), à une cinquantaine de kilomètres de Paris, en plein Euro de football et sept mois après les attentats de novembre.

Selon nos informations, le meurtrier, Larossi Abballa, un jeune homme de 25 ans, était caché derrière le portail de la maison du commandant de police Jean-Batiste S., 42 ans, à Magnanville (Yvelines). Il attendait l'arrivée du policier en civil pour lui porter des premiers coups de couteau vers 20h30. Le policier est parvenu à prendre un temps la fuite, criant à des témoins de prévenir la police et de fuir, avant d'être rattrapé par son assaillant sur le trottoir devant sa maison. Une fois à l'intérieur du domicile du policier tué, le meurtrier a égorgé la femme de la victime, Jessica S., 36 ans, secrétaire administrative au commissariat de Mantes-la-Jolie. Par la suite, il n'a pas souhaité négocier avec les hommes du Raid voulant uniquement parler de religion. Ce refus de négocier a motivé l'assaut du Raid à 0h02 qui a permis d'abattre Larossi Abballa et de sauver l'enfant du couple, Mathieu, 3 ans, très «choqué», dirigé vers l'hôpital Necker à Paris.

Source : Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5449
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 14 Juin - 15:36

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Ven 24 Juin - 19:41

Brexit : «Tout cela va avoir de sales conséquences»
Par Kim Hullot-Guiot, envoyée spéciale à Londres — 24 juin 2016 à 21:21

Au lendemain du vote pour la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, promenade dans Londres à la rencontre des citoyens, souvent sonnés.

Bob, 30 ans, est à Londres pour une conférence. Il est Irlandais mais vit à Liverpool, qui a voté, comme lui, massivement «remain». Ce prof de sciences au lycée raconte : «Ce matin, je me suis levé à 5 heures et j’étais dégoûté. J’avais mal au ventre. Tout cela va avoir de sales conséquences : changement de Premier ministre (même si je n’aime pas spécialement celui qu’on a), instabilité économique...» Il est inquiet pour ses économies, consignées en livres à la banque, mais qu’il doit convertir en euro pour payer son mariage dans quelques semaines avec sa fiancée, une infirmière qui travaille pour le service public de santé, le NHS. «Personne ne sait ce qu’il va se passer», s’inquiète-t-il encore. «Ça ne va pas changer grand chose pour moi car j’ai toujours mon passeport européen mais désormais je me sens un peu moins le bienvenu», explique-t-il. Ce qui l’agace, ce sont les citoyens ruraux, qui, pense-t-il, ont voté sans connaître les enjeux. «La moitié du pays est très énervée», nous dit-il encore.

Ben a 26 ans. Londonien, il travaille dans l’humanitaire et il a voté «Remain». Ce vendredi, il s’est assis en face du 10 Downing Street, le bureau du Premier ministre, avec une pancarte «Je ne pars pas», et explique qu’il a fait ça un peu comme Forrest Gump dans le film du même nom, qui, après avoir été quitté par Jenny, se met à courir sans s’arrêter parce qu’il ne sait pas quoi faire d’autre. Lui non plus ne savait pas quoi faire d’autre que venir ici, même s’il sait que ça ne changera rien.


«J’étais choqué et déçu mais pas si étonné que ça. Quand vous faites [des politiques] d’austérité, que vous parlez mal des migrants, que vous abaissez le qualité de vie, qu’est ce que David Cameron croyait qu’il allait se passer ?» dit il. Et d’ajouter :«J’accepte ce vote comme démocratique mais en même temps, je ne l’accepte pas parce que la campagne du leave était basée sur des mensonges». Ce vendredi, Ben se dit qu’il aurait dû davantage militer avant le vote.

Esther, 26 ans, travaille comme manager dans une résidence de luxe à la City. Elle est espagnole et n’a pas voté. Elle réside dans la ville depuis cinq ans.«J’étais extrêmement choquée, déçue et triste. Au départ je pensais
qu’ils voteraient pour partir puis, au fil des semaines, j’ai vu tellement de gens avec des autocollants «In» que j’ai eu l’espoir qu’ils restent et qu’ils ne votent pas aussi bêtement. Ils nous traitent comme des cafards alors qu’on est juste là pour travailler et survivre. Moi je suis venue aussi pour les opportunités et par ce que je n’avais pas de visa à payer, que c’était facile de retourner en Espagne ou de voyager en Europe. Si j’avais eu besoin d’un visa, je serais allée aux Etats-Unis.» «Je pense que la campagne a autorisé l’idée que les Britanniques sont de meilleures personnes et que les étrangers devraient rentrer chez eux. C’est douloureux», dit elle encore.

Elle a décidé de partir «aussitôt que possible» pour ne pas cautionner cela. «S’ils pensent qu’ils sont mieux sans nous, (tant pis), je ne veux pas participer à ça».Pour elle, si la construction européenne n’est pas achevée, elle charie tout de même des valeurs, l’idée qu’on peut faire mieux ensemble et s’entraider. Et elle n’a pas l’intention de le renier.

Richard, 33 ans, est ingénieur. Il est originaire de l’Essex et a voté «leave». Il n’est pas particulièrement ravi de l’issue du scrutin. «C’est triste mais probablement nécessaire», nous explique-t-il, Guiness en main, devant un pub du quartier de Westminster. Il éprouve des difficultés à expliquer son choix et nous autorise à le citer «Si vous arrivez à rendre ce que j’ai dit à peu près intelligent».

Il explique son choix par la façon dont la politique intérieure est affectée par l’UE, par la question de l’immigration et parce qu’en Europe, où il dit avoir beaucoup voyagé, «les plus gros pays comme l’Angleterre, l’Allemagne ou la France doivent prendre sur eux pour (s’occuper des pays les plus pauvres)». Il l’admet : que les autres pays de l’UE voient la Grande-Bretagne partir ne le ravit pas. Est-ce que le pays sera mieux sans l’UE ? «C’est la question à un million de dollars», admet-il.

Jim, Rosemary, Ruth et Steven habitent à Northampton. Ils sont en goguette à Londres, se prennent en photo en face de Westminster. Absolument ravis du résultat du scrutin, ils ont tous voté pour le «leave». Ruth (deuxième à partir de la gauche) dit d’emblée «C’est le jour de l’indépendance !»Tout à fait charmants, ils assurent n’avoir rien contre personne «à part les bureaucrates qui nous disent comment vivre», et n’ont aucun problème avec les entreprises étrangères implantées dans le pays. Mais ils estiment que l’UE actuelle n’est pas «ce pour quoi ils ont signé». «On a signé pour le marché commun, pas pour l’aspect politique» dit Jim (premier en partant de la droite).


Ils ont tous l’impression d’avoir perdu le contrôle du pays, dont ils s’apprêtent cet après midi à aller visiter le Parlement. De la campagne, ils n’ont pas aimé la façon dont «les politiques, dont on ne pense pas beaucoup de bien, ont joué la tactique de la peur», dit Rosemary. A propos des jeunes gens qui manifestent par ce qu’ils n’ont pu voter, Ruth dit en riant «Nous, nous avons bien dû attendre 21 ans, alors eux aussi peuvent attendre !»Ils concèdent néanmoins tous de bon cœur que l’affaire est sans doute générationnelle : «Les jeunes n’ont rien connu d’autre que l’UE» . Comme prochain Premier ministre, ils préféraient Michael Gove à Boris Johnson. Croient-ils que leur pays va vivre mieux après la sortie de l’UE ? «Ce sera dur au début», admet volontiers Ruth.

On rencontre Fabien, un Allemand de 25 ans qui travaille dans une agence de notation, et Daniel, un Slovaque de 24 ans qui travaille comme analyste financier, dans le quartier de la City. Ils sont à Londres depuis six mois et 2 ans, respectivement. Ils n’ont pas voté mais ont été très choqués d’apprendre la nouvelle ce matin. Ce qui les a marqués tous les deux, c’est la répartition des votes en fonction des circonscriptions et du niveau d’éducation des votants. Au travail de Fabien, il état interdit de discuter de ce scrutin, il ne sait donc pas ce que ses collègues ont voté.


Autour de Daniel (à droite sur la photo), tout le monde a voté pour rester dans l’UE.Le résultat du scrutin ne les inquiète pas plus que ça pour eux-mêmes, car, comme dit Daniel, «sans les travailleurs européens, la City s’effondrerait». Il a seulement peur de la paperasse supplémentaire que lui et son entreprise devront remplir s’il veut rester. Les travailleurs non qualifiés vont en revanche rencontrer des difficultés, prévoit Daniel. «La campagne s’est jouée sur l’immigration, ils vont être obligés de faire quelque chose à ce sujet», analyse-t-il encore. Ce vendredi, ses collègues ont passé la journée à parler du vote :«Personne ne voulait y croire».

John a 17 ans. Il est lycéen et, avec deux camarades de classe, a décidé de manifester sa déception, à Londres aujourd’hui. Il estime «injuste» de n’avoir par eu le droit de voter sur un tel enjeu car il «devra vivre les conséquences de ce vote pour, avec un peu de chance, pendant 70 ans», contrairement aux plus âgés des votants.

Spontanément, raconte-t-il, plusieurs autres jeunes se sont joints à eux. Rencontrée à Westminster, devant le Parlement, la joyeuse bande se dirigeait vers le 10, Downing Street, panneaux colorés «où est mon vote ?» en mains.

Kim Hullot-Guiot envoyée spéciale à Londres. Libération
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Ven 24 Juin - 20:06

Ecrivains, metteur en scène ou chanteuse, des artistes britanniques résidant en France ne cachaient pas leur déception, voire leur inquiétude, vendredi, après le vote en faveur du Brexit au Royaume-Uni.
Marianne Faithfull : ça me rend malade
Marianne Faithfull, 69 ans. Chanteuse britannique aujourd'hui résidente irlandaise qui vit régulièrement à Paris : "Ca m'a rendue malade et très triste, c'est horrible. L'extrême droite, raciste, a toujours existé en Angleterre. Grâce à Dieu, je ne vis pas là-bas. Cela va rendre les déplacements très difficiles pour les musiciens. On est revenu à la situation dans laquelle nous étions avant, quand il fallait des papiers pour se déplacer. Toute liberté de circulation a disparu.

J'espère que la situation peut encore être préservée et que le Parlement peut trouver une solution. Je ne suis pas quelqu'un de politique - je n'ai jamais voté de ma vie - mais c'est simplement une situation qui me chagrine", conclut l'égérie du "Swinging London", qui sera en concert au Bataclan le 25 novembre.
Peter May : les Britanniques sont fous
Peter May, 64 ans. Romancier d'origine écossaise naturalisé Français depuis avril, qui réside dans le Lot : "Les Britanniques sont fous de quitter l'Europe. C'est un désastre pour eux et pour l'Europe, c'est un grand danger pour l'avenir de l'Europe.

Heureusement, l'Ecosse, mon pays natal, n'a pas voté pour le Brexit (...). Je suis certain qu'il y aura un autre referendum sur l'indépendance de l'Ecosse qui veut faire partie de l'Europe et je crois que, cette fois, le résultat sera positif.

Je suis fier aujourd'hui d'être franco-ecossais et pas Britannique et de rester toujours Européen. Je suis triste pour l'avenir de mes amis anglais qui ont été bernés par le mensonge et le racisme distillés par la presse britannique de droite", conclut l'auteur de "La trilogie écossaise", publié au Rouergue.
Irina Brook : c'est une porte qui se ferme
Irina Brook, 54 ans. Actrice et metteur en scène franco-britannique, elle dirige le centre dramatique national de Nice et vient à peine d'obtenir la nationalité française : "J'ai eu un mauvais pressentiment, comme si la guerre avait été déclarée. Lorsque les gens se tournent le dos, cela n'est jamais bon. Symboliquement, c'est une porte qui se ferme.

Comme beaucoup d'autres, j'ai consacré ma vie à ouvrir des portes et à faire tomber des barrières. Les idées nationalistes les plus folles, sans aucun sens, se sont déchaînées (pendant les débats en Grande-Bretagne). Personne n'a dit d'où venait l'Europe, pourquoi des peuples ont eu cette idée de vivre ensemble en paix. Il ne s'agit pas seulement de libre échange, principe qui n'est d'ailleurs pas toujours une bonne chose."
Robert McLiam Wilson : tous plus pauvres
Robert McLiam Wilson, 52 ans, écrivain nord-irlandais, auteur d'"Eureka Street", qui vit à Paris : "Ma première pensée quand je me suis réveillé était que j'étais -littéralement- plus pauvre que la veille. La livre a dégringolé et nous ne savons pas jusqu'où ça ira mais tout le monde s'est réveillé plus pauvre, les Français, les Allemands, chacun d'entre nous.

Cela met également l'Irlande du Nord dans une position incroyablement compliquée et sa place dans le Royaume-Uni en péril.

Je suis horrifié d'être, pour la première fois de ma vie, d'accord avec (les Républicains irlandais) du Sinn Fein ((bien que catholique, McLiam Wilson s'est toujours opposé à ce parti, ndlr).

C'est une telle rupture. Ils ont raison. La Grande-Bretagne n'a plus de mandat (pour gouverner l'Irlande du Nord). Les protestants d'Irlande du Nord (...) sont des pragmatiques et si l'impact économique (du Brexit) est extrêmement négatif combien de temps faudra-t-il pour que les protestants nord-irlandais révisent leur position contre une Irlande réunifiée.

Je n'ai jamais pensé que cela pouvait être possible mais maintenant une Irlande unifiée ne me surprendrait pas avec les milieux économiques faisant campagne pour cela."

Source : FranceTvinfo
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
RJDio
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 5449
Age : 50
Localisation : Les Yvelines
Emploi/loisirs : Oui pour les deux
Groupe préféré : Ca dépend
Date d'inscription : 30/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Ven 24 Juin - 20:22

Cela pourrait être différent si l'Europe était faite pour les Peuples et non pour les lobbies en tous genres.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Sam 25 Juin - 5:57

Le Royaume-Uni souffre aujourd'hui d'une triple fracture.



. La première est territoriale : les villes ont plutôt voté pour le maintien dans l'Union européenne alors que les zones rurales et défavorisées, les anciens bassins industriels et les petites communes ont plébiscité la sortie. Londres a voté à 60 % pour le « remain » tandis que les zones périphériques, où le niveau de vie est plus bas, les chômeurs plus nombreux et les diplômés plus rares, ont exprimé le rejet de l'UE.

. La deuxième fracture est politique au sens historique puisque l'Ecosse et l'Irlande du Nord se sont différenciées de l'Angleterre en affirmant leur attachement communautaire (respectivement 62 % et 56 % pour l'Union). Seuls les Gallois, traditionnellement plus proches des Anglais, ont opté (à seulement 52,5 %) pour le Brexit. Cette fracture pourrait faire éclater le royaume, Ecossais et Irlandais du Nord menaçant de reprendre leur indépendance.

. La dernière fracture n'est pas la moindre car elle est générationnelle. Les circonscriptions où les plus de 60 ans représentent près du quart de la population ont choisi à 56,58 % de quitter l'UE. Mais, globalement, les jeunes ont voté à 58 % pour le maintien dans l'espace européen.



Source : Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Frise-Poulet
Stairway to heaven
Stairway to heaven
avatar

Nombre de messages : 6852
Age : 83
Groupe préféré : Stones, Dylan, Who, Led Zep, Beatles...Le Philounet et sa Pénélope !
Date d'inscription : 01/10/2011

MessageSujet: Re: L'Actualité   Sam 25 Juin - 6:34

Le mur de Bruxelles vient de tomber Very Happy

_________________
Tarif réduit merci merci Don Nino cheers cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Sam 25 Juin - 7:01


Nick Farage en 1983....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Lun 27 Juin - 9:46

« Brexit regret » : des Britanniques déchantent et regrettent déjà d’avoir voté « Leave »

LE MONDE | 25.06.2016 à 13h11 • Mis à jour le 25.06.2016 à 19h11
Abonnez vous à partir de 1 €
Réagir
Ajouter

Partager Tweeter
Un peu tard pour avoir des remords. Pourtant, moins de vingt-quatre heures après les résultats annonçant la sortie du Royaume-Uni de l’Union européenne (UE), nombreux sont ceux qui expriment leur déception et disent regretter leur choix, parmi les 17,4 millions de Britanniques à avoir voté « Leave », comme le rapportent les sites Internet Vox et Slate.

Il y a ceux qui pensaient que le vote pour le maintien était de toute façon acquis, sondages à l’appui, et que leur vote ne pèserait pas dans la balance, ou ceux qui n’en avaient pas anticipé les conséquences, comme la chute des Bourses et la démission de leur premier ministre, ou encore ceux qui se sentent trahis. Tous prennent la mesure après coup de l’onde de choc que leur vote a provoqué. Et voudraient pouvoir revenir en arrière.

Lire aussi : Royaume-Uni : plus de trois millions de signatures pour un nouveau référendum

« Je ne pensais pas que mon vote compterait autant que ça parce que je pensais que le maintien l’emporterait. La démission de David Cameron m’a surprise », a ainsi déclaré en direct sur la BBC un certain Adam, citoyen de Manchester, se disant « choqué » du résultat :

« Je pense à la période d’incertitude que nous allons traverser durant les mois à venir et qui ne va faire qu’empirer désormais. Donc oui, je suis assez inquiet. »

Le jeune homme s’est vu interpellé par plusieurs internautes en colère sur Twitter.

Are you actually joking, man on @BBCNews?! 'I voted to Leave, didn't think my vote would matter'. LITERALLY UNBELIEVABLE
— louisayates (@Louisa Yates)

Lire aussi : A Londres, le jour d’après le « Brexit » : « Quelqu’un a volé notre pays »
Une seconde chance

Comme lui, Mandy Suthi, une jeune femme interrogée à l’aéroport de Manchester, a déclaré au Telegraph que si elle pouvait avoir une seconde chance, elle retournerait voter, cette fois pour le maintien dans l’UE. Elle dit regretter énormément son choix maintenant qu’elle a ouvert les yeux et réfléchit à ce qui est en train d’arriver.

Adam et Mandy sont loin d’être les seuls à regretter. Depuis l’annonce des résultats, les réseaux sociaux voient fleurir les messages d’internautes exprimant leur déception. Ainsi de cette jeune femme qui dit avoir voter « Leave » pasrce qu’elle a cru à des mensonges et le « regrette plus que tout ». Elle a l’impression de s’être fait « voler » son vote :

I personally voted leave believing these lies and I regret it more than anything, I feel genuinely robbed of my vote😡😤😭
— rambogiblet (@khembe)

Il y aussi ce député conservateur qui dit avoir croisé dans sa circonscription de nombreux électeurs ayant voté « Leave » pour que le « Remain ne l’emporte pas avec une grande majorité », comme le rapporte France TV Info :

@paulwaugh @verityharding Quite a few people y'day said they'd voted Leave to ensure Remain didn't win big
— GavinBarwellMP (@Gavin Barwell MP)

Lire aussi : Avec le « Brexit », « ce qui se joue, c’est la dilution de l’Europe »
Sentiment de trahison

Certains ont aussi déchanté après que le chef du UKIP, le très europhobe Nigel Farage, a reconnu en direct à la télévision que l’un des arguments phares des pro- « Brexit », donner à la sécurité sociale britannique les 350 millions de livres versées à l’UE chaque semaine, était en fait faux. Un internaute écrit ainsi sur Twitter :

« J’ai voté “Leave” pour aider notre économie. Mais la livre a plongé et j’ai regretté immédiatement ma décision. En plus Farage est un connard de menteur ! »

I voted leave to help our economy. However the £ has plummeted and I immediately regret my decision 🙄. Plus Farage is a lying tosser! 😡
— RyanRich_ (@Ryan Richardson)

Parmi les électeurs déçus, certains accusent aussi la campagne du « Leave », « ridicule », selon les mots de cette femme sur Twitter :

@_ItsKim__ I voted out... Do I regret it? A little! But I blame the campaign for Remain and Leave. It was just ridiculous!!! I honestly
— Tracy_A_UK (@Tracy A)

Incertitude et interrogations

Ces électeurs repentants ne représentent bien sûr qu’une minorité sur les 17,4 millions d’électeurs qui ont voté « Leave », mais ils témoignent de l’incertitude dans laquelle se sont trouvés certains Britanniques face au « Brexit », et des nombreuses interrogations qui persistent quant à ses conséquences.

En témoigne le pic de 250 % de recherches qu’a enregistré Google le soir du 23 juin, jour du vote, un peu avant la fermeture des bureaux de vote, sur des questions comme « Que se passe-t-il si nous quittons l’UE ? » – notons toutefois que le pic de recherches sur cette question était plus important encore la veille, avant le vote, donc.

+250% spike in "what happens if we leave the EU" in the past hour https://t.co/9b1d6Bsx6D
— GoogleTrends (@GoogleTrends)

Parmi les autres questions le plus souvent posées à Google par les Britanniques une fois les résultats connus : « Qu’est-ce que l’Union européenne ? », « Sommes-nous à l’intérieur ou en dehors de l’Union européenne ? », ou encore « Sommes-nous européens ? ».

"What is the EU?" is the second top UK question on the EU since the #EURefResults were officially announced https://t.co/1q4VAX3qcm
— GoogleTrends (@GoogleTrends)

"Are we in or out of the EU?" has spiked +2,450% in the UK #EURefResults https://t.co/pHHbQ1KEXC
— GoogleTrends (@GoogleTrends)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mar 28 Juin - 20:10

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mer 29 Juin - 6:28

De nouvelles menaces contre Charlie Hebdo :

L'affaire est prise très au sérieux. Une enquête pour « menaces de mort » a été ouverte, en toute discrétion, le 22 juin, par le parquet de Paris après la publication de plusieurs messages sur la page Facebook du journal satirique. Des messages, qualifiés de « très menaçants », laissant entendre que plusieurs membres de la rédaction allaient être, à nouveau, pris pour cibles. Dans la foulée, les enquêteurs de la brigade de répression de la délinquance contre la personne (BRDP) de la police judiciaire parisienne ont été chargés de remonter la piste des mystérieux auteurs.

« Un courrier faisant état de menaces similaires a été adressé à la rédaction du même journal, confie un proche de l'affaire. Elles se sont concentrées sur un laps de temps assez restreint, soit trois ou quatre jours, à la mi-juin.»

La direction du journal a déposé plainte

Selon nos informations, les auteurs de ces messages, postés sur la page officielle Facebook de « Charlie Hebdo » — et retirés depuis — ont clairement évoqué vouloir s'en prendre physiquement aux journalistes de l'hebdomadaire satirique. « Il y est notamment question de tuer, à nouveau, plusieurs membres de la rédaction », poursuit la même source.

Aussitôt la découverte de ces menaces, la direction du journal a déposé plainte. « Ce genre de chose n'était pas arrivée depuis un certain temps », précise une source proche de la direction de l'hebdomadaire. Sollicitée hier, la direction de « Charlie Hebdo » n'a pas souhaité s'exprimer. « Dans cette nouvelle affaire de menaces de mort, rien ne doit être laissé au hasard, relate un haut fonctionnaire. Les auteurs des menaces finiront par être identifiés et devront s'expliquer. »

Les membres de la rédaction font toujours l'objet de mesures de sécurité renforcées depuis l'attentat du 7 janvier 2015 au cours duquel douze personnes — dont cinq dessinateurs historiques de « Charlie Hebdo » et deux policiers — sont tombées sous les balles des frères Kouachi.

Source : Le Parisien
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Ben-J
Moby Dick
Moby Dick
avatar

Nombre de messages : 936
Age : 23
Groupe préféré : led zeppelin
Date d'inscription : 27/06/2013

MessageSujet: Re: L'Actualité   Mer 29 Juin - 7:37

Phil a écrit:
Le Royaume-Uni souffre aujourd'hui d'une triple fracture.



. La première est territoriale : les villes ont plutôt voté pour le maintien dans l'Union européenne alors que les zones rurales et défavorisées, les anciens bassins industriels et les petites communes ont plébiscité la sortie. Londres a voté à 60 % pour le « remain » tandis que les zones périphériques, où le niveau de vie est plus bas, les chômeurs plus nombreux et les diplômés plus rares, ont exprimé le rejet de l'UE.

. La deuxième fracture est politique au sens historique puisque l'Ecosse et l'Irlande du Nord se sont différenciées de l'Angleterre en affirmant leur attachement communautaire (respectivement 62 % et 56 % pour l'Union). Seuls les Gallois, traditionnellement plus proches des Anglais, ont opté (à seulement 52,5 %) pour le Brexit. Cette fracture pourrait faire éclater le royaume, Ecossais et Irlandais du Nord menaçant de reprendre leur indépendance.

. La dernière fracture n'est pas la moindre car elle est générationnelle. Les circonscriptions où les plus de 60 ans représentent près du quart de la population ont choisi à 56,58 % de quitter l'UE. Mais, globalement, les jeunes ont voté à 58 % pour le maintien dans l'espace européen.



Source : Le Parisien

Moral : les pro Brexit sont des culs terreux , des réac ou des chomeurs . Et en plus ils crachent sur ceux qui les aident car l'UE a largement aidé l'agriculture .
Sinon les journaux pourraient arrêter de prendre les gens pour des cons ce serait déjà pas mal !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Ven 1 Juil - 15:49

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Ven 1 Juil - 15:55

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Phil
Admin
Admin
avatar

Nombre de messages : 40756
Age : 55
Localisation : 9 cube
Groupe préféré : THIN LIZZY / LED ZEPPELIN / BLACK SABBATH /DEEP PURPLE / AC/DC / WHITESNAKE / UFO
Date d'inscription : 28/04/2008

MessageSujet: Re: L'Actualité   Sam 2 Juil - 11:24

A l'occasion de l'examen du projet de loi «égalité et citoyenneté», l'Assemblée nationale a voté contre «tout recours aux violences corporelles» des parents envers les enfants. Cet amendement avait été déposé par les députés socialistes et écologistes réformistes.





Désormais, la définition de l'autorité parentale dans le code civil a été précisée. Elle prévoit «l'exclusion de tout traitement cruel, dégradant ou humiliant, y compris tout recours aux violences corporelles.».



«L'opinion publique est régulièrement choquée par le décès d'un enfant sous les coups de ses parents. Si, heureusement, les violences intrafamiliales ne tuent pas toujours, les spécialistes sont unanimes quant aux dégâts qu'elles occasionnent aux enfants qui en sont les victimes», ont fait valoir les auteurs du texte.



Cette règle posée est de nature exclusivement civile et ne s'accompagne d'aucune sanction pénale nouvelle à l'encontre des parents. «Elle énonce un principe clair, qui a vocation à être répété aux pères et mères, et à imprégner leur comportement futur», ajoute les députés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://led-zeppelin.forumsactifs.com
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'Actualité   

Revenir en haut Aller en bas
 
L'Actualité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 16Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5 ... 10 ... 16  Suivant
 Sujets similaires
-
» l'actualité de Neil Young
» Slide Guitars: un nouveau blog sur les actualités slide
» Actualités sur Abc Blues & Soul
» Actualités insolites & planète web
» Actualité ciné

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Led Zeppelin :: LZF :: Autres Discussions-
Sauter vers:  
Les forums partenaires